5 étapes clés pour une étude de marché efficace

Vous êtes formateur ou souhaitez créer votre organisme de formation ? Avant de créer votre premier programme de formation, vous devez réaliser une étude de marché. Il en est de même dans le cadre de toute création d’entreprise, de lancement d’un nouveau projet, service ou produit. Cette étape consiste à collecter des données liées à un marché précis, à les interpréter et à les analyser pour savoir si votre projet peut être réalisé ou non…

En passant par cette démarche essentielle, vous identifiez tous les éléments qui caractérisent le marché que vous convoitez. Ainsi, vous saurez si vous allez obtenir des clients et serez en mesure de mettre en œuvre différentes actions pour réussir votre projet de création d’entreprise, de lancement d’un nouveau service ou produit.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Vous limiterez ainsi les risques et les incertitudes concernant votre projet, tout en détectant son potentiel succès. Les données collectées seront utiles pour mener à bien votre stratégie de communication et pour optimiser votre positionnement commercial.

Cette démarche est essentielle pour connaître la viabilité de votre projet. Pour vous former davantage sur le sujet, n’hésitez pas à vous inscrire à ce module « Créer et référencer son organisme de formation » du parcours certifiant « Création et développement d’une activité de formation ».

Mais dores et déjà, pour réaliser une étude de marché avec succès, suivez ces étapes incontournables…

Comment réussir une étude de marché ?

Déterminer un objectif pour l’étude

Une étude de marché requiert de consacrer du temps, de l’argent et parfois des ressources humaines. Avant de l’entamer, déterminez quel est votre objectif par rapport à cette démarche. Pour gagner du temps et éviter trop de dépenses, considérez les problématiques du marché ciblé ainsi que les différentes hypothèses liées à votre projet.

Bien s’informer sur le marché convoité

Après avoir choisi le marché ciblé, informez-vous davantage sur celui-ci en déterminant sa dimension géographique, le type d’utilisateurs ou de clients intéressés, les services ou produits de vos concurrents. Renseignez-vous également sur ses évolutions en volume et en valeur pour élaborer vos stratégies futures.

En dehors des utilisateurs et des clients, documentez sur les fournisseurs ainsi que les concurrents directs et indirects de votre marché. Déterminez les prix de vos fournisseurs, leur nombre et votre pouvoir de négociation face à eux.

Pour multiplier vos chances de dépasser vos concurrents, identifiez :

  • Vos concurrents directs : c’est-à-dire ceux qui proposent les mêmes services ou les mêmes produits que vous ;
  • Vos concurrents indirects : ceux qui sont capables de fournir des produits de substitution à votre offre ;
  • Les leaders du marché ;
  • Leurs chiffres financiers moyens : parts de marché, part des exportations, marge, CA, croissance annuelle ;
  • Les critères qui les différencient entre eux et par rapport à votre entreprise ;
  • Les éléments qui caractérisent les entreprises qui échouent par rapport aux entreprises qui réussissent.

Prenez le temps de vous informer également sur le coût de la distribution, les circuits et modes de distribution habituels. Il en est de même sur la réglementation en vigueur concernant votre secteur, les barrières qui pourraient vous empêcher d’accéder à votre marché, la législation qui s’applique à votre offre ainsi que ses conséquences sur votre activité. Vous devez aussi connaître le cadre juridique dans lequel votre offre évolue.

Vous pouvez trouver ces différentes informations sur les sites web traitant sur votre marché, dans les bases de données professionnelles en ligne, telles que le Xerfi où vous avez la possibilité d’acheter des études en ligne. Consultez également la presse spécialisée, les rapports des cabinets de conseil, les organismes sectoriels, les sites de fédérations, les chambres de commerce, les moteurs de recherche, l’INSEE ou les autres bases de données publiques.

Plan de l’étude de marché

Le plan de l’étude de marché comporte des données secondaires et des données primaires. Les premières sont obtenues à partir des recherches que vous avez effectuées, les secondes résultent des méthodologies que vous avez mises en place dans le cadre de votre étude. Si vous disposez d’un petit budget, vous pouvez acheter des études de marché en ligne.

  • Les données secondaires

Les données secondaires sont celles que vous aurez recueillies dans les différents supports cités plus haut permettant d’en savoir plus sur le marché ciblé. Elles peuvent apporter des réponses aux hypothèses concernant le chiffre d’affaires, les retours de marchandises, les commandes, la part de marché, les volumes de vente, le budget communication, les factures et encaissements.

  • Les données primaires

Pour obtenir les données primaires, réalisez une analyse qualitative ou quantitative. Une telle opération requiert le choix d’un secteur d’activité, d’un marché dans sa globalité ou encore d’un segment de clientèle.

Une analyse qualitative vous permettra d’observer ou de comprendre un comportement d’achat ou tout autre phénomène lié à votre offre. Votre bilan final se basera ainsi principalement sur des critères psychologiques et comportementaux.

Toutefois, optez pour une analyse quantitative pour obtenir des informations chiffrées afin d’apporter des réponses à vos hypothèses. Pour cela, vous devez considérer un panel ou un échantillon d’utilisateurs ou de consommateurs qui représente toute la population qui peut être intéressée par votre offre.

À partir de ces différentes informations, vous pouvez établir le plan de l’étude de marché qui présente habituellement :

  • L’analyse concurrentielle ;
  • L’évaluation de la notoriété de la marque ;
  • Le comportement des potentiels futurs clients ;
  • Le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • Les quantités produites.

Organisation de la collecte de données

Dans le cadre d’une analyse qualitative, il est conseillé d’effectuer divers entretiens en groupe ou en face à face afin de réfléchir sur le projet en groupe ou pour tester un nouveau service ou produit.

Si vous avez opté pour une analyse quantitative, privilégiez des outils, comme le sondage ou le questionnaire pour comparer les chiffres de vos concurrents par rapport aux vôtres ou encore pour mesurer une fréquence. Ces outils sont également efficaces pour vérifier le niveau de satisfaction de vos clients ou encore pour calculer des indicateurs clés, tels que le taux de notoriété de votre marque.

Analyse et présentation des résultats

Dressez des tableaux croisés pour trouver les liens entre les informations recueillies et faciliter leur interprétation en vue d’essayer de répondre à vos hypothèses. Grâce à ces tableaux, vous pourrez calculer des coefficients de corrélation entre divers résultats.

Une fois que l’analyse est terminée, présentez les résultats de l’étude de marché ainsi que les recommandations qui en découlent sous la forme d’un rapport. Afin d’obtenir un aperçu concis de votre bilan, vous pouvez utiliser les matrices Ansoff et BCG.

Conclusion

Pour tout entrepreneur ou futur entrepreneur, l’étude de marché est un processus indispensable avant le lancement d’un projet, d’un nouveau service ou produit ou encore avant la création d’une entreprise. Grâce à cette démarche, vous pouvez vous assurer de la viabilité ou non de votre projet tout en faisant en sorte d’atteindre vos objectifs. En suivant ces 5 étapes clés concernant l’offre, le marché, la demande et l’environnement du projet, vous parviendrez à réussir efficacement votre étude de marché.

Et n’hésitez pas de jeter un œil à ce module « Créer et référencer son organisme de formation » du parcours certifiant « Création et développement d’une activité de formation ».