Pourquoi les écrans intelligents séduisent les entreprises du retail ?

Avec la montée en puissance d’internet, les entreprises de vente en détail ont embrassé la digitalisation pour séduire des consommateurs plus que jamais connectés à internet…

Et parmi les innovations technologiques apportées par cette transformation numérique, une séduit de plus en plus les vendeurs : les écrans intelligents.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Du marketing à l’expérience client, voici comment les écrans intelligents bouleversent le monde du retail.

Les Smart Display – des campagnes marketing 400 % plus efficaces

Diffuser la bonne publicité, au bon prospect et au bon moment, a toujours été le rêve des annonceurs.

Via internet et les annonces sponsorisées sur les moteurs de recherche, les détaillants ont la possibilité de créer un parcours d’achat personnalisé.

Mais comment reproduire cela dans des espaces physiques ? 

C’est là qu’intervient une catégorie spécifique d’écran intelligent : les smart displays.

Sertis de capteurs et de caméras, ils analysent le comportement du prospect pour choisir l’annonce la plus adaptée. Mieux encore, certains de ces bijoux technologiques prennent en compte l’environnement qui les entoure.

Autre atout de l’affichage dynamique : il permet de diffuser des vidéos, images et animations interactives.

Sans surprise, ce côté interactif fait mouche auprès des consommateurs : un écran à affichage dynamique enregistre 400 % d’interactions visuelles en plus qu’un affichage statique (source : eavs groupe).

Autant dire qu’ils ont très vite été adoptés par les adeptes de la vente omnicanal.

Parcours clients omnicanal et écrans connectés : une histoire d’amour sous le feu des LED

Grâce aux multiples canaux de distribution utilisés dans les stratégies de communication omnicanal et grâce au big data, les entreprises de retail s’assurent une présence médiatique sur tous les canaux possibles.

Sites vitrine, plateformes d’e-commerce, réseaux sociaux, boutique physique… à chaque fois, la même exigence : fournir une expérience client fluide et agréable.

Pour y arriver, les détaillants peuvent compter sur les écrans connectés.

Que ce soit sous la forme de bornes interactives, de tablettes ou d’écrans tactiles, ils permettent de personnaliser chaque point de contact entre le consommateur et l’écosystème de la marque.

En plus d’un accès immédiat à l’historique du prospect, certains écrans servent aussi de supports interactifs à l’attention du client. Les cabines d’essayage et les miroirs interactifs dans les centres commerciaux et les magasins de shopping en sont de parfaits exemples.

Sur les points de vente aussi, l’expérience utilisateur s’en trouve améliorée : en un geste, vendeurs et clients sont informés de la disponibilité ou non du produit voulu.

Sans écrans connectés, il faudrait obligatoirement vérifier soit dans les rayons, soit via le logiciel de gestion des approvisionnements, ce qui ralentirait le processus et nuirait à la fluidité du parcours d’achat.

Derrière ces écrans connectés, les TIC et la connectivité sont à la manœuvre pour :

  • L’amélioration de la gestion de la logistique, via l’installation et la configuration de flottes de drones et robots intelligents ;
  • Le renforcement des capacités de connectivité entre la Chine, l’Europe et toute l’Asie lorsque les produits vendus y sont fabriqués, comme souvent ;
  • L’installation clé en main de solutions de réalité virtuelle et/ou augmentée ;
  • L’installation de solutions vocales permettant aux équipes de communiquer dans le monde entier.

A propos des auteurs

Aymerick Iloki (à gauche) et Olivier Lamarre (à droite) : Business Manager chez China Telecom (Europe)