Qu'est-ce qu'un bon mot-clé en SEO ?

Résolument incontournable en webmarketing, le choix du bon mot-clé en SEO est une phase essentielle pour attirer un maximum de visiteurs sur votre site web. Ce terme spécifique est employé par les moteurs de recherche pour diriger les internautes vers votre site une fois qu’ils ont entré leur requête. Comment trouver un bon mot-clé et comment mieux les utiliser afin d’accroître votre visibilité et obtenir un meilleur trafic ?

Qu’entend-on par mot-clé en SEO ?

Pour optimiser votre classement sur les moteurs de recherche, vous devez employer des termes particuliers tapés par les internautes lors de leur requête. Ces termes sont ce que l’on appelle les  « mots-clés ». Ils sont nécessaires pour attirer un grand nombre de visiteurs, car ils relient les recherches à votre site web.

Formation pour créer son organisme de formation

Afin d’améliorer votre trafic et d’augmenter votre visibilité, tous vos contenus doivent être produits autour de ces mots-clés. Si certains d’entre eux sont précis et très recherchés, d’autres le sont moins. Ils sont dits à longue ou courte traîne et se différencient par le nombre de mots qu’ils présentent ainsi que les volumes de recherche par mois. Pour obtenir un contenu pertinent, il est conseillé de combiner ces deux types de requêtes. 

La longue traîne en SEO

Les mots-clés de longue traîne sont formés d’au moins 3 mots et correspondent aux requêtes précises des internautes qui sont tapés peu de fois. Du fait de cette précision, ils reviennent peu de fois à l’identique dans les moteurs de recherche. Bien que générant peu de trafic, ces mots sont ajoutés aux nombreuses requêtes pour former près de 80 % du trafic provenant des moteurs de recherche. Quelques exemples de longue traîne : « comment se faire référencer sur Google », « colonie de vacances équitation pas cher ».

Avantages et inconvénients

Avec un volume de recherche faible par rapport à la courte traîne, la longue traîne est utilisée par une minorité de sites. Elle est néanmoins efficace pour attirer des clients spécifiques, car vos produits sont précis et spécialisés. Contrairement à la courte traîne, la concurrence est moins rude et vous pouvez obtenir un trafic ciblé.

Du fait de la précision de vos mots-clés, vous pouvez aisément convertir un visiteur à la recherche du produit spécifié en client. Sur Google Ads, la longue traîne revient moins chère que la courte traîne. En effet, les expressions spécifiques sont proposées à moindre coût, car elles ne permettent pas d’être bien référencées. Elles sont ainsi avantageuses pour les petites entreprises qui peuvent économiser et fidéliser plus de visiteurs. Au fil du temps, ces derniers peuvent devenir des clients fidèles.

La courte traîne en SEO

Également appelée tête de la longue traîne, la courte traîne contient des mots génériques utilisés par de nombreux concurrents. Elle est formée de moins de 4 mots et correspond aux termes qui viennent en premier lieu en tête des internautes. C’est le cas de « référencement », « suivi mot clé » ou encore de « plats italiens ».

Avantages et inconvénients

Le volume de recherche de la courte traîne est plus élevé que celui de la longue traîne et permet ainsi d’obtenir un maximum de trafic organique. Cependant, plus le volume de recherche est élevé, plus les concurrents qui y ont recours sont importants. Au niveau international, la concurrence est rude et il n’est pas évident d’obtenir un classement sur la première page des résultats des moteurs de recherche.

Comme ces mots-clés manquent de précision, il n’est pas possible de savoir ce que l’internaute cherche exactement à partir de la requête tapée. Ils reviennent généralement chers et il est parfois nécessaire de payer un supplément à Google Ads pour se faire remarquer sur ces expressions. De plus, même si le nombre de clics et de recherches est élevé, il ne permet pas d’obtenir beaucoup de clients. Dans ce cas, il vaut mieux miser sur la longue traîne qui est efficace pour fidéliser les visiteurs.

Pour approfondir et maitriser le sujet, n’hésitez pas à jeter un oeil à cette formation webmarketing certifiante qui propose un volet référencement naturel.

Rédaction SEO : 8 conseils pour améliorer votre contenu  

Comment définir un bon mot-clé ?

Les internautesqui entrent une requête dans les moteurs de recherche sont généralement pressés et veulent trouver facilement les services ou produits qui les intéressent à l’endroit adéquat. Si vous choisissez exactement les termes qu’ils utilisent, les moteurs de recherche seront en mesure de les rediriger vers votre site web.

Définissez un mot-clé conforme à vos objectifs

Pour optimiser votre visibilité, vous devez être en mesure de trouver les bons mots-clés répondant à :

  • Des recherches de la cible ;
  • Votre budget : si vous êtes une petite entreprise, vous ne pourrez pas immédiatement vous

Mesurer à celles qui sont réputées sur le marché que vous souhaitez conquérir ;

  • Vos ambitions : vos mots-clés doivent correspondre à la thématique principale. Assurez-vous de les développer dans votre contenu pour être mieux référencé sur Google ;
  • Vos objectifs : prenez le temps de bien déterminer si vous souhaitez vendre un produit, des services, générer des réservations, etc.

Notez noir sur blanc les termes techniques employés, les grandes lignes du contenu, les thèmes des pages, etc.

Mettez en avant la pertinence

Un bon mot-clé doit être pertinent : il doit vous apporter un maximum de visiteurs ciblés plutôt qu’un grand nombre de visites. Ainsi, l’internaute qui visite votre site doit y trouver les services, les produits, ou les informations qu’il cherche.

Pour connaître avec précision ses requêtes, vous devez mieux le comprendre, connaître les mots qu’il utilise, en savoir davantage sur sa façon de parler et de saisir des informations sur les moteurs de recherche. Déterminer le Buyer Persona est essentiel pour votre référencement et pour l’ensemble de votre stratégie marketing en général. En vous basant sur leurs préférences, âges, attentes, habitudes sociales et catégories socioprofessionnelles, vous pouvez réaliser une représentation synthétique de vos clients.

Il est essentiel de mettre les besoins des internautes en avant plutôt que ceux de votre entreprise en choisissant un ou plusieurs mots-clés en adéquation avec ceux-ci.

Comprenez l’intention de recherche

Pour mieux comprendre l’internaute, il est essentiel de déterminer ses intentions de recherche. À travers ses Micro Moments, Google distingue 4 sortes d’intentions de recherche :

  • Je veux aller ou I want to go moments ;
  • Je veux acheter ou I want to buy moments ;
  • Je veux savoir ou I want to know moments ;
  • Je veux faire ou I want to do moments.

Déterminez le but recherché par vos visiteurs lorsque vous analysez votre liste de mots-clés. Ces derniers doivent être en mesure de comprendre ce que vous souhaitez qu’ils réalisent après avoir trouvé le produit ou le service qui les intéresse : acheter votre service ou votre produit ou encore s’inscrire à votre Newsletter, etc.

Certains détails, tels que l'emploi du pluriel ou du singulier doivent être considérés. Le bon mot-clé doit être choisi en fonction de ce que l’internaute tape dans sa requête. La position géographique précise également la requête et permet d’attirer des visiteurs ciblés.

Prenez en compte le volume de recherche

Face au grand nombre de concurrents auxquels vous devez faire face, analysez le volume de recherche et l’intensité de la concurrence pour affiner votre stratégie marketing. En fonction des résultats de cette étude, vous pouvez savoir si vous devez plutôt utiliser des mots longue traîne ou courte traîne.

La longue traîne pour se démarquer de la concurrence

Il est recommandé de choisir au moins 3 mots par mots-clés. Pour vous démarquer de la concurrence, ajoutez quelques détails sur votre activité et précisez la zone géographique que vous couvrez en cas de besoin. Par exemple, au lieu d’utiliser le mot restaurant, préférez la longue traîne « Restaurant chinois Lyon ».

En optant pour des mots spécifiques, vous aurez moins de concurrents et multipliez ainsi vos chances de vous positionner sur la première page des résultats de recherche. La longue traîne est également idéale pour simplifier la recherche de l’internaute qui cherche un service ou produit spécifique.

Selon Google, les termes spécifiques sont recherchés par les internautes qui sont prêts à acheter. Ceux qui tapent des termes génériques sont généralement à la recherche d’informations.

Prêter attention à l’univers sémantique

Les moteurs de recherche, tels que Bing et Google, tiennent désormais compte de l’univers sémantique. Qu’ils soient de longue ou de courte traîne, les mots-clés ne sont plus suffisants. Dans votre contenu, vous devez ainsi insérer d’autres termes employés dans le même contexte que vos mots-clés de départ.

La majorité des sites e-commerces, des blogs et pages statiques recourent dorénavant à cette technique qui s’avère être efficace. En utilisant ces termes appartenant au champ lexical de vos mots-clés, les moteurs de recherche peuvent mieux comprendre votre sujet. Votre page sera ainsi dotée d’une meilleure indexation.

En conclusion, un bon mot-clé SEO répond à la fois aux besoins de vos visiteurs et à vos objectifs. Pensez donc à bien les préciser pour attirer du trafic ciblé et vous démarquer de la concurrence.  

N’hésitez pas à jeter un oeil à cette formation webmarketing certifiante qui propose un volet référencement naturel pour approfondir le sujet.