Top 10 des tendances e-commerce de 2022

Les mesures drastiques de la pandémie de Covid 19 ont boosté l’attrait des entrepreneurs vis-à-vis des différentes opportunités qu’offre le web, dont l’e-commerce. Mais face à l’évolution constante des préférences de leurs consommateurs, les commerçants qui osent envahir le net sont obligés d’ajuster fréquemment leurs stratégies marketing pour ne pas sombrer. Dans le but d’éclairer ces marchands du web, nous vous exposons ci-dessous 10 tendances e-commerce de 2022…

Les chabots vocaux, leaders des tendances e-commerce de 2022

Tout d’abord, il faut retenir qu’un chatbot est un robot électronique dont la mission est de répondre aux questions les plus fréquentes des clients et prospects. Dans une certaine mesure, il peut échanger avec eux pour recueillir leurs préoccupations avant de les orienter vers une personne physique. Si vous avez l’habitude de converser avec des pages professionnelles sur Facebook ou Telegram, il y a de fortes chances que vous ayez déjà eu affaire aux chatbots de messagerie, très populaire sur ces deux réseaux sociaux.

Formation webmarketing

Mais une autre version de cette innovation guidée par l’intelligence artificielle émerge dans le commerce électronique : le chabot vocal. C’est d’ailleurs devenu une des meilleures tendances e-commerce de 2022 qui fluidifient et simplifient la gestion du service client chez les e-commerçants.

En réalité, les chabots vocaux effectuent les mêmes tâches que les professionnels des centres d’appels traditionnels. Ils se substituent aux fonctions humaines, en répondant aux questions des consommateurs, en jaugeant leurs satisfactions via des enquêtes ou en conseillant des produits et articles complémentaires aux prospects.

En plus, contrairement à ce que l’on peut penser, il existe des chatbots vocaux capables d’effectuer des appels pour exécuter des tâches précises prédéfinies. Ils peuvent donc s’occuper à la fois des opérations liées à l’assistance technique, au télémarketing, aux ventes croisées ou même à la gestion quotidienne de la relation client. Pour moderniser l’exercice de votre activité de commerce électronique, le chatbot vocal est sans doute l’une des tendances e-commerce sur lesquels il faudra compter.

Le Re-commerce

On ne peut parler de tendances e-commerce de 2022 sans évoquer le re-commerce. Les achats de produits de seconde main sont en vogue et certains le considèrent même comme la norme pour pallier le manque futur des matières premières. Concernant l’année 2021 par exemple, 7 personnes sur 10 en Europe ont acheté au moins une fois des biens déjà utilisés. Cette révolution naissante est en réalité une aubaine pour les entreprises, car les experts du commerce prévoient une croissance 11 fois plus rapide de ce « commerce de seconde main » que la vente de produits neufs. Les acteurs du domaine feront alors moins de dépenses en matière d’intrants tout en assurant la croissance de leurs chiffres d’affaires.

D’ailleurs, plusieurs marques comme Zalando et LaRedoute l’ont déjà assimilée en proposant des articles provenant d’anciennes collections ou des vêtements de marque déjà utilisés. Les 5 millions de visiteurs uniques journaliers que reçoit la plateforme Vinted est la parfaite illustration de l’engouement du public pour le re-commerce. Prôné par la génération Z, c’est une tendance e-commerce qui a encore de beaux jours devant lui comme le live shopping.

Le live shopping

Que cela soit pour la présentation d’un produit ou un échange avec des prospects, les marques font de plus en plus usage des vidéos comme arme utile pour convaincre des clients potentiels. En fait, il ne se limite plus à la production de simples visuels pour promouvoir leurs articles. Mais les webinaires et les appels vidéo font désormais partie intégrante de la stratégie de marketing digital des entreprises d’e-commerce dans le cadre de la promotion de leurs produits.

Un client peut alors assister en live à une présentation ou à une démonstration des atouts d’un article qu’il convoite. Ce qui réduit voire élimine les besoins des prospects de se rendre forcément à un lieu physique pour pouvoir jauger à sa juste valeur, les qualités d’un produit. De plus, grâce à la réalité augmentée, un  » cyberacheteur  » peut essayer un vêtement ou autres biens similaires sans devoir se déplacer. La barrière de la distance n’a donc plus de raison d’être. Tout peut se faire via le web. Et c’est même l’un des grands avantages du « live shopping » et de son acolyte concernant les tendances e-commerce qu’est le téléachat.

Le téléachat 2.0

Avant tout, il faut comprendre qu’en dépit de la chute d’audience des émissions de téléachat traditionnelle, ces canaux demeurent des moyens privilégiés pour découvrir de nouveaux produits. Mais ce n’est pas exactement l’élément des tendances e-commerces que nous voulons mettre en évidence.

En réalité, à la fin de l’année 2019, la chaîne NBC a intégré un nouveau paramètre à ces publicités. Ce dernier permettait aux téléspectateurs d’acheter directement des articles qui passent à l’écran via une « shop application ». La bonne nouvelle, c’est que depuis quelque temps, cette fonctionnalité est intégrée à certains  » Smart TV « . Les clients pourront alors retrouver facilement des produits vus dans un film ou une publicité juste en effectuant une action aussi simple qu’un  » clique « .

Que vous commercialisiez un article soucieux de l’écologie ou un produit high tech, cette aubaine des nouvelles tendances e-commerce de 2022 impactera positivement le chiffre d’affaires de votre boutique virtuelle.

Les produits écolos

Parmi les nombreuses mutations que subit le comportement du consommateur, l’écologie s’impose petit à petit comme un facteur incontournable du commerce. Pour illustration, prenons le cas des jeunes Français de 18-34 ans. Une enquête réalisée stipule que 75 % d’entre eux préfèrent acheter des biens ou services, chez des marques éco-responsables.

La consommation verte est alors une des préférences capitales du client potentiel sur laquelle un entrepreneur du domaine doit s’appuyer dans l’élaboration de sa stratégie commerciale. La confection des emballages, le mode de transport et le choix des matières premières doivent donc se baser sur la valorisation des principes écologiques.

les tendances e-commerce de 2022

Le Click & Collect

En vogue depuis 2020, c’est un mode de fonctionnement qui caracole en tête des tendances e-commerce de 2022 . Le  » Click & Collect  » est en réalité un terme utilisé pour illustrer les achats effectués en ligne (Click) dont le retrait des articles s’effectue en magasin (Collect). Pendant la pandémie, c’est d’ailleurs un des leviers qui ont permis aux commerçants de survivre malgré les nombreuses mesures restrictives.

De plus, c’est une technique qui permet aux entrepreneurs de s’affranchir des coûts de livraison et de maintenir une relation réelle (physique) avec leurs clients. Tous les acteurs (vendeurs) de l’e-commerce peuvent s’en servir aisément pour accroître leurs chiffres d’affaires et fidéliser une clientèle. Si vous envisagez de créer une boutique web, voilà un atout à ne pas négliger.

La recherche par image inversée

Grâce à l’intelligence artificielle qui guide certains moteurs de recherche, il est désormais possible pour un internaute de trouver aisément des articles similaires à un produit précis. Il suffit que ce dernier fasse une recherche à partir d’une image inversée pour avoir plusieurs propositions qui y sont liées. À travers un sondage réalisé, 62 % des moins de 35 ans avouent d’ailleurs qu’ils envisagent de se servir de cette technique pour leurs futurs achats. C’est une stratégie qui se révèle d’un autre côté utile à tous les e-commerçants. Il faut simplement que les concernés prennent le temps d’optimiser leurs contenus publiés sur le web.

Hé oui, seules les images bien calibrées et issues d’une page optimisée apparaîtront lors de ce genre de recherche. Si un entrepreneur souhaite donc pouvoir profiter de cette opportunité qu’offrent les moteurs de recherche, il ne lui reste qu’une option de digitalisation. C’est-à-dire, optimiser les pages de ses sites e-commerce et les publications de son blog e-commerce pour obéir aux normes du référencement naturel SEO ou du SEA.

La combinaison CRM-CDP

Les fonctions principales d’un CRM peuvent être résumées au stockage et à l’utilisation de données. Mais pour une efficacité optimale de la stratégie marketing, les e-commerçants ont besoin de pouvoir analyser les comportements en ligne et hors ligne des clients ou prospects. Ils pourront alors mieux cerner leurs personnalités, leurs habitudes et les moments propices pour déclencher avec succès les différentes phases de leurs plans commerciales.

Et c’est là que la présence des CDP (Customer Data Platform) devient indispensable. En se basant sur l’analyse de l’activité des cyberacheteurs, ils permettent aux commerçants de dresser un portrait virtuel de leurs cibles. Ces derniers pourront alors personnaliser les relances, emails et autres canaux de conversion ou de fidélisation. Les entrepreneurs sauront alors comment aborder par exemple un internaute sur un réseau social sans se faire bloquer ou signaler comme indésirable.

Le social selling

Encore appelé social commerce, le social selling fait partie des tendances e-commerce qui persistent depuis des années. Autrefois réservées aux professionnels du BtoB et d’autre leader du commerce, les techniques utilisées ont désormais envahi le quotidien de tous les vendeurs du web. La raison majeure est que les prospects sont à présent plus disposés à effectuer des achats sur les réseaux sociaux qu’auparavant. Une enquête réalisée par la FEVAD montre qu’en France, ¼ de la population serait prête à acheter des biens et services directement sur ces canaux.

En plus, c’est une tendance qui assouvit la soif d’indépendance des e-commerçants vis-à-vis des intermédiaires. Ces derniers peuvent alors se servir de Facebook, Tiktok, YouTube ou encore Instagram pour mettre aisément en pratique leurs politiques D2C (Direct to consumer). Des plateformes proposent déjà des options adaptées comme l’offre » Instagram Shopify  » du réseau social Instagram.

Quasiment leader du commerce, ce réseau social (Instagram) ne cesse de rivaliser d’ingéniosité pour offrir les meilleures alternatives aux entreprises. Si un entrepreneur veut diversifier et dynamiser les secteurs d’intervention de son plan marketing, voilà un détail qu’il n’a pas le droit d’ignorer. Pourquoi ? Simplement parce que vous ne pouvez inciter un client à payer vos articles, à moins d’être en mesure d’attirer son attention. Et pour ce dernier point, les réseaux sociaux demeurent l’arme ultime.

Les modes de paiement instantané

Malgré l’essor du  » Made in France « , les cyberacheteurs privilégient les entreprises proposant des moyens de paiement rapide pour effectuer leurs opérations d’achat. Pour satisfaire les exigences des consommateurs, tout e-commerçant doit offrir la possibilité aux internautes de faire usage des plateformes de paiement instantané.

Au nombre de ces derniers, on peut citer par exemple PayPal, Stripe, Apple Pay, Google Play ou encore Payoneer. Mais si un entrepreneur vise également le marché africain, il faudra qu’il intègre des récepteurs  » Mobile Money  » à ses systèmes de paiement. C’est en fait une solution de paiement en vogue sur le continent qui permet d’effectuer des règlements (paiements) à partir d’un portefeuille mobile installé virtuellement sur les numéros de téléphone.

Le paiement instantané est la dernière des tendances e-commerces de 2022 qui a le pouvoir de parachever vos efforts de promotion. Si vous n’y prêtez pas attention comme il le faut, toutes vos stratégies web-marketing peuvent se révéler inutiles pour faire décoller les ventes.