Faites progresser l’apprentissage : comment digitaliser une formation ?

Depuis la pandémie du Covid-19, nous sommes nombreux à vouloir digitaliser les formations. Pour éviter de proposer la même offre et vous démarquer des autres formateurs, apprenez à mettre en avant l’interactivité, le rythme d’apprentissage et votre pédagogie. Alors, comment digitaliser efficacement votre formation tout en faisant progresser l’apprentissage ?

Les techniques d’une digitalisation réussie

La distance doit être utilisée comme un avantage pour proposer une formation avec un niveau de qualité quasi égal, voire égal à celui du présentiel. En effet, bien que le contenu soit important, il est essentiel de le transmettre de manière efficace, quel que soit le type de formation pour que le parcours soit une réussite.

Formation webmarketing

Mettre en avant l’interaction entre apprenants et formateur

En tant que formateur ou organisme de formation, soyez à même de déclencher une réaction positive dans l’apprentissage. Pour  transmettre efficacement son contenu, instaurez une interaction avec vos apprenants.

Avec l’essor des nouvelles technologies et le succès notoire des formations à distance, diffuser des vidéos ne provoque plus autant d’impact sur eux. Pour créer un impact mémorable chez vos apprenants, offrez-leur une expérience unique en utilisant la réalité virtuelle, par exemple.

Encourager l’échange

L’apprenant doit être actif et mobilisé dans son projet de formation digitale. Pour cela, dynamisez les contenus et donnez-lui la possibilité d’interagir avec le formateur et les autres participants. Ajoutez directement des chapitres interactifs, plusieurs types de médias, des activités pédagogiques et des quiz en tout genre afin d’impliquer et d’engager l’apprenant dans le déroulement de sa formation à distance.

Reposer sur les fondamentaux de la pédagogie

Digitaliser une formation, c’est savoir utiliser à bon escient les fondamentaux des sciences cognitives et de la pédagogie en plus des différents outils mis à disposition.

  • L’expérience : elle favorise l’apprentissage et les changements ont généralement lieu entre les séances. Votre formation doit comprendre diverses étapes ponctuées d’expérimentations afin qu’elle ne soit plus considérée comme un moment ponctuel, mais un véritable processus ;
  • Le changement : il s’agit d’une décision volontaire prise par le participant. Étant donné qu’il a personnellement décidé d’emprunter le chemin de l’apprentissage, il doit réellement s’y engager  pour que celui-ci soit efficace ;
  • Les raisons motivant le projet d’apprentissage. Afin de donner du sens à l’apprentissage et de mieux engager l’apprenant dans son projet d’apprentissage, déterminez avec lui les avantages professionnels et personnels qu’il peut tirer de son parcours. Soyez également en mesure de lui expliquer les différentes opportunités qu’il peut saisir grâce à la formation.

S’intéresser au contexte de l’apprentissage et à l’apprenant

Une formation est dite efficace lorsque son contenu répond au contexte, aux objectifs d’apprentissage du participant et à ses attentes. Face aux difficultés engendrées par la formation à distance, intéressez-vous davantage à l’apprenant.

Afin de choisir la modalité qui répond le mieux à ses attentes, analysez en profondeur le contexte de l’apprentissage et les besoins de chaque apprenant. Grâce à cette étude effectuée en amont, vous serez capable d’adapter le ton et la durée du parcours. 

Certains organismes proposent de nouveaux formats de formation courts en adéquation avec le rythme d’apprentissage et le niveau de chacun. Ces contenus courts peuvent être appris à n’importe quel moment de la journée.

Les potentiels freins à la numérisation de la formation 

La présence d’un formateur ou d’un enseignant référent est essentielle pour la réussite d’une formation à distance. Il doit utiliser la numérisation pour améliorer, compléter et renforcer les modalités pédagogiques ancrées au sein d’une structure. Pour intégrer le digital dans sa formation, il doit aussi être capable de changer ses habitudes de travail.

Il est de plus en plus courant de consulter divers contenus sur Internet pour satisfaire sa curiosité ou pour s’auto-former. Afin de motiver et de pousser les apprenants à s’engager dans leur projet, intéressez-vous particulièrement à la problématique pédagogique de la numérisation de la formation. Ainsi, un de votre rôle consiste à les aider à mieux assimiler les nouvelles méthodes d’apprentissage et les nouveaux outils.

Bien que la digitalisation d’un parcours présente de nombreux avantages, intéressez-vous en même temps à la problématique de cette solution qui peut constituer des freins à sa réussite :

  • Le suivi du rythme d’apprentissage est ardu, car la distance ne permet pas au formateur de savoir si les informations transmises ont bien été assimilées. Il n’est pas non plus en mesure de déterminer si le rythme n’est pas trop élevé et inadapté aux participants ou à certains d’entre eux ;
  • Un cadre d’apprentissage peu maîtrisé. L’apprenant peut être peu attentif aux informations transmises, car il peut essayer de les assimiler à n’importe quel endroit. Ainsi, si celui-ci ne se trouve pas à son bureau, il est possible que le cadre choisi ne soit pas propice à l’attention, étant donné qu’il peut être facilement distrait. 

Développer l’apprentissage avec des modules interactifs et du guidage

À partir de l’activité pédagogique, le participant peut renforcer ses compétences tout en acquérant divers savoirs. En plus de vous charger de la conception de la formation, vous devenez ainsi un véritable animateur d’une communauté et un scénariste.

Au cours du parcours de formation, vous guidez les participants et leur proposez des modules interactifs en élaborant des questions réflexives ainsi que des messages destinés à attirer leur attention. Les apprenants doivent aussi relever des challenges auxquels ils seront confrontés dans leur vie professionnelle.

Pour une meilleure personnalisation de l’apprentissage s’apparentant avec le changement des pratiques de formation, réfléchissez ainsi aux pratiques comportementales et pédagogiques. Si l’utilisation de la technique adaptée et des outils adéquats est importante, ce critère est d’autant plus essentiel pour mieux accompagner les participants.

Conclusion

La digitalisation d’uneformation nécessite l’utilisation de différentes techniques, telles que l’interaction entre apprenants et formateur, l’instauration d’un échange continuel avec ce dernier ainsi que les autres participants. En plus d’utiliser des outils adaptés, les fondamentaux de la pédagogie, le contexte d’apprentissage et les besoins de l’apprenant doivent être mis en avant pour une formation numérique réussie. Avant de concevoir l’activité pédagogique, tenez toujours compte des différents freins à la digitalisation d’un parcours de formation. Face à ces obstacles, accompagnez efficacement les participants en s’adaptant au changement et en proposant divers modules interactifs.

Vous êtes décidé à mettre en place un projet de digitalisation d’une formation ? Inscrivez-vous à ce parcours certifiant Conception et promotion d’une offre de formation digitalisée.