Commencer la rentrée sans objectif de performance, un nouveau défi

L’an dernier, j’ai connu une année assez calme sur le plan entrepreneurial. Et pour cause, mon business n’était pas ma priorité : la crise sanitaire, mon retour d’Amérique latine, la pratique de l’aïkido (avec un objectif de ceinture noire), ainsi que mes relations personnelles étaient clairement mes priorités…

Cette année, ma vie personnelle est mieux stabilisée, mais je ne souhaite pas entamer cette nouvelle rentrée avec des objectifs de performance.

Formation webmarketing

Par performance, j’entends les éléments suivants : l’augmentation du CA, l’engagement sur les réseaux sociaux, le nombre d’abonnés à ma newsletter, etc.

Alors, pourquoi ne pas être plus « ambitieuse » sur le plan professionnel ?

  • D’abord parce que j’ai pu avoir beaucoup de temps pour moi, et que j’ai particulièrement apprécié ces moments de liberté au quotidien. Je n’ai clairement pas envie de travailler comme une folle et me couper de toute source de plaisirs.
  • Ensuite, parce qu’aucun des objectifs de performance mentionnés ci-dessus ne fait sens pour moi. Faire du chiffre pour faire du chiffre ne me parle pas. Maintenir un niveau de vie agréable tout en réussissant à investir à long terme, oui. Et c’est ce que je fais déjà aujourd’hui.
  • Enfin, parce que je n’ai pas de vision entrepreneuriale claire et durable. Disons-le, je n’ai pas créé un business qui est amené à croître de manière exponentielle. J’ai crée un business basé sur des compétences que je maîtrise, un savoir-être qui m’est propre, au service d’une vie personnelle, qui elle, est cadrée par des objectifs clairs (aller au Japon, passer des grades en aïkido, obtenir le permis B…).

Par conséquent :

  • Je ne cherche pas à vendre à tout prix ;
  • Je ne formate plus mes mails d’un appel à l’action sollicitant un acte d’achat ;
  • Je ne fais pas de « lancements » pour remplir des programmes en ligne ;
  • Je ne force pas la main à mes prospects ;
  • Mes contenus ne sont pas agressifs, car ils ne sont pas rédigés comme des mails de vente.

Ma principale ressource repose dans ma capacité à produire des contenus sans filtre et ultra-personnalisés rapidement à partir de quasiment rien (une conversation, une idée…).

S’ajoutent à cela, des opérations de visibilité comme les articles invités et les interventions à des événements, ainsi qu’un site web bien référencé sur Google sur des requêtes spécifiques ( « coach entrepreneur paris » où j’arrive dans les premiers résultats de recherche par exemple).

Par conséquent, je ne démarche jamais.

De même, j’ai mis en place une offre de service claire et visible qui vise les clients touchés par ma personnalité. Chaque nouveau contrat signé est une collaboration basée sur une forte affinité.

Lorsque je regorge de créativité, je développe de nouveaux formats ou m’adresse à un nouveau type de clientèle.

Je n’ai pas d’objectifs de performance, mais pour toutes ces raisons, j’envisage la rentrée de manière sereine.

Et vous, comment allez-vous aborder la rentrée ?