Et si vous intégriez les mèmes dans votre stratégie marketing ?

L’avènement des réseaux sociaux et le développement de la culture numérique ont propulsé le mème au cœur de la communication en ligne. Le mème permet de détourner une photo ou vidéo de façon humoristique afin d’illustrer une idée ou un état d’esprit…

S’il est aujourd’hui l’apanage des internautes à des fins de divertissement, les entreprises ne sont pas passées à côté de ce phénomène. S’adaptant parfaitement à la communication sur les réseaux sociaux, le mème peut créer un véritable engagement auprès d’une communauté voire devenir viral.

Formation webmarketing

Comment les entreprises peuvent-elles s’approprier les codes de ce format et mettre en place une stratégie de “mème marketing” ?

D’où vient le mème et comment le définir ?

Apparu en 1976 dans l’ouvrage “Le gène égoïste” du biologiste anglais Richard Dawkins, le mème se définit comme un objet culturel se transmettant d’une personne à l’autre par la voie de l’imitation et du détournement.

Aujourd’hui, il correspond plus particulièrement à un concept d’image, de vidéo ou de texte, accompagné d’une légende humoristique,  se transmettant d’une personne à une autre digitalement. Parmi les mèmes les plus célèbres, on peut notamment citer le “Grumpy Cat”, aussi connu sous le nom du chat grincheux, ou encore “Soyez comme Bill” (en anglais, be like Bill).

La popularité de ce concept est due à la possibilité de réinterprétation illimitée, chaque internaute peut s’approprier un mème et l’adapter à une nouvelle situation: parce qu’universel et personnalisable, le mème génère une forte identification.Le partage au sein d’une large communauté est facilité, car chacun peut se reconnaître dans le message véhiculé.

S’appuyant souvent sur la culture populaire ou l’actualité, le mème repose sur quatre caractéristiques principales :

Pourquoi et comment adapter le mème aux messages d’entreprises ?

Certaines entreprises ont déjà adopté une stratégie de “mème marketing” pour promouvoir leurs marques ou leurs produits. Même si les entreprises utilisent les réseaux sociaux pour accroître leur visibilité, il faut qu’elles puissent générer du contenu qui capte l’attention des consommateurs et le mème est un bon moyen de par  son caractère authentique : il favorise l’engagement, les internautes sont plus susceptibles de se l’approprier et de le repartager, augmentant ainsi la visibilité de la marque.

Le format du mème permet aussi aux entreprises de se détacher de leurs contenus habituels, plus promotionnels, et de  révéler  alors le côté “humain” de la marque. À l’heure où les internautes sont à la recherche de contenus originaux et authentiques, le “mème marketing” facilite le rapprochement avec les consommateurs.

Créer un mème ne nécessite pas de moyens importants puisque l’essence du mème est la simplicité. Les entreprises souhaitant utiliser ce type de contenu doivent s’assurer que le mème est en lien avec leur stratégie de communication et adapté à leur audience, au risque de créer un bad buzz. Pour créer un mème, les organisations peuvent avoir recours à un générateur en ligne ou à un logiciel de content marketing facilitant l’automatisation de la publication.

À l’instar d’IKEA Singapour qui s’est appuyé sur sa communauté pour alimenter son contenu, les entreprises peuvent faire appel au public pour la création de mèmes et créer une interaction dynamique avec leur audience.

Le mème peut également être utilisé pour fédérer les collaborateurs : il encourage le partage et la discussion via les canaux de communication de l’entreprise. Ce format donne un ton plus informel et accessible aux sujets complexes et rébarbatifs.

Comment maîtriser les codes du mème ?

Il est primordial de bien connaître les codes du mème avant de se lancer dans une stratégie de “mème marketing”, car s’il peut s’avérer être un allié de taille, il peut aussi devenir une menace pour la réputation de la marque.

Quatre conseils pour devenir un pro du mème

Ciblez votre audience

Très populaire auprès de la génération Z et des milléniaux, le mème peut être un levier d’engagement important pour les entreprises ciblant cette audience.Toutefois, et parce qu’il est avant tout humoristique, les entreprises peuvent également y avoir recours pour cibler une communauté plus large.

Surprenez sans choquer

Le message doit être adapté sous peine de choquer la communauté ciblée. Voici trois points de réflexion à aborder avant la publication du mème :

  • Offense-t-il certaines communautés ?
  • Inclut-il un langage et des termes ambigus ?
  • Le visuel est-il approprié pour le grand public ?

Restez pertinent

L’entreprise doit rester fidèle à son image et aux valeurs qu’elle communique habituellement, le but du “mème marketing” est de renforcer l’identité de la marque.

Suivez de près les tendances

Si le mème doit être en adéquation avec l’identité de l’entreprise, il doit également être en accord avec les sujets du moments et les tendances que partage votre audience. En analysant le comportement et habitudes de vos consommateurs via une veille sur les réseaux sociaux, la marque peut créer du contenu adapté.

Le mème est donc un outil intéressant pour créer une connexion avec les consommateurs, car il est source d’interaction. Pour en tirer le meilleur parti, il faut garder à l’esprit que le mème est par essence divertissant et  déteste la complication.

Intégré à une stratégie de marketing, le mème est un moyen simple, authentique et créatif d’engager votre public.

À propos de l’auteur

Émilie Audubert

Content Analyst pour Capterra, à l’affût des dernières tendances technologiques et stratégiques pour les PME. Spécialisée en e-commerce, passionnée de podcast audio et des carlins.