Le spam de commentaires s’est fortement développé ces dernières semaines sur les chaines de nombreux grands créateurs de YouTube. Plusieurs d’entre eux ont exprimé leur frustration face à des commentaires malveillants se faisant passer pour eux afin d’arnaquer leurs téléspectateurs. Face à cette situation, YouTube a réagi…

Le spam empire de jour en jour sur YouTube

Depuis quelque temps déjà, YouTube a un gros problème de spam, pénalisant fortement les chaînes, quelle que soit leur taille. Ces derniers mois, les plus grosses chaines sont victimes de commentaires tendant des pièges à leurs utilisateurs.

Formation Création et développement d'une activité de formation

« Des escroqueries cryptographiques aux suppléments de santé en passant par Robux gratuit, cela ne fait qu'empirer de jour en jour » selon Linus Sebastian de la chaine Linus Tech Tips.

Plusieurs formes peuvent se présenter. Si certains commentaires peuvent être potentiellement dangereux, d’autres sont ouvertement malveillants où les spammers se font directement passer pour les créateurs de contenu  pour leur envoyer des messages, les diriger hors de YouTube d’une manière ou d’une autre pour éventuellement les arnaquer.

Les créateurs de grosses chaines YouTube ripostent

Face à l’ampleur de la situation, les créateurs de contenu ont alors riposté et commencé à publier des vidéos exposant clairement ce problème. Le 1er avril dernier par exemple, le créateur américain Marques Brownlee (de la grosse chaine YouTube « MKBHD ») a annoncé que le spam dans les commentaires YouTube était « hors de contrôle » depuis des mois, dépassant les compétences de chacun pour gérer efficacement le problème.

Certes, YouTube a déjà mis en place des stratégies pour lutter contre le spam. La plateforme supprime déjà automatiquement une grande quantité de spams grâce à des outils  et des systèmes de signalisation automatisés. Au quatrième trimestre 2021, la plateforme a supprimé plus de 950 millions de commentaires violant les règles de YouTube, y compris le spam. Mais cela n’a apparemment pas suffi.

Une nouvelle fonctionnalité anti-spam en cours de test

En décembre 2021, la plateforme a ainsi développé une nouvelle fonctionnalité, récemment dévoilée par Marques Brownlee. Il s’agit d’un nouveau système de filtrage qui analyse et traite les commentaires  de manière encore plus stricte.

Vous verrez ainsi une liste de choix pour les créateurs, avec une nouvelle case à cocher appelée « Augmenter la rigueur », qui permet une modération encore plus stricte des commentaires.

Bon à savoir : comment gérer le spam dans les commentaires ?

Pour rappel, le spam est un contenu qui crée une expérience négative et peut parfois être utilisé pour envoyer sans consentement des messages groupés non sollicités à des personnes selon Google. YouTube le détecte par rapport au comportement d’un commentateur particulier ou du texte d’un commentaire. Des commentaires peuvent être identifiés comme étant du spam si un utilisateur les publie de manière répétée par exemple.

La communauté YouTube peut contrôler le nombre de commentaires indésirables publiés sur les vidéos grâce à option « Signaler » ou « Signaler comme spam ou abus » pour les commentaires.

Pour signaler un commentaire :

  1. Recherchez le commentaire à signaler comme spam ;
  2. Cliquez sur les trois verticaux ;
  3. Choisissez « Contenu commercial indésirable ou spam » ;
  4. Sélectionnez  « Signaler ».

Pour examiner les commentaires signalés sur la chaine YouTube ou sur les vidéos :

  • Ouvrez votre compte YouTube Studio ;
  • Sélectionnez « Commentaires » dans le menu de gauche ;
  • Ouvrez l’onglet « En cours d’examen »

Vous pouvez ensuite soit les approuver, soit les supprimer. Cette fonctionnalité vous permet également de masquer les utilisateurs sur votre chaîne ou encore de signaler les commentaires comme spam ou abus. Notez que ces commentaires  signalés comme spam s’affichent en dessous de  « En cours d’examen » avec la mention « Spam potentiel ».

La fonctionnalité dévoilée par Marques Brownlee récemment  est encore au stade expérimental. Il faudra donc peut-être un certain temps pour que ces contrôles soient déployés sous une forme suffisamment fiable pour que tout le monde puisse les utiliser.