Créer du contenu n’est pas toujours évident. Il faut trouver les idées, réussir à proposer différents types de publications, produire des créations tendance et actuelles et réussir à intéresser sa cible. Découvrez 10 conseils pour proposer du contenu intéressant pour votre cible…

1. Les centres d’intérêt de vos cibles

Quand vous avez préparé votre stratégie de communication, vous avez déterminé vos cibles. Vous connaissez donc les principaux centres d’intérêt de ces dernières. Poussez vos recherches afin de connaître un maximum de leurs centres d’intérêt. Ses recherches vont vous permettre de trouver des sujets à aborder, des idées de publications à partir des hobbies de vos cibles. 

Formation webmarketing

En parlant de sujets précis auxquels vos cibles se rattachent, ou encore des thématiques qui attirent l’attention de ces dernières, vous êtes sûr de toucher et d’intéresser vos internautes. De plus, cela vous permettra d’avoir des idées de contenus, de créer des sondages et d’ouvrir la discussion avec vos abonnés.

Apprendre à connaître ses cibles permet de s’en rapprocher et de savoir ce qui va leur plaire. Plus que ça, vous pourrez aligner votre marque, les messages que vous souhaitez faire passer et ce qui plaît à vos cibles.

2. Faites de la veille

En quoi consiste la veille ? 

Il s’agit de chercher et collecter des informations actuelles et stratégiques qui vont permettre d’être au fait des tendances, des actualités mais aussi d’anticiper les innovations ou les prochains mouvements par exemple. 

Pourquoi faire de la veille ?

Il faut être en veille constante pour être sûr de ne rien rater, pour réussir à créer du contenu intéressant qui soit à la page, qui puisse vous permettre d’être innovant, connecté. Vos abonnés sont au courant des dernières tendances ou de ce qui fait le buzz, vous devez être aussi informés qu’eux.

Au-delà de ça, vous devez être réactifs, publier du contenu qui correspond à votre image mais au moment où tout le monde en parle, ou le sujet est actuel. Faire de la veille permet également de se positionner par rapport aux concurrents et d’avoir un œil sur ce qu’ils proposent. Enfin, c’est surtout une grosse source d’inspiration et d’idées. 

Avec TikTok ou encore les Reels sur Instagram il y a constamment des “trend” (tendances), que ce soit une chanson ou encore un effet vidéo. Par exemple, avant le Nouvel An, tout le monde faisait un récapitulatif de son année 2021 sur une bande-son particulière.

Avec la veille, vous mettez toutes les chances de votre côté pour produire du contenu tendance, nouveau et qui intéressera vos cibles, à condition de chercher les bonnes informations sur les bons sites. Cherchez des actualités en rapport avec votre activité, et ce qu’aiment vos cibles et vos abonnés.  

3. Faites passer les bons messages

Quand on prépare sa communication, le lancement de son projet, on effectue une analyse, un ciblage. Il est essentiel de savoir qui on veut toucher, lesquels de nos services ou produits intéressent.

Afin de toucher vos cibles, vous devez savoir ce que vous allez leur dire, quel message vous allez faire passer. Il ne suffit pas de dire “salut, je vends des maillots, achetez-en un”. Il faut préparer plusieurs messages, clairs et précis en fonction des différentes cibles. Cela se fait en fonction de qui elles sont, de ce qu’elles aiment et de pourquoi vos produits ou services vont les intéresser, spécifiquement.

Les messages passent par la tonalité utilisée, le type de publication que vous proposez, si vous laissez de la place à l’échange avec les abonnés. Le message que vous faites passer reflète l’esprit et les valeurs de votre marque. Et c’est en les préparant soigneusement, en choisissant comment vous allez les faire parvenir à vos cibles que ces dernières seront réceptives. Une fois les messages définis, il sera plus facile pour vous de créer et proposer différents contenus mais surtout que ces derniers intéressent vos cibles.

4. Utilisez le storytelling

Qu’est-ce que le storytelling ? 

Le storytelling est une technique de communication qui consiste à raconter une histoire, faire jouer les émotions. Témoignage, récit, il faut que votre message soit un fil conducteur, qu’il suscite l’émotion chez l’auditeur. L’objectif est de captiver la personne qui vous écoute ou qui vous lit. Le lecteur doit être touché, doit pouvoir se sentir concerné, se projeter ou s’identifier à votre récit. 

Pourquoi utiliser cette technique ?

Entre un compte qui ne parle que de ses produits et un compte qui met de la vie, des histoires et des émotions autour de ses produits et du message qu’il veut faire passer, les abonnés vont la plupart du temps se tourner vers le second. Pourquoi ? Simplement parce qu’il est plus facile de s’intéresser à un sujet, à un produit quand on peut s’identifier à ce dernier ou à l’histoire qu’il y a derrière. Cette pratique va vous permettre de convaincre vos cibles, au final votre audience va davantage s’engager grâce à vos échanges avec elle, grâce au côté humain que votre société dégage.

Comment mettre le storytelling en pratique ? 

Plusieurs étapes sont nécessaires afin de bien raconter votre histoire et obtenir l’effet escompté. 

  • Tout d’abord, quel est le but de votre histoire ? Pourquoi vous souhaitez la raconter? Vous espérez quelles réactions, quels résultats ? 
  • Utilisez la personnification pour votre entreprise, les protagonistes, les difficultés … pour humaniser votre histoire ;
  • Accompagnez votre récit de supports visuels. Choisissez ces derniers avec précaution, afin qu’ils soient représentatifs de vos propos, qu’ils permettent de vraiment s’identifier ;
  • N’hésitez pas à donner tous les aspects, pas uniquement les côtés positifs, parlez des erreurs, échecs, difficultés ;
  • Suscitez l’émotion, en fonction des réactions recherchées et de votre histoire (tristesse, angoisse, joie) ;
  • Enfin, n’oubliez pas de rester vrais et authentiques, votre histoire doit-être belle, bien racontée mais elle doit surtout être vraie.

5. Utilisez des phrases d’accroche

Pourquoi opter pour les phrases d’accroche ? 

Une phrase d’accroche bien écrite attire l’attention. Si sur votre visuel, au début de votre vidéo ou dans vos posts vous commencez en accrochant le lecteur, en piquant sa curiosité, il y a de fortes chances pour que votre vidéo soit vue, liker et peut-être même que votre compte sera visité par exemple.

Cela permet à vos abonnés d’être plus engagés avec votre contenu, votre entreprise. Cela permet à vos cibles, à des prospects de découvrir votre compte, de s’intéresser à vous et ce que vous proposez. Vous serez intéressant, vous réussirez à vous démarquer.

Réfléchir à la conception de différentes phrases d’accroche demande certes du temps, mais il s’agit d’un réel investissement pour votre communication. Les internautes ont l’habitude de scroller sans arrêt sur les réseaux sociaux, vous n’avez que quelques secondes pour captiver l’abonné et qu’il s’arrête sur votre publication, plutôt qu’il ne continue de scroller sans même se souvenir d’avoir aperçu votre contenu ou votre marque. 

Quels types de phrases utiliser ? 

Ok, vous savez qu’il faut utiliser des phrases d’accroche, mais à quoi elles ressemblent, quels types de phrases, de formulation utiliser ? On vous donne quelques exemples de formulations pour vous inspirer. 

  • Et si tu pouvais dire adieu au problème de sommeil ;
  • Je vais te dire la vérité sur la communication sur les réseaux sociaux ;
  • Attention à ce qui va suivre, tu vas découvrir 3 astuces pour préparer de délicieux plats ;
  • Je parie que ça t’est déjà arrivé… ;
  • Même si la plupart des gens pensent le contraire… 

6. Questionnez vos abonnés

Qui sait mieux ce qu’aiment vos abonnés qu’eux-mêmes ? N’oubliez pas que vous vous adressez à de vraies personnes. Vous ne vous contentez pas de balancer du contenu sur votre compte, vous créez une relation avec chacun de vos abonnés, vous échangez avec eux. 

Votre communauté sera ravie de voir que son avis, ses préférences sont pris en compte, qu’elle a la parole aussi sur votre contenu et votre compte. N’hésitez pas à questionner vos abonnés ! 

“Qu’est-ce que vous préférez sur notre compte ?” 

“Quelle tendance du moment vous aimez ?” 

“Y a-t-il des choses que vous aimeriez voir sur notre compte ?”

“Vous préférez plus ça … ou ça … ?”

En story, il y a de nombreux moyens faciles et pratiques qui permettent de lancer le débat, la parole. Utilisez les sondages ou encore la boîte à questions. Vous n’aurez jamais de réponses plus claires que celles données par les personnes concernées. Lancez-vous ! 

7. Soyez créatif

Tout le monde utilise les réseaux sociaux, énormément de marques communiquent et vendent sur ces plateformes. Les internautes aiment être stimulés, être captivés, ils aiment la nouveauté, les contenus créatifs !  S’il y a bien une chose qui va forcément plaire à vos cibles, attirer des abonnés c’est la créativité. Imaginer, essayer, modifier une tendance, utiliser l’humour, dériver du contenu existant de façon artistique, esthétique ou encore drôle, fonctionne encore et toujours. 

Vous devez prendre plaisir à créer, à imaginer et à rendre réel cette idée qui a fleuri dans votre tête. N’ayez pas peur d’être différent, de concrétiser une idée ou de publier votre contenu intéressant et créatif.

Il existe des moyens de trouver de l’inspiration, de stimuler sa créativité. La plus grande c’est Pinterest, on y trouve de tout, pour tous les goûts et c’est une grande source d’inspiration. Vous pouvez trouver des idées dans des films, des vidéos et même des livres. Ouvrez votre esprit pour accueillir les idées. Les applications comme Canva avec de nombreux modèles aident aussi à imaginer et créer. Le brainstorming en équipe ou seul peut faire ressortir de brillantes idées.

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs façons de stimuler sa créativité, mais surtout soyez un maximum créatif dans vos contenus pour attirer l’œil et intéresser vos cibles.

Soyez créatif

8. Variez le type de contenu

Une des erreurs à éviter quand ça fait un moment que l’on publie sur les réseaux sociaux, c’est de proposer le même type de contenu. Tomber dans une certaine routine dans laquelle on se challenge moins, ou on a l’impression d’avoir fait le tour. Il faut à tout prix varier le type de contenu que vous proposez.

Tout d’abord, un même sujet doit permettre de créer plusieurs types et formats de contenus. Par exemple, si vous communiquez sur la tendance des vêtements oversize, vous devez pouvoir faire un post qui explique cette tendance, un qui montre différents types de look (même montrer que les célébrités s’y sont mises), des stories avec une session sondages sur ce sujet, peut-être également communiquer autour d’un article de blog que vous avez écrit. 

Cette façon d’aborder un sujet sous plusieurs angles et formats permet d’avoir une certaine quantité de contenu à partager, permet de parler du sujet en profondeur, montre votre intérêt et votre expertise, mais surtout vous fait couvrir un maximum de formats.

Au final, vous n’êtes pas ennuyant à proposer 1 type de contenu ou proposer uniquement du contenu fixe, au contraire vous êtes dynamique, actif et vous touchez et intéressiez plus de personnes, dont vos cibles. Pensez également aux journées internationales, c’est une façon de créer facilement et régulièrement du contenu intéressant, qui de plus colle avec l’actualité.

9. Apportez quelque chose en plus

Quand vous décidez de publier du contenu sur les réseaux sociaux, vous devez vous demander “qu’est-ce que je veux apporter ?”, “en quoi je fais la différence ?”.

Il est important de savoir ce que vous apportez pour le revendiquer, afin que vos publications le reflètent mais aussi pour que les personnes qui tombent sur votre compte sachent directement ce que vous allez leur apporter, qu’elles sachent si c’est ce qu’elles recherchent et si ça les intéresse. 

Il y a différentes catégories auxquelles vous pouvez vous identifier, en voici quelques-unes : 

  • Expertise 
  • Savoir
  • Histoire
  • Motivation
  • Engagement
  • Divertissement 
  • Promotion

Chaque fois que vous vous apprêtez à publier, demandez-vous si votre publication colle bien à ce que vous souhaitez apporter. Votre valeur ajoutée est censée être en phase avec ce que vos cibles aiment, ce qui les intéresse. Vous savez en quoi vous êtes différents, cela va vous aider à produire du contenu qualitatif, vous allez refléter vos valeurs, vos envies dans vos publications. Les abonnés aiment les contenus qui sont clairs et qui leur apportent quelque chose, que ce soit de la culture générale, des actualités, des sujets tabous ou encore du divertissement. 

Proposer du contenu engageant ne veut pas dire qu’il ne peut pas être actuel, avec de l’humour ou abordé avec des histoires. Cela dépend de votre ligne éditoriale et de la tonalité que vous avez choisies ( le vouvoiement, l’humour, l’autodérision, etc.). 

10. Impliquez vos abonnés

Vous ne publiez pas juste du contenu sur les réseaux sociaux, une communauté se crée et elle doit être impliquée dans l’évolution de votre compte. Quand les abonnés se sentent impliqués, ils s’investissent plus, sont plus engagés sur votre contenu et votre marque. Vous devez donc susciter l’interaction dès le début, même avec peu d’abonnés. 

Comment impliquer ses abonnés ? 

Il y a plusieurs moyens d’échanger et donner une réelle place à votre communauté. 

  • Ouvrir la discussion dans la légende de vos posts. Finissez votre texte en posant des questions. Demandez aux internautes leurs avis, comment ils font ou comment ils vont. 
  • Lancez des concours, des défis où les abonnés doivent répondre ou créer une photo ou une vidéo par exemple. 
  • En story, intéressez-vous à eux, parlez de sujets d’actualité en demandant ce qu’ils en pensent.
  • Lancez des quiz sur votre marque,  c’est un petit défi pour le participant d’avoir un maximum de bonnes réponses. 
  • Réalisez des sondages sur des thématiques que vous avez abordées en publication ou simplement sur les goûts et avis de votre communauté : “plutôt si ou ça ?”
  • Les journées spéciales ou internationales sont également de bons moyens de poser des questions, d’engager la conversation ou le débat. Par exemple : “vous avez quelque chose de prévu pour la Saint-Valentin ?”
  • “C’est la journée mondiale du hamburger, vous préférez les faire vous-même ou passer en acheter dans un fast-food ?”

“La journée mondiale de la gentillesse : quelle est l’action la plus gentille qu’on vous ait faite aujourd’hui ?” « Quelle est l’action la plus gentille que vous ayez faite aujourd’hui ?”

Vous avez maintenant tout ce qu’il vous faut pour proposer du contenu pertinent et intéressant pour vos abonnés et vos cibles ! À vous de jouer !