Alors que beaucoup de webmasters et de blogueurs préfèrent opter pour une ou plusieurs régies publicitaires – dont la plus connue Google AdSense – pour la gestion de l’inventaire publicitaire de leur site, la vente « en direct » de publicité aux annonceurs n’en reste pas un excellent moyen de rentabiliser son site ou son blog...

Au contraire, elle permet de revoir à la hausse les tarifs et les revenus que vous pouvez attendre de vos bannières publicitaires ou de vos liens, de ne plus être tributaire d’une régie publicitaire et des commissions qu’elles prélèvent ainsi que de garder totalement la main sur la gestion de sa stratégie publicitaire et donc sur la monétisation de son blog ou site.

Formation webmarketing

Mais devoir attirer et convaincre des annonceurs « en direct » présente aussi l’inconvénient de demander plus de temps en plus d’avoir à gérer les aspects commerciaux, juridiques et techniques de la recherche d’annonceurs et de la mise en place des campagnes publicitaires.

A noter que par « direct », on entend une campagne gérée sans intervention d’intermédiaire comme une régie publicitaire ou une plateforme d’affiliation, par exemple.

Découvrez comment booster les revenus publicitaires de votre site ou de votre blog en négociant « en direct » avec les marques pour qu’elles annoncent sur votre site.

I. Rédiger une page annonceurs

La première étape pour attirer des annonceurs et vendre de la pub « en direct » sur son site web, c’est de commencer par créer une page via laquelle ils pourront vous contacter facilement et en savoir plus sur votre site web ou votre blog.

Il ne suffit pas de créer un blog et une page contact standard et espérer avoir des annonceurs qui vous contactent.

Cela s’appelle généralement une « page annonceurs ». Vous la retrouverez aussi parfois appelée « Publicité », « Devenez Annonceur » ou encore simplement « Annonceurs ».

Au menu de cette page dédiée, plusieurs informations importantes à ne pas négliger et à intégrer impérativement :

  • L’audience de votre site web ou de votre blog ;
  • Les différentes opportunités publicitaires proposées sur votre site ;
  • Les tarifs des différents formats publicitaires que vous proposez (optionnel) ;
  • Un lien vers votre Média Kit si vous en avez un ;
  • Une adresse email de contact distincte, de type : annonceurs@mon-site-web.com ;
  • Si possible, des références d’annonceurs ayant déjà effectué des campagnes publicitaires sur votre site.

On trouve généralement la page annonceurs en haut ou en bas de page des sites, intégrée dans les liens présents dans le menu secondaire.

Faites le test : 95% des sites majeurs comptent une page annonceurs. 

Et ce sera une très bonne façon pour vous de découvrir de bons exemples en la matière et de pouvoir vous en inspirer pour votre propre page « Publicité ».

2. Créer un Média Kit pour votre blog ou site

kit média blog

Souvent peu connu et assez peu répandu chez les blogueurs et les webmasters non professionnels, le Média Kit est pourtant un outil formidable pour convaincre plus facilement les marques d’annoncer sur son site ou son blog. 

En plus d’être un incontournable dans les secteurs, utilisés par toutes les régies publicitaires et les sites web professionnels.

Il s’agit d’un document – souvent au format PDF – dont le but est de permettre aux annonceurs de retrouver facilement toutes les différentes opportunités média et publicitaires que vous proposez sur votre site web ainsi que les chiffres importants et les faits à savoir sur votre site web.

En condensé, quelques éléments pour faire un bon Média Kit pour votre site web :

  • L’audience et la cible : le nombre de visiteurs mensuels et le nombre de pages vues du site, ainsi que la cible principale visée (Jeunes, 25-49 ans, CSP+, etc.) ;
  • L’historique et le positionnement du site : date de création, style éditorial et public visé, position dans son secteur, etc. ;
  • Votre offre : les différentes opportunités publicitaires proposées, les différents formats publicitaires sur lesquels les annonceurs peuvent être présents, etc. ;
  • Les spécificités techniques pour annoncer sur votre site : niveau de qualité des bannières, calendrier des campagnes, etc. (optionnel) ;
  • Les tarifs de vos différentes offres ;
  • Les références de marques qui ont déjà annoncé sur votre site, avec si possible, des exemples illustrés de cas concrets ;
  • Une adresse email distincte et le nom du contact en charge des annonceurs sur votre site ;

Tous les sites web n’ont pas toujours de Média Kit. D’autres ne le présent aux annonceurs qu’après un premier échange d’email.

3. Définir les formats publicitaires de votre site

Une des étapes importantes et souvent oubliées des webmasters et des blogueurs qui commencent à vendre de la publicité « en direct » aux annonceurs est le choix et la précision des différents formats, opportunités et bannières publicitaires de votre site web ou de votre blog sur lesquels les annonceurs pourront être présents. 

En clair, ce que vous allez mettre dans votre offre média.

Pour cela, il faut partir de votre site. Quels sont les formats publicitaires déjà intégrés:

  • Bannière publicitaire, définir les dimensions ;
  • Vidéos ;
  • Liens ;
  • Articles ;
  • Post sur les réseaux sociaux ;
  • Newsletter ;

Si ceux qui sont présents ne conviennent pas ou ne sont plus à jour avec les tendances du marché, lesquels pouvez-vous facilement intégrer ?

Passons aux formats évènementiels, quels sont ceux que vous avez déjà pratiqué sur votre site web ou que vous êtes prêt à mettre en place ?

Pour rappel, de nombreux emplacements publicitaires premium existent dont notamment : l’Habillage, l’interstitiel, etc.

Il y a aussi les opportunités publicitaires qui peuvent être spécifiques à votre site web, comme le fait, par exemple, de proposer une mise en avant de la marque sur l’une de vos slides si vous possédez un carrousel de type « A la Une » sur la page d’accueil de votre site web ou de votre blog.

Réfléchissez en fonction de votre site, des emplacements que vous pouvez proposer et de ce que vous êtes prêt à accepter.

Enfin, il existe encore d’autres opportunités publicitaires dont la présence dépend de chaque site web, comme l’emailing, la présence dans la newsletter ou les articles sponsorisés et qui peuvent également se voir inclure dans l’offre média de votre site web pour les annonceurs.

4. Concevoir une offre convaincante et définir les prix

Une fois que vous avez consciencieusement sélectionné les différents formats et opportunités publicitaires que vous pouvez proposer sur votre site aux annonceurs, il est temps de les réunir dans une offre média qui va faire mouche auprès des marques et vous permettre de faciliter vos négociations « en direct » avec elles. 

Sans oublier de fixer les tarifs de vos différentes offres.

Commençons par la conception de l’offre média, car elle déterminera les tarifs que vous proposerez.

En la matière, plusieurs comportements sont possibles. Soit vous décidez de proposer chacun de format publicitaire de manière totalement indépendante et selon un ou plusieurs types de rémunération (CPM, CPC ou CPL). 

Si c’est le cas, je vous conseille de privilégier une rémunération au CPM qui sera généralement plus avantageuse pour votre site ou votre blog, surtout sur des thématiques d’ordre générale.

Et dans ce cas-là, vous fixez les prix de chacun de vos formats pub au CPM (Coût pour Mille impressions) – si c’est le type de rémunération choisie.

Sachez aussi que si vous vous lancez dans ce type d’offre, vous devrez obligatoirement utiliser un outil pour gérer la diffusion de vos bannières publicitaires et en relever les statistiques (nombre d’impressions, nombre de clic, CTR, etc.).

L’autre possibilité, c’est de créer une offre média type sponsoring. C’est particulièrement intéressant pour les sites web et les blogs qui ont des audiences faibles ou moyennes et/ou qui sont dans des thématiques avec peu d’annonceurs. 

L’idée, c’est de ne plus vendre vos espaces publicitaires à l’affichage (CPM) ou au clic (CPC) mais de les proposer dans une offre à la durée (à la semaine, au mois, au semestre, etc.). Du même coup, la relation avec l’annonceur est différente.

Il devient la seule marque présente sur ce format pendant la période donnée et entre dans une relation de type « sponsoring ». 

Si votre site ou votre blog a des audiences plus faibles, vous pouvez également coupler plusieurs formats publicitaires dans une même offre afin d’intéresser plus facilement les annonceurs. 

Enfin, la dernière possibilité, c’est de créer des offres média « sur mesure » qui rassemblent plusieurs formats et/ou opportunités publicitaires dans une même offre et à un prix donné. 

Par exemple, vous pourriez lancer un « Pack Visibilité Premium » qui comprend 100 000 impressions en méga-bannière 728*90 px et 75 000 impressions en pavé 300*250 px, en plus d’un email promotionnel de votre newsletter ainsi qu’un article sponsorisé avec mise en avant dans le carrousel « A la Une » sur la page d’accueil de votre site web.

Et ainsi de suite, de nombreuses combinaisons sont possibles, mais je pense que vous avez compris le principe !

En conclusion, attirer des annonceurs et négocier « en direct » avec eux pour la gestion des campagnes publicitaires s’avère être une très bonne solution de monétisation de votre site ou de votre blog. 

Néanmoins, cela nécessite plus de travail et de prendre en charge un nombre d’aspects importants, mais garantie généralement – quand la stratégie est efficace et bien gérée – des revenus publicitaires nettement supérieurs à ceux des régies publicitaires.

Et encore plus quand vous n’étiez pas déjà dans une régie publicitaire classique exclusive.

Et vous, êtes-vous intéressé par le fait de négocier « en direct » avec les annonceurs pour votre site web ou votre blog ? Vendez-vous déjà « en direct » toute ou partie des bannières publicitaires de votre site ? Quelles sont les techniques et les stratégies que vous employez ?