Soyez 1er sur Google ! Comment optimiser votre référencement en recherche vocale ?

La recherche vocale a délibérément changé la façon dont nous utilisons Internet. Comme son nom l’indique, la voix fait désormais partie des techniques de recherche mises à notre disposition pour rechercher des informations. Si cette technique séduit autant, c’est parce qu’elle facilite les requêtes, et elle est bien plus rapide que les stratégies SEO traditionnelles. Si pour les utilisateurs, la recherche vocale a révolutionné leurs habitudes, elle a aussi changé le SEO en lui-même. La stratégie de référencement naturel a évolué, vous obligeant à vous y adapter pour vous retrouver en bonne position dans les résultats des moteurs de recherche…

La recherche vocale en 2022

La recherche vocale connaît aujourd’hui un succès croissant auprès des utilisateurs. Leur objectif est d’une part de recevoir des résultats dans de très brefs délais (selon plus de 29 % d’entre eux), et d’autre part de ne pas avoir à utiliser leur clavier que ce soit sur leurs téléphones portables ou sur leur PC (25 %).

Formation webmarketing

Il faut savoir que la recherche vocale peut également se faire sans écran grâce à des enceintes comme le propose Google, Amazon ou Samsung entre autres. Les utilisateurs mobiles sont plus de 70 % à se servir de la recherche vocale dans leur vie de tous les jours en 2022. Elle permet par exemple de demander un trajet sur le GPS de leur véhicule ou pour trouver un bon restaurant dans la région.

Les millenials constituent les plus gros utilisateurs. Ils sont environ 36 % à l’utiliser régulièrement, au moins une fois par mois et généralement pour effectuer des achats en ligne. Cependant, la plupart réservent la recherche vocale pour des actions simples comme c’est le cas pour la domotique de leurs logements.

Le référencement vocal est alors incontournable si vous voulez vous retrouver en position zéro sur les pages de résultats des moteurs de recherche.

Comment procéder à l’optimisation de votre référencement en recherche vocale ?

Le SEO vocal diffère sur plusieurs points du SEO traditionnel. Cette formation certifiante sur « Les fondamentaux du référencement naturel » vous en apprendra davantage sur le sujet.

En effet, les recherches faites par les internautes ne sont pas forcément basées sur des mots-clés. Ils énoncent plutôt des questions à haute voix, telles que « comment se rendre rue de la Paix ? » ou « comment trouver… ? ». De plus, les réponses sont beaucoup plus rapides et plus précises. Pour optimiser le référencement naturel, considérons ensemble ces quelques points.

Optimisez votre site web via mobile

La plupart des recherches vocales se font via mobile. Configurez donc votre site de manière à ce qu’il puisse se lire confortablement sur un écran de petite taille. Pour savoir s’il est compatible, utilisez Mobile-Friendly Test par exemple. Votre site est à la base conçu pour les ordinateurs de bureau. Sa convivialité avec le mobile requiert une mise en page qui n’impactera pas les performances de navigations de vos visiteurs. Cet outil vous donne un aperçu de l’apparence de votre site sur mobile et vous conseille sur les améliorations pouvant lui être apportées.

Vous pouvez ainsi accélérer le chargement de votre site et retenir beaucoup plus l’attention de vos lecteurs. Grâce à lui, vous n’avez pas besoin de créer deux sites web, l’un pour PC et un autre pour mobile. Par contre, les textes longs seront à bannir. Écrivez-les courts, bien aérés, les photos optimisées et centrées.

Priorisez les mots-clés de longue traine

Avec la recherche vocale, les utilisateurs n’écrivent pas leurs requêtes : ils s’adressent à leur assistant vocal comme à un humain et utilisent le ton de la conversation quotidienne. Les mots-clés de courte traine, comme « chapeau tendance » ou « voiture de sport » sont réduits à moins de quatre mots. Les résultats obtenus seront très étendus et très diversifiés. Le trafic organique quant à lui sera élevé, mais vous aurez face à vous une forte concurrence et celle-ci surenchérira toujours plus sur ces mots-clés courts.

En revanche, les mots-clés de longue traine constitués de plusieurs mots sont plus précis. Les recherches effectuées sur leur base ne sont pas fréquentes. Ce n’est évidemment pas profitable pour tous, mais ils peuvent l’être si vous évoluez dans un secteur de niche où la concurrence est moins importante. Seuls ceux qui sont vraiment intéressés par vos produits ou vos services viendront vers vous et passeront à l’action. De plus, le taux de conversion est souvent plus élevé avec ces mots-clés de longue traine, car les utilisateurs trouvent rapidement ce qu’ils cherchent.

Choisissez les mots-clés qui véhiculent les intentions de vos lecteurs

Optimiser le référencement vocal passe donc par bien choisir vos mots-clés. Toutefois, avant d’y parvenir, vous devez connaître les intentions de l’internaute. Dans ce contexte, demandez-vous les raisons pour lesquelles l’internaute effectue une recherche donnée et pourquoi il le fait : que cherche-t-il ? Veut-il acheter quelque chose ? Veut-il se rendre quelque part ?

Puis, apprenez à interpréter les résultats obtenus. Les premiers sont ceux qui ont été effectués par le plus grand nombre d’internautes. Ce sont donc les réponses qu’ils attendent de la part du moteur de recherche. Mais si des blocs d’images apparaissent ou des vidéos, ils constituent les véritables intentions des visiteurs dans la mesure où toutes les réponses qui s’ensuivront suivront la même thématique. L’outil SEOQuantum notamment vous aide à établir la liste des mots-clés qui contiennent une intention informationnelle.

Visez la position zéro

L’optimiser le référencement en recherche vocale permet de faire apparaitre votre site web en position zéro ou comme featured snippets. La première étape est de répondre aux questions des internautes, les réponses devant être étoffées et bien structurées.

Aérez donc les paragraphes et optez pour des sous-titres numérotés, des listes à puces. Pensez aussi à mettre un sommaire pour résumer le contenu de votre page et proposer à vos visiteurs une vue d’ensemble des articles que vous publiez. Il leur sera ainsi plus facile de trouver le sujet qui les intéresse.

Privilégiez également les sondages, car ils permettent d’obtenir des informations pertinentes. Encore une fois, les mots-clés jouent un rôle important, car en listant ceux qui ont permis d’aboutir aux requêtes en position zéro, vous pourrez fournir des réponses immédiates à vos lecteurs.

Rédigez des contenus aussi proches du ton de la conversation quotidienne

Comme les réponses aux requêtes émises peuvent être orales, vous avez tout intérêt à adopter un langage oral, conversationnel. Il doit se rapprocher au mieux de la façon dont une personne parle, avec son élocution. Adoptez une formulation simple, privilégiant une structure grammaticale non complexe. Utilisez un vocabulaire qui soit à la portée de tous, et pas trop difficile à prononcer.

Conclusion

Alors que le voice first et le mobile first vont de pair à l’heure actuelle, la recherche vocale est en pleine expansion et les technologies y afférentes de plus en plus pointues. Le référencement vocal est donc devenu impératif. Vous trouverez votre place face à la concurrence et offrirez, par la même occasion, une expérience de navigation et de recherche de qualité à vos prospects. Aujourd’hui, il est donc primordial d’optimiser le SEO sur mobile puisque les utilisateurs y effectuent en grande majorité leurs recherches.