Best Of E-commerce — 29 mai 2013 — 5 commentaires
Comment réussir le lancement d’un projet ?

On est tous confrontés à un moment de sa vie professionnelle, associative ou autre à la création d’un projet quel qu’il soit. On y investit du temps et de l’énergie… et au moment de son lancement, on a envie que le projet tienne ses promesses ! Alors pour mettre toutes les chances de son côté voici quelques conseils pour réussir le lancement d’un projet d’après l’infographie de 1min30.com

Etablissez un plan de communication

1 – Les objectifs

L’objectif d’un plan de communication est de détailler les actions de communication autour de votre projet. Posez d’abord un diagnostic en définissant les forces/faiblesses et les opportunités/contraintes du projet. Les forces et les faiblesses sont directement liées au projet, alors que les opportunités et les contraintes sont plus liées à l’environnement dans lequel votre projet s’inscrit.

2 – La cible et le message

Définissez ensuite les cibles de votre projet. Si j’emplois le pluriel c’est bien parce qu’on peut distinguer plusieurs types de cibles : la cible principale, le coeur de cible et les cibles secondaires (les contributeurs, les prescripteurs ou encore les influenceurs par exemple).

3 – Les axes créatifs

Une fois votre cible définit, pensez comme elle : quels sont les médias qu’elle utilise ? Par quel moyen de communication peut-elle être touchée ? Ainsi, définissez les outils que vous allez utiliser : la presse (magazines, quotidiens/mensuels…), le web (réseaux sociaux, newsletter, blogs…),  le print (affichage, flyers…), l’évènementiel, la radio ou encore la télévision.

Envoyez un dossier de presse aux médias sélectionnés au lancement de votre projet mais n’hésitez pas non plus à les solliciter de nouveau au bout de quelques mois pour établir un premier bilan de votre activité.

Il ne vous reste ensuite plus qu’à déterminer le budget et le planning de communication sans oublier de penser aux outils du ROI pour mesurer le retour de vos campagnes de com’.

L’important dans la communication à mon sens c’est de commencer dès le début de votre projet et de garder en tête qui est votre cible.

Chouchoutez votre communauté

Votre projet va vivre grâce à votre cible donc un seul mot d’ordre : prenez soin d’elle ! Soyez réactifs pour répondre à ses questions, ses attentes, ses besoins via les réseaux sociaux ou les mails; et surtout proposez-lui quelque chose de nouveau !

1 – Les réseaux sociaux

Facebook, Twitter, Pinterest, Vine, LinkedIn… des réseaux sociaux il y en a beaucoup ! Mais prenez le temps de tous les analyser par rapport à votre activité et vos cibles et choisissez le(s) réseau(x) pertinents pour votre projet. Ne soyez pas partout à la fois ni présent nulle part. La gestion d’une communauté est une activité qui demande du temps donc ne vous éparpillez pas sur les réseaux que vous ne pourrez gérer.

2 – Un blog

Un blog est un outil formidable si vous y avez du contenu à partager. Il permettra à la fois de créer un lien avec votre communauté qui y trouvera des informations pertinentes et intéressantes en rapport avec votre activité; et surtout, s’il est mis à jour régulièrement, il vous apportera une aide précieuse dans votre référencement. Si vous souhaitez mettre en place un blog, soyez présent et régulier : publiez au moins une fois par semaine et répondez aux commentaires même les plus désagréables !

3 – Présentez-vous

Avouez-le, c’est toujours plus agréable de savoir à qui on s’adresse quand on est sur un site internet, non ? N’hésitez pas alors à créer une page qui présente toute l’équipe : qui êtes-vous ? quelle est votre valeur ajoutée ? Si vous tenez un blog à plusieurs, créez une fiche auteur pour chacun des rédacteurs ainsi vous donnez une légitimité à votre discours.

Conclusion

Si on s’investit à 100% dans un projet, l’objectif est bien d’en réussir son développement et dans un premier temps ne pas rater son lancement. Pour mettre toutes les chances de votre côté lors du démarrage d’un projet, ne faites pas l’impasse sur le plan de communication qui sera votre ligne de conduite. Bien sûr, il peut évoluer au fil du déroulement du projet mais gardez bien en tête qui est votre cible et comment l’atteindre.

Votre communauté est au rendez-vous et le projet attire : restez disponible pour votre cible en étant présent sur les réseaux, et en créant et partageant du contenu pertinent. N’oubliez pas également de présenter l’équipe qui mène à bien ce projet.

10 conseils pour lancer votre projet et communiquer au plus tôt, une infographie de 1min30.com

 

Articles similaires

L'auteur

Mathilde Maréchal

Animation des communautés, intégration, rédaction, création web et print, gestion de projets… Auto-entrepreneuse depuis 2010, j'ai développé ma curiosité autour des problématiques liées au web, à l'e-réputation et à la communication globale.

 

5 Commentaires

  1. Merci Mathilde pour cet article très intéressant, comme toujours!

    Je penserai à vos conseils pour mon prochain projet!

  2. Super infographie!

    La phase de lancement est définitivement ultra importante. On peut même ajouter un jeu concours sur la coming soon (page de lancement) afin de boostez les inscriptions à la mailing list (plutôt valable pour du B2C).

  3. Bonjour Mathilde,

    Merci pour cet article, il me remet les choses au clair.

    Apres de gros efforts sur la technique et la technologie, nous passons a la communication, nos cibles sont diverses et cette article m aide a organiser le tout.

    J aime bien le « pensez comme vos cible » !

    A bientot dans les titres des grands journaux !

    Vincent

  4. Bonjour !

    Je suis d’accord avec l’article sur le fait que le plan de communication est un élément essentiel pour réussir le lancement de son projet.

    Néanmoins, je pense que solliciter la presse trop tôt – j’entends, avant que tous les détails du projet aient été réglés – peu provoquer l’effet inverse de celui que l’on attend… solliciter trop régulièrement peut lasser et diminuer l’intérêt porté au projet. De plus, je soulignerais que les relations presses ne sont pas si simples… A moins que le projet soit vraiment novateur, pourquoi parlerait-on du projet (à moins de payer)?

    Avant que le projet ne soit complètement finalisé, il vaut mieux se concentrer sur ses cibles et mettre au point des opérations permettant de collecter des leads de façon à ne pas partir de zéro au moment du lancement. Le blogging et la mise en place d’animations – si le secteur le permet – sont d’excellentes idées pour collecter des leads… Pour que ces leads viennent « naturellement », il faut je pense commencer le travail de SEO juste après avoir finalisé son offre, détecté les bénéfices clients et déterminé ses cibles. Ce travail est pour moi bien plus critique que les RP. En effet si le travail SEO est bien fait et que les cibles sont intéressées, le travail de RP se fera naturellement ensuite…

    Concernant le « teasing » auprès de la cible pour collecter des leads, attention quand même. J’ai quelques exemple en tête de marques déjà connues sur le marché qui utilisent cette technique à outrance pour animer la communauté… parfois la révélation n’est pas à la hauteur espérée (notion subjective, je vous l’accorde) et la communauté est déçue… quand elle l’est, elle le dit publiquement! Attention donc de ne pas priver le projet de son succès parce qu’on l’a sur-vendu.

    Pour le reste, je suis entièrement d’accord sur le fait que chouchouter sa communauté est primordial! C’est elle qui fera vivre le projet… il faut donc l’écouter, la solliciter, lui demander son avis… faire vivre le projet à travers elle.

    A bientôt. :)

    Camille.

  5. Que l’on soit professionnel de la communication ou non, on l’oublie parfois : toujours reprendre à la base : qu’est-ce que l’on cherche à faire connaître, pourquoi, pour qui ?… Merci de nous le rappeler dans cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>