Le paysage publicitaire en 2023 : que nous réserve l'avenir ?

Séduire le public est une activité permanente pour les entreprises. Elles doivent continuellement innover afin d’être toujours concurrentielles, ce qui se ressenti sur le paysage publicitaire. À l’heure actuelle, les grandes entreprises de la Silicon Valley ont déjà commencé à s’emparer des nouvelles tendances, dont celle qui fait couler beaucoup d’encre : le Metaverse. Le concept n’est pas récent puisque le terme était déjà utilisé dans « Snow Crash », un roman de Neil Stephenson datant de 1992. Assimilé à la réalité virtuelle, il invite le consommateur à l’immersion, le maître mot des nouvelles publicités…

La suppression des cookies tiers

La publicité est un secteur qui ne cesse d’innover, où il faut continuellement trouver la formule qui retient l’attention du consommateur. Les publicités traditionnelles ne vont pas disparaître du paysage. Cependant, les campagnes marketing vont devenir plus ciblées, plus pointues.

Formation Création et développement d'une activité de formation

C’est ce que propose Google dans un contexte où les cookies tiers ou third party vont totalement disparaître en 2023, alors qu’ils jouaient un rôle important pour les entreprises. Ils leur permettaient de tracer un visiteur, de savoir quelles pages ils visitent et de comprendre leur comportement d’achats. Cette suppression entre dans le cadre du programme Privacy Sandbox qui vise à optimiser la protection des données individuelles qui n’est pas toujours respectée lors de leur collecte et de leur utilisation.

Le metaverse et la publicité

La publicité prend plusieurs formes  afin de maintenir l’attention des consommateurs en alerte. Mais cela n’est possible que si les équipes marketing peuvent comprendre comment ils réagissent face à un produit mis en rayon, ou proposé en ligne. Le Metaverse offre d’infinies possibilités aux publicitaires. Alors que la réalité virtuelle requiert l’utilisation de casques spécialement conçus pour elle, la navigation peut se faire directement depuis nos smartphones ou nos tablettes, réduisant ainsi les coûts qu’engendrent ces appareils.

C’est un monde digital en pleine expansion dont les frontières ne sont pas encore fixées. Celles-ci sont d’ailleurs bien floues dans les jeux vidéo. Nos avatars évoluent dans des mondes que nous nous sommes créés ou qui représentent des villes existantes, des maisons qu’il est possible d’acheter avec des tokens, et ainsi de suite. De grandes entreprises du digital, telles que Facebook ont d’ailleurs saisi l’importance de cette technologie.

Le métaverse sans restriction pour les utilisateurs

Le metaverse offre de nombreuses opportunités, le disions-nous. L’un des avantages que les marketeurs peuvent tirer de ce concept est sans aucun doute la possibilité de plonger les consommateurs dans un univers qui peut se rapprocher de la réalité ou être totalement différent, mais avec la possibilité d’adapter le contenu à une audience spécifique en fonction de l’âge, du sexe ou des centres d’intérêt. Avec le metaverse, l’imagination des consommateurs n’a aucune limite. Ils peuvent construire une maison démesurée, créer un monde qui lui ressemble ou qui ne ressemble à aucun autre. Toutes les excentricités sont possibles.

Le metaverse et les influenceurs virtuels

À l’heure actuelle, les influenceurs sont suivis par des millions de personnes. Celles-ci s’intéressent à ce qu’ils font, mais aussi à ce qu’ils portent ou ce qu’ils mangent, entre autres. Dans le monde virtuel du metaverse, les grandes enseignes s’allient avec des influenceurs, eux aussi virtuels. Cette association a pour objectif de réduire les coûts, sans avoir à gérer les susceptibilités de chacun et sans les éventuelles baisses de performances que peuvent avoir des personnes réelles. Cela permet aux annonceurs de rester concurrentiels sur de longues périodes.

De gros investissements sur le metaverse

Les publicités sur les métaverses seront de plus en plus présentes en 2023. Déjà aujourd’hui, des millions de dollars sont investis par les fans pour acquérir un bien immobilier, dans une ville réelle ou inventée de toute pièce. Des investissements y sont également effectués par de grandes entreprises en cryptomonnaies. 

Par ailleurs, de grands évènements organisés dans le metaverse permettent aux grandes marques de présenter leurs produits à un public qui peut directement interagir avec leurs acteurs ou artistes préférés. Ils peuvent participer à des jeux, ou voir le côté jardin de ces évènements. En ouvrant un wallet dans lequel ils peuvent stocker leurs monnaies virtuelles (bitcoin, tokens…), ils peuvent faire l’acquisition d’un objet appartenant à leur star favorite ou apprécier en avant-première la diffusion d’un film qui sortira bientôt sur les grands écrans.

Conclusion

Le paysage publicitaire changera progressivement dès 2023, ce qui vous poussera à tenir compte de la nécessité de protéger les données personnelles des utilisateurs, sans pour autant perdre de vue l’importance de tenir compte d’un ciblage plus pointu. En même temps, adaptez-vous au metaverse et aux exigences des algorithmes des moteurs de recherche afin d’adresser le bon contenu aux bonnes personnes. Si la disparition des cookies en 2023 est programmée, l’ID partagé prend le relais, une autre façon de suivre les activités des utilisateurs et de mieux connaître leurs habitudes de navigation même s’ils vont sur plusieurs sites différents.