Best Of Editorial Web — 16 octobre 2014 — 3 commentaires
Pourquoi l’impertinence peut vous aider en communication b2b ?

Quand on parle d’impertinence, comprenez « décalage », « humour », « distance », etc.  en termes de communication éditoriale. Il se dit partout que le Content marketing est le facteur clés de succès en b2b. Il est donc crucial de concentrer vos efforts sur la qualité du contenu. Bien sûr, il faut vous adapter à vos cibles, vos produits et vos marchés, mais l’expérience m’a montrée qu’un discours décalé voire drôle avait plus d’impact et suscitait plus d’engagement. Mais pourquoi ?

Est-ce pertinent d’avoir recours à l’impertinence ?

Oui, pour plusieurs raisons :

  • En adoptant un discours décalé, vous vous démarquez (de vos concurrents), vous attirez l’attention, et vous ne laissez pas indifférent ;
  • En d’autres termes, vous affichez un positionnement original qui suscite la curiosité. C’est déjà un bon point ;
  • Vous provoquez une réaction, et donc une émotion chez la personne visée. C’est l’un des fondements du story-telling ! ;
  • Vous mettez en avant votre côté humain, car même si le business est à priori sérieux, nous n’en restons pas moins des êtres sensibles à l’humour. Vous créez un effet miroir avec votre audience, et renforcez ainsi votre proximité avec eux ;
  • Vous démontrez que votre marque assume sa différence et son originalité. Ceci souligne une réelle confiance en vous et en votre produit. C’est aussi une preuve d’autonomie qui rassure, et qui plait.

Les bonnes vieilles recettes…

Les univers de la publicité, de la télévision et plus récemment de la presse ont compris la valeur de l’impertinence en communication. Ils peuvent évidemment être une source d’inspiration.

Au hasard quelques exemples célèbres avec Apple qui maîtrise l’exercice mieux que quiconque :

…S’appliquent sur le Web

Aujourd’hui le web est une plateforme idéale pour sortir du conformisme en diffusant des messages impertinents efficaces. Les réseaux sociaux sont des vecteurs de viralité et de visibilité indiscutables. N’hésitez donc pas à faire preuve de créativité :

  • Utilisez au maximum des visuels : images, vidéos, dessins,…. Ces types de contenus se partagent très bien ;
  • Faites appel à vos souvenirs. Utilisez les codes du passé (des années 80 ou 90 par exemple) qui réveillent en chacun de nous une certaine nostalgie. Le décalage temporel accentue l’abusrdité du message et déclenche l’amusement ;
  • N’hésitez pas à tester de nouveaux formats de diffusion qui fleurissent sur le web (Vine, storyfy, infographies,…) ;
  • Surfez sur l’actualité de votre secteur (et même au-delà) pour trouver de nouveaux sujets.

Mais pas n’importe comment…

Attention tout de même ! L’humour est à double tranchant, car il fait appel à la subjectivité. Dans un contexte b2b, je recommande de veiller à respecter ces quelques points :

  • Créez autant que possible une alchimie entre sérieux, distance et Humour dans votre message ;
  • Gardez un juste équilibre entre décalage et pertinence des contenus ;
  • Pour cela, associez toujours un contenu utile à votre message ou contenu impertinent ;
  • Ne jamais tomber dans la controverse, le potache ou l’humour gratuit.

Un exemple en b2b qui m’a beaucoup plu :

https://www.youtube.com/watch?v=TZXUq7Pln3g

Au final, il ne s’agit pas de généraliser l’impertinence dans votre communication, mais de choisir certains canaux pour véhiculer, ici et là, des messages plus originaux, plus impactants. Ces nouveaux concepts, idées et projets sont d’autant plus appréciables qu’ils sont plaisant à imaginer pour le marketeur que vous êtes. Osez, testez et tirez-en les conclusions.

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Bernard Segarra

Bernard est responsable éditorial web, en charge de la stratégie de contenus pour un éditeur de solution digital analytics. Il possède une expérience de près de 10 ans en conception-rédaction marketing et stratégies de brand content. Ses thèmes de prédilection : le content marketing, la communication éditoriale, les stratégies d'Inbound marketing ainsi que tous les sujets liés à la Data et l'analytics.

 


3 Commentaires

  1. J’adore tout particulièrement la dernière vidéo !
    Cet article me fait penser à la réaction qu’a eu un community manager de Free envers une personne mécontent sur Twitter.
    Il a été impertinent, mais en même temps très correct et en phase avec le premier message.

    Merci pour les bonnes idées de l’article que je note et ne manquerai pas de mettre en application

    • Merci Anthony,
      En effet, il faut savoir doser intelligemment contenu utile et décalé, au risque de faire un flop…Content que cet article puisse vous aider.

  2. Bonjour,
    En effet Bernard, l’impertinence, la provocation, la disruption sont autant de moyens de surprendre le lecteur soit le client potentiel et donc de rester grave dans sa memoire. Sortir de la masse est primordial et l`est d autant plus lorsque l`on travaille dans un secteur concurrentiel, proposer du contenu a la fois pertinent et percutant reste un defi, beaucoup de travail et n est pas donne a tout le monde, mais finit toujours par payer!!!
    Mettre au service de sa marque le story telling, c’est se garantir une identite!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *