Pourquoi recruter un Growth Marketer ?

Le growth marketing se base sur quatre piliers qui consistent à attirer les prospects, à les convertir en leads puis en clients en les poussant à la conversion, et à les fidéliser sur le long terme. Plusieurs techniques devront être mises en œuvre afin d’élaborer la stratégie la mieux adaptée à votre entreprise. Si vous vous demandez encore pourquoi recruter un growth marketer, vous êtes au bon endroit…

Qu’est-ce que le growth marketing ?

Avant de s’intéresser s’il faut ou non recrute un growth marketer, il est indispensable de comprendre le fonctionnement du growth marketing. Ce concept né en 2010 aux Etats-Unis sous l’instigation de Sean Ellis vise avant tout à booster très rapidement la croissance d’une entreprise en s’appuyant sur les nouvelles technologies et différentes stratégies marketing :

Formation webmarketing
  • Les campagnes d’automation ;
  • Le référencement naturel (seo) ;
  • L’A/B testing des pages de site web, landing page, CTA… ;
  • La création d’un blog « inbound » centré sur la création de contenus.

Le growth marketer doit donc avoir plusieurs cordes à son arc avec une bonne dose de créativité afin de contribuer au suivi de tout le processus de vente à l’aide du framework AARRR ou de l’entonnoir de conversion.

Quel est le rôle d’un growth marketer ?

Le métier de growth marketer est un métier récent. Il combine les compétences d’un marketer qui élabore une stratégie classique, incluant les campagnes SEM pour garantir une visibilité immédiate à l’entreprise. Les actions menées généreront rapidement un ROI conséquent grâce à un trafic qualifié et un taux de conversion optimal. Il joue également le rôle du community manager qui maintient votre présence en ligne à travers les réseaux sociaux afin de fédérer votre communauté autour de votre marque. Il se penche sur les données récoltées afin de déterminer le comportement et les habitudes d’achat des utilisateurs.

Définir l’audience cible

Si votre entreprise souhaite trouver sa place sur le marché face à une forte concurrence, elle doit la faire connaître au grand public et aux futurs clients. Dans ce sens, le growth marketer détermine l’audience cible afin de sélectionner le support média le plus adapté. Un public jeune s’orientera beaucoup plus vers les réseaux sociaux, mais là encore, c’est au growth marketer de choisir celui qui sera en adéquation avec ses centres d’intérêt.

Créer des contenus de qualité et les optimiser pour attirer les prospects qualifiés

Recruter un growth marketer permet aussi de créer des contenus de qualité ciblant des prospects qualifiés qui deviendront les futurs clients. Une campagne emailing permettra d’établir un premier lien pour instaurer progressivement une relation de confiance entre votre clientèle et vous. Cette relation se personnalisera au fur et à mesure, la meilleure façon de former des leads haut de gamme.

Atteindre les objectifs de vente

Le growth marketing est, rappelons-le, destiné à booster le développement de votre entreprise. Réaliser des ventes est une priorité absolue. Que ce soit en B2C ou en B2B, le growth marketer aidera les commerciaux à atteindre les objectifs de vente fixés par l’entreprise. La collaboration entre le service commercial et les équipes marketing permet de renforcer la cohésion entre les différentes parties prenantes, ce qui optimisera l’acquisition clients, et par la même occasion le retour sur investissement (ROI) grâce aux ventes qui seront conclues dans la foulée.

Fidéliser les clients

Bien que les actions entreprises par le growth marketer visent des résultats sur le court terme, elles peuvent influer sur les bénéfices réalisés par votre entreprise sur le long terme. En effet,  lorsque les prospects ont été convertis, il est désormais primordial de les retenir et les pousser à effectuer un autre achat, grâce à l’upselling. Leur satisfaction est la meilleure publicité que peut avoir votre entreprise, car ils seront plus à même de parler de vous à leurs proches, ou sur les réseaux sociaux.

Growth Hacking ou growth marketing?

Le growth marketing peut être assimilé au growth hacking. Bien que les deux concepts soient tous deux orientés vers la croissance rapide d’une entreprise, cette rapidité est décuplée avec le growth hacking grâce à des tactiques inspirées de celles qui sont utilisées au sein des startups. Elles font appel à l’automatisation et aux datas. Malgré cela, les points communs du growth ont pour but de créer de la valeur en se basant sur le funnel AARRR comme évoqué plus haut.