Pour répondre à la demande des utilisateurs du monde entier, WhatsApp déploiera bientôt une nouvelle fonctionnalité innovante très attendue. Les utilisateurs pourront plus facilement rejoindre des groupes d’intérêts similaires et avoir des conversations plus significatives grâce aux Communautés…

WhatsApp privilégie les discussions de groupe

Depuis plusieurs mois, Meta investit énormément dans la mise en place et le déploiement du metavers pour devenir l’avenir des réseaux sociaux. Mais à court terme, il déploie de nouvelles fonctionnalités pour connecter davantage et de manière plus personnelle les utilisateurs.

Formation webmarketing

WhatsApp par exemple a annoncé le développement de « Communautés » pour privilégier les discussions de groupe dans l’application. Une version inédite de la fonctionnalité avait déjà été repérée pour la première fois l’année dernière , mais la société n’avait pas confirmé son existence jusqu’à maintenant.

Concrètement, les communautés seraient comme un répertoire de groupes afin de mieux gérer sa propre communauté avec divers groupes reliés par des intérêts communs. N’importe qui pourra créer une communauté et inviter plusieurs groupes à s’y joindre. Mais les groupes ne feront partie de la communauté que si leurs administrateurs respectifs acceptent l’invitation. 

Cela semble idéal pour les organisations comme les grosses entreprises, les écoles, les clubs locaux ou encore les organisations à but non lucratif qui pourraient contenir des dizaines, voire des centaines de groupes WhatsApp.

Comment ça marche ?

Mark Zuckerberg lui-même a officiellement annoncé sur sa page Facebook le lancement du test de WhatsApp Communities. La fonctionnalité apparaîtra sous la forme d’un nouvel onglet dans l’application (comme Statut et Appels).

La société n’a pas partagé de détails sur la manière exacte dont ces groupes seront formés, mais un porte-parole a déclaré que l’idée était de donner aux « groupes soudés » davantage de moyens de communiquer au-delà des fonctionnalités de chat actuellement proposées par l’application. 

Quelques risques des Communautés sur WhatsApp

En 2017, Zuckerberg a tenté de réorienter Facebook autour des groupes et des «communautés significatives». La société avait déjà commencé à créer une nouvelle fonctionnalité pour les groupes et à encourager les utilisateurs à s’y joindre dans le cadre de sa nouvelle mission de « rapprocher le monde ». Zuckerberg semble désormais suivre la même stratégie pour WhatsApp. 

Mais faire en sorte que l’application ressemble davantage aux groupes sur Facebook comporte certains risques. Les groupes sont en effet considérés comme les principales sources de fake news ou désinformation sur la plateforme. Face à cela, la société travaille déjà sur un certain nombre de mises à jour axées sur la sécurité ainsi que de nouveaux contrôles pour que les administrateurs puissent supprimer les messages qui dépassent certaines limites.

D’autres fonctionnalités à venir

Parallèlement aux communautés, WhatsApp déploie des fonctionnalités intéressantes déjà présentes chez les applications de messagerie concurrentes :

  • Elle lance les réactions emoji ;
  • Elle étend les appels vocaux à 32 participants, contre 8 auparavant ;
  • Elle permet de partager des fichiers plus volumineux jusqu’à 2 Go, contre 100 Mo auparavant ;
  • Elle permet aux administrateurs de groupe de supprimer les messages inappropriés ou problématiques pour tous les membres de la discussion.

Si toutes ces fonctionnalités seront déployées dans les semaines à venir, la société n’a pas encore affirmé quand les communautés seront ajoutées sur l’application. Ce qui est sûr, c’est qu’elles seront  déployés progressivement selon Mark Zuckerberg et sur Messenger, Facebook et Instagram également à un moment donné. 

Source : WhatsApp