Comment obtenir de l’engagement grâce à l’algorithme de Facebook ?

Aujourd’hui, impossible de faire une impasse sur Facebook quand presque 2,90 milliards de personnes l’utilisent activement chaque mois. Si vous voulez que votre entreprise gagne en visibilité pour générer du trafic et de l’engagement sur votre page, vous devez tirer profit de l’algorithme de Facebook. Mais avant, vous devez comprendre son fonctionnement pour l’utiliser à bon escient…

Les évolutions de l’algorithme de Facebook

À l’origine de Facebook, il y a de cela 18 ans, en 2004, les publications n’étaient pas filtrées, c’est-à-dire que lorsqu’elles étaient mises en ligne, elles étaient toutes affichées. Un avantage certain pour les annonceurs quand vint le moment où les publicités ont été autorisées.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Mais depuis 2009, la mise en place d’un algorithme a commencé à hiérarchiser les publications en se basant sur les likes, et s’est améliorée au fil des années. Les réactions par exemple deviennent plus importantes que les mentions j’aime.

Puis, c’est à partir de 2018 que les posts faits par la famille et les amis se retrouvent en haut du fil d’actualité. Enfin, depuis 2022, ils sont classés en fonction de qui les a publiés, du contenu intéressant l’internaute qui le visionne et du taux des interactions.

Les missions de l’algorithme News Feed

L’algorithme News Feed Algorithm vise à définir la pertinence d’un post sur une page professionnelle. Avant qu’il ne soit affiché au plus grand nombre, il subit un test auprès d’un nombre réduit d’abonnés. À partir de leur niveau d’engagement, l’algorithme détermine si le post mérite d’apparaître sur les fils de tous les utilisateurs.

Ainsi, vous aurez plus de chance d’obtenir un taux plus élevé si vous mettez l’accent sur les contenus qui génèrent des émotions chez les internautes. Scrutez les publications qu’ils jugent intéressantes, sur lesquelles ils réagissent et commentent. S’ils regardent plus de vidéos, ce sera le format privilégié. Si les internautes préfèrent les photos, les publicités en contiendront.

Cependant, quel que soit le format, vos contenus sont basés sur une histoire riche de sens et de bonne qualité. L’algorithme de Facebook leur donne une meilleure visibilité, même si les réactions ne sont pas forcément au rendez-vous.

Les vidéos et leur durée idéale

Une publicité en vidéo retient plus l’attention des internautes que les textes, la difficulté étant de les y maintenir jusqu’au bout. Assurez-vous donc qu’elle puisse susciter leur intérêt.

Alors que les habitudes de consommation des internautes ont considérablement changé, ils privilégient les formats courts n’excédant pas 15 secondes, qu’ils peuvent regarder à tout moment, où qu’ils soient. Les 8 premières secondes sont primordiales pour que vous puissiez introduire vos produits ou pour décrire vos services.

Si vous proposez des vidéos de plus de 60 secondes, elles sont destinées à parler de votre entreprise, de son histoire en jouant toujours sur l’émotion. Au-delà de 90 secondes, une vidéo n’est vue que par 50 % de votre audience. Ce format long est adapté aux tutos ou dans le cadre d’une formation portant sur l’utilisation de vos produits.

Gardez en tête que si elle est visionnée jusqu’à la fin, l’algorithme de Facebook considère qu’elle est intéressante et qu’elle peut alors être diffusée auprès d’un plus grand nombre de personnes. Mais selon les études menées par YuMe et IPG Media Lab en 2015, d’ailleurs toujours d’actualité, le choix du format dépend de l’entreprise et des objectifs qu’elle cherche à atteindre.

Quoi qu’il en soit, sur un peu moins de 10 000 personnes interrogées, la durée des vidéos importe peu dans la mesure où elles se rappellent le message, même si elles n’en ont vu que quelques secondes. Cependant, il en ressort que l’efficacité des vidéos courtes est constatée pour les grandes enseignes qui ont déjà leur place dans leur secteur d’activité.

Si vous êtes nouveau sur le marché, une vidéo plus longue vous permettra de mieux vous faire connaître.

Privilégiez les actualités de qualité

Pour générer un engagement sur les publicités Facebook, privilégiez les informations ou les actualités pertinentes que les internautes auront envie de discuter entre eux, avec les amis. Cette pertinence équivaut à apporter une valeur ajoutée aux utilisateurs. Pour y parvenir, procédez à l’analyse de leurs centres d’intérêt en faisant appel à Facebook audience insights.

Plusieurs critères sont proposés à savoir :

  • L’âge ;
  • Le sexe ;
  • Les études effectuées ;
  • Le métier exercé ;
  • La ville où vit l’internaute ou son pays ;
  • Les langues utilisées…

Les analyses peuvent être encore plus poussées comme :

  • Le niveau de vie de l’utilisateur :
  • Le panier moyen de ses achats en ligne ;
  • Le genre de produits qui le constitue.

Éviter les contenus mensongers et peu authentiques

En matière de contenu, Facebook tient à rappeler que leur authenticité reste une priorité pour les utilisateurs. Ceux qui sont considérés comme authentiques et ne comportant pas de mensonges seront de fait classés à la meilleure place dans le Fil. Et ceux qui sont destinés à provoquer des réactions ou à faire du sensationnalisme seront :

  • Soit exclus du fil ;
  • Soit tout simplement relégués à des emplacements qui ne leur garantiront pas une bonne visibilité.

Pour que vos publicités soient bien vues par l’algorithme de Facebook, vous devez éviter les titres tapageurs et trompeurs. Bien entendu, pour faire le buzz, faites preuve d’une grande créativité, du sens de l’humour que celui-ci soit bon enfant ou grinçant, mais sans aller trop loin, ou mentir sur les qualités ou les performances de vos produits/services.

Bien que vous visiez un taux d’engagement élevé, restez honnête et transparent. Exit les contenus qui n’apportent rien aux utilisateurs, ceux qui peuvent être choquants pour l’opinion publique, ainsi que les fake news.

Répondez aux commentaires de vos abonnés

Comprendre le fonctionnement de l’algorithme vous donne les outils pour élaborer une stratégie marketing efficace, et qui permet d’offrir une expérience agréable aux visiteurs. Ils réagiront de manière positive à vos posts. N’oubliez pas non plus que l’algorithme de Facebook met l’accent sur les interactions faites sur vos pages.

Si un internaute réagit ou commente une de vos publications, profitez-en pour lui répondre. C’est une façon de gagner un fan de plus et d’instaurer une relation suivie, de lui montrer que son avis est important autant pour vous que pour lui. News Feed prend aussi en compte les commentaires et les partages que feront les amis ou les membres de la famille. Il remonte le message vers le haut du Fil afin de voir comment vont réagir les autres internautes.

Ces interactions sont nécessaires, car si les avis sont positifs, le taux d’engagement le sera autant. Par ailleurs, cela aura pour effet de former une communauté autour de votre marque.

Considérez les règles en vigueur dans les différents pays

Pour booster l’engagement sur vos publicités Facebook, vous devez mieux connaître votre audience. Demandez-vous ce qu’elle aime, quels sujets les intéressent. Mais cela ne suffit pas. Tenez compte des traditions et de la culture en vigueur, car ils conditionnent souvent l’engagement de vos fans. Vos publications doivent se conformer aux règles et aux interdictions en vigueur dans certains pays. Cela vous évitera les éventuelles sanctions appliquées localement, et celles qu’applique l’algorithme de Facebook si vous recevez trop d’avis négatifs.