YouTube teste une nouvelle fonctionnalité e-commerce pour Shorts

YouTube Shorts a dépassé 1,5 milliard d’utilisateurs mensuels. Mais malgré cela, les revenus publicitaires trimestriels de YouTube ont baissé de 1,9 % d’une année à l’autre selon le rapport trimestriel d’Alphabet publié le mois dernier. YouTube considère probablement les nouvelles fonctionnalités d’achat comme un moyen d’élargir ses sources de revenus dans un marché publicitaire en baisse…

YouTube pilote son système de marketing d’affiliation

YouTube avait récemment lancé un programme pilote aux  États-Unis pour intégrer des balises de produits dans des vidéos courtes. Elle commencera à permettre aux utilisateurs d’acheter des produits directement à partir de Shorts, la plateforme vidéo abrégée de YouTube, similaire à TikTok. Concrètement, cette fonctionnalité permet aux créateurs d’étiqueter les produits de leurs propres magasins.

Formation webmarketing

Les utilisateurs aux États-Unis, en Inde, au Brésil, au Canada et en Australie peuvent ainsi utiliser les balises d’achat et les utiliser pour acheter des produits directement dans l’application YouTube selon The Financial Times. Mais YouTube a déjà annoncé son intention d’étendre cela à davantage de créateurs et de pays à l’avenir.

Le média explique :

“ [YouTube’s] pilote actuellement son système de “marketing d’affiliation” – versant une commission aux créateurs qui vendent des produits – avec un certain nombre de créateurs basés aux États-Unis. YouTube, le marchand et le créateur prennent tous une part non divulguée de la vente. « 

Avec la vidéo courte, le défi est que vous ne pouvez pas simplement insérer des publicités pré et mid-roll, comme vous le feriez sur un contenu plus long, ce qui rend la monétisation directe difficile. YouTube a déjà annoncé un nouveau programme publicitaire affichant des publicités entre les vidéos courtes, avec un pourcentage de tous les revenus générés partagés avec les créateurs en fonction des performances de ces contenus.

En plus de la nouvelle fonctionnalité d’achat Shorts, YouTube expérimente également un programme d’affiliation aux États-Unis. Celle-ci permet aux créateurs de gagner des commissions en achetant des produits recommandés dans leurs vidéos courtes et les vidéos régulières. Le test en est encore à ses débuts certes, mais la société prévoit d’étendre progressivement l’expérience à davantage de créateurs l’année prochaine.

D’ailleurs, pour l’année prochaine, YouTube a déjà annoncé son lot de nouvelles fonctionnalités pour les créateurs. Ils pourront postuler à son programme de partenariat s’ils atteignent un nouveau seuil spécifique aux courts métrages de 1 000 abonnés et 10 millions de vues sur les vidéos courtes sur 90 jours. Ils pourront ainsi gagner 45 % des revenus publicitaires de leurs vidéos.

TikTok et Meta parient aussi sur l’e-commerce

YouTube n’est pas le seul géant numérique à parier sur l’avenir du shopping. TikTok et Meta ont également investi dans ce milieu. TikTok a en effet commencé à tester TikTok Shop aux États-Unis la semaine dernière. Il s’agit d’une fonctionnalité e-commerce dans l’application pour concurrencer Amazon et d’autres géants de la vente au détail pendant la prochaine saison des Fêtes. Les utilisateurs peuvent ainsi désormais effectuer des achats directement via l’application.

De son côté, Instagram, propriété de Meta, permet aux créateurs de partager des produits dans des flux en direct et dans son onglet d’achat. Les utilisateurs peuvent ainsi faire défiler les produits recommandés et effectuer des achats. Les marques, quant à elles, peuvent rendre leurs profils achetables via des catalogues de produits.

Jusqu’à 60 s d’audio original sur YouTube Shorts

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, YouTube a également annoncé que les contenus sur Shorts peuvent accueillir plus de 15 secondes d’audio à la demande des créateurs. Ils peuvent ainsi désormais utiliser 30 à 60 s de musique pour la plupart des pistes et jusqu’à 60 s d’audio original à partir de courts métrages et de vidéos. Le sélecteur audio affichera le nombre d’audio que vous pouvez utiliser à partir de chaque piste musicale ou vidéo (15 s, 30 s ou 60 s).  Cette mise à jour se déploie progressivement depuis  le 15 novembre 2022.