Twitter : plus de contrôle sur vos mentions avec cette nouvelle fonctionnalité

Souvenez-vous, en avril dernier, Twitter avait commencé à  tester une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de se retirer des conversations auxquelles ils ne veulent pas faire partie. La nouvelle fonctionnalité est désormais disponible…

Twitter lutte contre le harcèlement

Twitter, qui compte environ 217 millions d’utilisateurs quotidiens actifs, est depuis longtemps sous pression pour en faire plus pour lutter contre le harcèlement. La plateforme a été critiquée pour être un « lieu toxique », en particulier pour les femmes.

Formation webmarketing

Une étude d’Amnesty International et Element AI en 2018 a révélé que les femmes journalistes et politiciennes recevaient des tweets « abusifs » ou « problématiques » toutes les 30 secondes en moyenne.

Pour aider à lutter contre les abus et le harcèlement sur la plateforme, Twitter a annoncé le lancement de « Unmentioning » à tous les utilisateurs sur tous les appareils. Comme son nom l’indique, elle vous permet littéralement de quitter définitivement une conversation sur Twitter.  

Que propose « Unmentioning » ?

Pour afficher une notification proposant de « quitter cette conversation », il suffit désormais de sélectionner le menu à trois points à côté d’un tweet.

Quitter la conversation vous déconnectera des réponses, bien que votre nom d’utilisateur apparaisse toujours. Lorsque vous vous désabonnez d’un tweet, votre identifiant Twitter devient gris, ce qui indique aux autres que vous vous êtes retiré de la conversation et que vous ne pouvez pas être réintégré dans le fil de discussion. 

Ne pas vous mentionner désactivera également les notifications. Vous ne recevrez donc plus de notifications, mais vous pourrez toujours voir la conversation.

D’autres fonctionnalités anti-harcèlement disponibles sur Twitter

Dans cette même optique, Twitter continue de tester « Mode de sécurité ». Cette fonctionnalité bêta lancée en septembre 2021 vise à empêcher automatiquement les trolls d’apparaître dans votre flux Twitter. Elle impose ainsi un blocage de 7 jours sur les comptes qui utilisent ce que Twitter appelle un langage potentiellement dangereux, y compris des insultes ou des réponses et mentions répétées.

Auparavant en test limité, la société le met depuis février à la disposition d’environ 50% des utilisateurs aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Canada, en Australie, en Irlande et en Nouvelle-Zélande.

Une autre fonctionnalité anti-abus sur Twitter donne aux utilisateurs la possibilité de désigner qui peut répondre à un tweet. Disponible depuis 2020, cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de choisir parmi l’une des trois options suivantes :

  • Tout le monde ;
  • Les personnes que vous suivez ;
  • Uniquement les personnes que vous mentionnez. 

Si vous optez pour l’une ou l’autre, la fonction de réponse sera grisée pour tous ceux qui ne correspondent pas à la description. Ils peuvent voir, aimer et retweeter a publication, mais ils ne pourront pas répondre directement à l’expéditeur. Le flux lui-même reconnaîtra que les réponses sont limitées. 

Au cours des derniers mois, Twitter a ajouté une gamme d’outils de sécurité y compris les contrôles d’audience des tweets , les “cercles” pour une discussion sur les tweets plus fermée , ou encore les communautés.

Avec « Unmentioning » en particulier, vous pourrez désormais prendre le contrôle de vos mentions et quitter quand vous le souhaitez une conversation dans laquelle vous ne souhaitez plus être inclus. La fonctionnalité est prise en charge sur toutes les plateformes et tous les appareils, y compris Twitter pour iOS, Mac et le Web.