Inbound Marketing - 30 conseils pour rédiger un article de blog parfaitement irrésistible - 4 septembre 2018

30 conseils pour rédiger un article de blog parfaitement irrésistible

Morgane Kerninon Rédactrice web freelance

Rédiger un article de blog requiert un savoir-faire complexe et méthodique. De fines compétences en content marketing permettent de trouver l’alchimie parfaite…

Cela vous étonne ? Il est vrai que les articles de blog qui vous expliquent à quel point la rédaction web est si simple et rapide sont légion. Mais, au risque de casser l’ambiance, je ne suis pas de leur avis. Combien de blogs sont lancés chaque jour sans jamais atteindre leur but ?

Votre histoire d'amour avec le SEO commence ici

Écrire un billet de blog pour votre entreprise requiert de l’engagement et de la rigueur. Une fois votre stratégie de contenu décrite et votre ligne éditoriale fixée, de très nombreux paramètres sont à prendre en compte. Il est souvent difficile de tous les intégrer, en même temps et à chaque fois. Il faut souvent tâtonner, tester et recommencer. Sans compter que la route est longue et parfois sinueuse.

Un blogging qualitatif ne s’improvise pas. Découvrez 30 conseils centraux pour rédiger un article de blog pertinent, efficace et surtout irrésistible.

1 # Répondre aux pains de vos cibles

Lorsque vous écrivez un article de blog, vous devez vous demander quels sont les pains, « points de douleur » ou problématiques de vos cibles. C’est un point essentiel au content marketing de votre entreprise ! Parce que l’objet même de votre contenu est d’y répondre.

C’est pourquoi cerner parfaitement les besoins et attentes de vos clients est si crucial lorsque vous décidez de bloguer. Aussi n’hésitez pas à solliciter votre clientèle à travers des enquêtes et autres questionnaires. Vos connaissances de leurs questionnements vous fourniront la matière première de vos contenus de blog.

2 # Rédiger un article de blog d’entreprise qualitatif

Pour que votre blog professionnel fonctionne à son max, veillez à rédiger un article de blog de très haute qualité. À chaque fois (ou presque). Cela a plusieurs avantages. Vous développez un lectorat fidèle. Vous valorisez le rôle d’expert de votre PME dans son domaine, ce qui peut vous permettre de booster votre notoriété et aussi d’avoir des backlinks.

De plus, votre contenu est très largement commenté et partagé sur le web. Vous pouvez convertir davantage de personnes. Et enfin, vous faites plaisir à Google qui apprécie les contenus commentés et partagés. Il les évalue aussi en fonction du temps passé dessus par les internautes. Voici les principales raisons à ne publier que des articles de blog excellents et génialissimes.

3 # Personnaliser votre contenu de blog

La réussite d’un blog d’entreprise tient très souvent dans sa capacité à s’adresser distinctement à sa cible. Vous devez à chaque billet bien avoir en tête le buyer persona à qui vous vous adressez. C’est une construction intellectuelle très utilisée en marketing digital qui représente votre client type.

Il se définit à partir de la connaissance que votre PME a de son marché et de sa clientèle. Vos articles de blog seront alors correctement personnalisés pour toucher cette clientèle-là et pas une autre. C’est un fondement du blogging, souvent sous-estimé et pourtant si fondamental.

4 # Écrire une introduction accrocheuse

L’internaute distrait qui va arriver sur votre article web se décidera à le lire entièrement si l’introduction lui plaît. Aussi sachez dès le début de votre billet être convaincant. Vous devez capter l’attention de l’internaute et résumer les informations principales de l’article.

On doit immédiatement savoir de quoi votre contenu va parler. Pour bien rédiger un article de blog, terminez par l’écriture de l’introduction. Vous saurez alors quelles informations apportent le développement de votre communication éditoriale, ce qui vous aidera à bien écrire l’introduction.

5 # Exploiter le storytelling

Votre contenu de blog doit raconter une histoire. Pour apprendre comment bien rédiger un article de blog, il faut commencer par se demander quelle histoire vous allez narrer. Mettez-vous dans la peau de votre audience. Questionnez-vous sur ses pains.

C’est à travers cette mise en situation que vous trouverez les bases de votre storytelling. Ensuite, soyez empathique (« je comprends quelles difficultés vous rencontrez ») et didactique (« je vais vous expliquer comment y répondre »), votre envie de communiquer fera le reste.

6 # Appliquer le principe de la pyramide inversée

Pour rédiger un article de blog qui respecte les règles de l’écriture web, employez la pyramide inversée. Ce principe en entonnoir signifie simplement que vous écrivez les informations principales en haut et les informations plus particulières et anecdotiques à la fin.

Votre texte doit être organisé spécialement pour le lecteur pressé et Google. Ils doivent trouver le contenu le plus fondamental au début de votre article de blog d’entreprise. Cette hiérarchisation de l’importance de l’information à travers l’entonnoir est l’une des spécificités de la rédaction web, comme du journalisme.

7 # Rédiger des titres optimisés utilisant le copywriting

Les titres de votre article de blog d’entreprise doivent à la fois être rédigés pour les moteurs de recherche et pour les lecteurs. Aussi pour une communication digitale performante, il faut qu’ils soient SEO-friendly ET charmeurs.

Tout en reprenant votre mot-clé principal (voire les secondaires), l’intitulé de votre billet doit donner envie de le lire à l’internaute. Autrement dit, il doit être optimisé, évocateur et accrocheur. Le titre doit être clair sur l’objet du contenu, attiser la curiosité et séduire votre audience. Le copywriting est alors la technique à mettre en application.

8 # Utiliser la règle des 5W

Pour ne rien oublier du sujet que vous voulez traiter, appliquez la méthode des 5W. Il s’agit des initiales anglaises de who, what, where, when, why pour : qui, quoi, où, quand et pourquoi. C’est l’une des principales bases pour savoir comment écrire un bon article de blog pro, reprise de l’écriture journalistique.

Cette technique permet de rédiger un contenu web consistant qui fait le tour de sa problématique. Selon votre façon de rédiger un article de blog, utilisez-la au début de votre processus rédactionnel lorsque vous lancez vos premières idées ou à la fin pour vérifier que vous avez traité votre sujet ; ou les deux, c’est encore mieux !

9 # Composer votre propre style de rédaction web

Développer un blog qui fonctionne suppose de mettre au point le style d’un article de blog efficace. Il faut qu’il corresponde à votre audience, à sa façon de s’exprimer et à ce qu’elle attend de vous. C’est un point important et délicat au centre des bonnes pratiques du content marketing. Il doit vous préoccuper lorsque vous travaillez à concevoir un article de blog.

Vous devez à la fois répondre aux standards de l’écriture web et faire une proposition personnelle. Les deux sont parfois difficiles à concilier, mais un juste milieu est à trouver. Par exemple, les métaphores peuvent être particulièrement persuasives et illustratives de votre propos, pourtant elles ne sont pas ultra intéressantes pour votre SEO.

10 # Soigner les entrées en matière de votre rédaction de contenu

Pour bien rédiger pour le web, il faut toujours penser au lecteur. Il doit être captivé à chaque étape de sa lecture. Ceux qui savent parfaitement comment écrire un article de blog matrisent l’art d’insérer des accroches tout au long du texte. Avec cette stratégie rédactionnelle, ils conservent leur lectorat.

À chaque début de paragraphe, vous devez chercher à capter l’attention de votre lecteur. Soyez percutant et incisif dans vos entrées en matière. Donnez envie de lire la suite de l’article web en aiguisant à nouveau l’intérêt du lecteur à chaque étape de votre rédaction.

11 # Adapter votre content marketing à votre cible

Votre vocabulaire, votre style comme votre ton doivent correspondre à votre audience. Il faut être simple dans ses formulations tout en prenant en compte les attentes de votre cible. Restez clair, direct et concret pour faire performer votre e-marketing.

Évitez le vocabulaire trop spécifique, vous risquez de perdre votre audience. Placez-vous au même niveau que vos prospects et clients. Utilisez les termes qu’ils emploient. C’est ainsi que la conversation peut s’enclencher et nourrir la vitalité de vos médias sociaux.

12 # Optimiser la balise title et la méta-description du billet de blog

Lorsque vous venez de rédiger un article de blog, pensez à inscrire une balise title et une méta-description. Par défaut, elles reprennent le titre de votre article web et son introduction. Pourtant, il est préférable d’écrire deux balises uniques.

Elles doivent reprendre les bons mots-clés pour un bon référencement naturel. Faites enfin attention à leur longueur. Le title doit avoir une longueur inférieure à une soixantaine de caractères pour s’afficher entièrement. La méta description est limitée à 150-160 caractères depuis que Google a décidé de réduire son snippet. Il est aussi important que ces deux éléments donnent envie de cliquer, car c’est bien eux qui s’affichent dans les résultats de recherche (le SERP).

13 # Organiser vos idées de façon hiérarchisée

Si vous êtes du genre à avoir des pensées qui partent dans tous les sens, passez beaucoup de temps en amont à organiser vos idées. Si à l’inverse, vous avez une pensée structurée, vous pourrez rédiger votre billet plus rapidement. Un article de blog professionnel doit offrir un plan logique, clair et pertinent.

Il doit faciliter la lecture rapide et ne retenir que les idées les plus essentielles et majeures de la thématique. Il ne s’agit pas de faire une thèse ou de tout développer à outrance. Pensez au lien hypertexte plutôt que d’ouvrir une parenthèse, ou à défaut insérez un encart.

14 # Rédiger un article de blog pour une lecture en diagonale

Souvent pressés, les internautes ont pris l’habitude de lire en diagonale les articles de blog. Ils vont rapidement parcourir l’introduction, les titres, les textes en gras et les puces. Aussi cherchez à structurer votre contenu de façon à ce que ces éléments soient attractifs et convaincants.

Pour intéresser le lecteur, mettez en avant les informations pertinentes à plus forte valeur ajoutée. Ne négligez pas la mise en page. Ce point vient confirmer notamment l’importance de l’introduction, de la hiérarchisation et de l’aération de votre billet, conseils mentionnés par ailleurs.

15 # Intégrer un call-to-action en conclusion

Un article de blog va quelque part. Vous emmenez votre lecteur à une destination. C’est le call-to-action, ou appel à l’action, en bon français. À la toute fin de votre billet, vous devez lui proposer une action spécifique.

Selon l’objectif de votre PME, il peut s’agir de partager l’article web, le commenter, s’inscrire à la newsletter, liker la page Facebook… À vous de voir selon la conception de votre entonnoir des ventes. L’essentiel est de faire un choix ; vous ne pouvez pas proposer toutes ces possibilités !

16 # Intégrer à votre contenu des listes

Pour aider vos lecteurs à trouver rapidement l’information qu’ils cherchent, les listes à puces ou numérotées sont parfaites. Vous pouvez en user sans restriction tant les internautes les adorent.

Pour rédiger un article de blog performant, intégrez-les à votre contenu dans l’optique de le structurer et/ou d’en résumer une partie. Cela aide à la lecture en diagonale que réalise votre audience et vous met d’emblée dans la logique d’une rédaction web qui va droit au but.

17 # Agrémenter votre contenu d’au moins une illustration optimisée

Photos, créations graphiques et surtout infographies, les images qui illustrent votre article web sont importantes pour 2 raisons principales. Elles permettent de capter l’attention des internautes. Si elles sont suffisamment qualitatives et engageantes, ils parcourront votre contenu web.

De plus, les illustrations aident à bien optimiser un article de blog. Associez-y un texte alternatif (balise alt), voire une légende. Veillez aussi à ce qu’elles soient les moins lourdes possible tout en étant d’une grande qualité.

18 # Déterminer un modus operandi à votre marketing de contenu

Pour être efficace lorsque vous allez rédiger un article de blog, mettez au point un modus operandi. Autrement dit, fixez-vous une méthodologie que vous appliquez à chacun de vos posts. Cela vous permet d’être plus productif.

Comment faire ? Vous allez lister les différentes phases de votre création de contenu. Selon la façon dont vous travaillez, vous aurez différentes étapes, comme :

  • Brainstorming pour trouver votre sujet de billet,
  • Choix de mots-clés,
  • Recherche bibliographique,
  • Ecriture,
  • Recherche iconographique,
  • Relectures,
  • Publication,
  • Partage sur les réseaux sociaux,
  • Netlinking.

Des outils web comme Asana ou Trello sont alors très utiles pour s’organiser, qui plus est lorsque plusieurs personnes interviennent : content marketeurs, rédacteurs, correcteurs, experts SEO, community managers, infographistes…

19 # Mettre en avant l’image de marque de votre entreprise

Le web regorge de blogs en tous genres. Il faut vous distinguer. Lorsque vous mettez en place le blog de votre PME, il est important de prévoir d’y transmettre votre image de marque. On touche là au cœur d’une stratégie de marketing digital. Cette image peut passer à travers tous les éléments de votre blog professionnel : la rédaction des articles, le choix des sujets, les illustrations, les anecdotes rapportées…

Votre positionnement et votre culture d’entreprise sont à distiller dans votre blog pro. Par exemple, si vous êtes une start-up digitale hype et disruptive, votre blogging doit être dynamique, ponctué d’anglicismes et bourré de références à la culture des millennials. Cela marchera moins bien pour une cible cadres sup encravatés ou 4e âge…

20 # Intégrer des hyperliens pertinents

Outre leur intérêt en matière de SEO, les liens hypertextes sont judicieux pour enrichir votre contenu. Rédiger un article de blog suppose de faire le tour d’un sujet, mais de nombreuses connexions peuvent être établies avec d’autres thèmes.

Cherchez à bien informer vos lecteurs en leur offrant des contenus intelligents et qualitatifs qui renforcent votre crédibilité. Mais pas trop non plus. Faites une bonne sélection d’URL. Vous pouvez aussi par cette occasion valoriser vos autres billets de blog en boostant votre maillage interne. De cette façon, vous montrez la cohérence du propos de votre blog dans son entier.

21 # Relire l’article de blog d’entreprise

Les fautes d’orthographe comme de grammaire pénalisent l’image de marque de votre PME sur le web. C’est toute votre e-réputation qui prend un coup à chaque petite coquille oubliée. Il est très difficile (d’autant plus lorsque l’on est prolixe) de les éviter totalement. Aussi il faut être très rigoureux dans ses relectures.

Prévoyez de relire votre billet au moins deux fois. Privilégiez de le faire à froid, c’est-à-dire le lendemain ou le surlendemain de votre rédaction web. Vous pouvez aussi utiliser les services d’un correcteur freelance ou d’un logiciel de correction.

22 # Produire un article de blog long

Pour faire valoir votre expertise et copiner intelligemment avec Google, vous devez chercher à rédiger un article de blog long, voire très long. À partir de 900 mots, votre contenu affiche une certaine longueur. Cependant, certains blogueurs ne jurent que par la production de contenus de plus de 2000 mots.

Il faut nuancer ce critère en précisant que l’intérêt d’un billet de blog est surtout de faire le tour de son sujet. S’il ne nécessite que 500 mots, n’en faites pas plus. Maintenant, cette question est d’importance et il vous faut vous positionner. Vous pouvez définir plusieurs longueurs d’articles de blog selon les sujets ou formats et l’importance que vous leur donnez.

23 # Aérer le contenu web

La lecture sur ordinateur, sur tablette et encore plus sur smartphone n’est pas facile. Il faut donc veiller à bien aérer le texte de l’article de blog pour garder l’attention du lecteur. Faites de courts paragraphes, utilisez le gras et intégrez des listes à puces. Utilisez toutes les possibilités de mise en page pour faciliter la lecture.

Hiérarchisez l’information en utilisant à bon escient les h2, h3 et h4. Cela vous permettra également d’avoir des sauts de ligne suffisants. N’en abusez pas trop tout de même pour éviter à vos clients potentiels et fidèles de trop scroller. Certains grands blogueurs sont des adeptes d’1 phrase = 1 paragraphe, ce qui ne semble pas pour autant exaspérer leur audience. À chacun de voir !

24 # Employer des mots magiques

En content marketing, les mots magiques sont ceux qui résonnent dans la tête de vos cibles et vous aident à les convertir. Il y en a des mots standards, tels que : gratuit, nouveau, rapide, facile, cadeau… Ce sont le plus souvent des mots (ou expressions) positifs, qui évoquent un bénéfice pour les clients de votre PME et/ou une action.

Certaines de ces expressions puissantes dépendent de votre activité, de votre positionnement et des attentes de vos prospects et clients. Par exemple, dans le bâtiment, la qualité des finitions ou les devis gratuits sont des mots magiques. Aussi il vous faut cerner ces mots magiques au moment de concevoir un article de blog, avant même de commencer à rédiger.

25 # Apporter une plus-value à vos lecteurs

Même si vous avez juste envie de papoter, votre billet de blog doit atteindre un but profitable au lecteur. Un blog pro n’est pas juste un monologue d’autosatisfaction ! Il faut que votre contenu apporte une plus-value, fasse une démonstration et/ou remplisse une promesse.

Votre lectorat ne reviendra pas sur votre blog si vous n’êtes pas à la hauteur. Vous risquez alors de le voir se désinscrire en masse de votre newsletter. Offrez-lui (le plus souvent possible) un article de blog d’entreprise dense, généreux et riche. C’est aussi une excellente façon d’obtenir des backlinks et la meilleure pour aider à promouvoir votre blog.

26 # Illustrer par des exemples votre propos

Pour dynamiser votre contenu et le rendre plus intelligible, les exemples sont indispensables. Qui plus est lorsque vous traitez de thématiques complexes à destination de néophytes. Mais, d’une façon générale, rédiger un article de blog nécessite d’avoir recours à des illustrations de son propos.

Rester dans l’abstraction est souvent une erreur. Pour être sûr d’être parfaitement compris par votre audience, l’exemple est le meilleur outil. Il a un pouvoir de démonstration et d’éclaircissement très important. Il a aussi comme vertu de démontrer votre souci de votre lectorat et de développer votre puissance créative.

27 # Programmer à l’avance la publication de votre contenu

Lorsque vous vous lancez dans la rédaction d’articles de blog d’entreprise, l’anticipation est fondamentale. Prévoyez, non seulement des sujets d’avance, mais aussi des billets rédigés d’avance. Comme je l’ai trop souvent vu, un blog pro ne doit pas être perturbé par un rédacteur web malade ou en congés.

Vous pouvez de cette façon programmer vos posts aux meilleures heures. Ils auront ainsi toutes les chances de toucher votre audience cible. De plus, vous leur offrirez un contenu régulier et abouti. Google vous en remerciera également (… enfin, pas directement).

28 # Économiser les tags

Il ne faut pas confondre les tags (étiquettes) avec les mots clés. En plus des catégories, les tags permettent de proposer une classification secondaire à vos articles web. L’idéal est de les définir à l’avance et de les utiliser avec parcimonie selon les sujets de vos posts.

Les tags vont permettre aux internautes de faire une recherche sur votre blog. Il faut les définir lorsque votre billet traite d’un thème qui se réfère à plusieurs catégories. Ils ne sont pas pour autant indispensables pour rédiger un article de blog.

29 # Accompagner votre article de blog professionnel d’une vidéo

Il est bien connu que les vidéos engagent davantage les internautes. Elles sont aussi beaucoup plus partagées que les seuls écrits. Pour booster la publication d’un article web, il est intéressant d’y adjoindre une vidéo. Il existe de nombreux sites en ligne facilitant sa création.

La vidéo peut servir à résumer votre contenu ou à développer un point prévis. Cela nécessite bien sûr un travail supplémentaire, d’autant qu’il faut impérativement qu’elle soit de qualité professionnelle.

30 # Se faire aider

Mieux vaut ne pas être tout seul pour rédiger un article de blog. Il est bien plus intéressant de pouvoir le faire relire, corriger et améliorer par une tierce personne. Cela offre du recul sur son travail.

Un regard extérieur est une façon de recueillir des critiques (constructives). Ce point de vue différent permet de s’améliorer et de mieux adapter son écriture pour les articles web suivants.

Le p’tit + : Susciter de l’émotion

À l’issue de tous ces conseils, vous vous demandez sûrement comment rédiger un article de blog parfait. C’est une recette complexe et impossible à généraliser. Mais il est très important de dire qu’il doit provoquer des émotions chez le lecteur.

Étonner, surprendre, émerveiller, amuser, choquer, énerver… sont les raisons profondes du succès d’un billet. Elles doivent être saupoudrées judicieusement pour faire effet sur le lecteur. Aussi à chacun de faire ses expériences et de travailler dur pour parvenir à la bonne recette.

De votre expérience propre du marketing web, avez-vous d’autres précieux conseils à partager en commentaire pour la rédaction d’un article de blog pro ?