Tu as un super produit, mais tu ne sais pas comment le vendre ? Tu as déjà lu plusieurs articles et consommé je ne sais combien de vidéos YouTube, mais personne ne te dit jamais la même chose ? Pas de panique, je suis là pour t’aider. Dans les lignes qui suivent, tu vas découvrir les 11 seules étapes dont tu as vraiment besoin pour vendre n’importe quoi, dans n’importe quelle thématique. C’est un véritable condensé de ce que tu trouves de mieux sur internet… Prépare-toi à créer la meilleure page de vente de ta carrière. Let’s go !

Ces 11 étapes s’appuient sur des leviers psychologiques humains, à ce stade, ce n’est plus de la vente, mais carrément de la science.

Tout ça, c’est ici, tout chaud et juste pour toi.

Fais-moi confiance, lis, applique et encaisse.

On est parti.

1. Le Titre

Aucune surprise, on commence par le commencement.

Ton titre est un élément absolument PRIMORDIAL, c’est la première chose que ton lecteur va voir de ton produit et il doit directement comprendre si c’est fait pour lui ou non, ce que ton produit résout comme problème et quels résultats il promet.

Pour avoir un titre impactant et vendeur (sans pour autant passer pour un charlatan), voici ce que je te conseille (fortement) d’utiliser dans ton titre : 

  • Un bénéfice concret ;
  • Un problème résolu ;
  • Un chiffre.

Avec ces 3 éléments, tu es OBLIGÉ de faire des ventes. 

Regarde, prenons 3 exemples classiques : 

  • Dans le marketing :  écrire de bonne séquence mails pour lancer un produit (bénéfice), nul en français (problème), 7 types d’e-mails (chiffre).

Les 7 emails magiques, qui vont ravir ton banquier et effrayer ton comptable, même si tu nas jamais rien écrit.

  • Dans le sport : Une solution pour faire perdre du poids aux mamans (bénéfice) / en 30 jours (chiffre) / même si pas sportive (problème).

Retrouvez votre ligne dantan en seulement 30 jours, même si vous navez pas fait de sport depuis le lycée.

  • Dans la séduction :  Aborder dans la rue (bénéfice), timide (problème), 3 étapes (chiffres).

La méthode simple en 3 étapes pour prendre le numéro de toutes les filles qui passe, même si tu es timide et que tu nas pas confiance en toi.

Comme tu peux le voir, cela n’a rien de très compliqué, au contraire, c’est même plutôt très simple. Pourtant, la majorité des marketeurs se casse la tête avec des formules tirées par les cheveux ou des techniques obscures.

 Ils en oublient ce qui vend vraiment : les fondamentaux Mesdames et Messieurs, les fondamentaux…

2. Les douleurs

C’est (encore) très simple. 

Tu écris ce que ton prospect vit, tu remues le couteau dans la plaie, tu appuies là où ça fait mal.

Pourquoi suis-je soudainement devenue sadomaso ?

Parce que c’est ce qui vend, c’est ce que ton prospect a besoin d’entendre avant d’acheter ton produit, pour bien intégrer que c’est toi qu’il lui faut et personne d’autre.

En appuyant sur ces problèmes actuels (auxquels ton produit répond), tu vas lui montrer qu’ils sont effectivement graves et qu’il doit se donner les moyens de les résoudre s’il veut avancer.

Cela permet également de montrer à ton lecteur que tu sais ce qu’il vit et donc, de créer de la sympathie, de l’empathie à son égard. Il va avoir l’impression que cette page de vente a été faite exprès pour lui.

De plus, voir que tu as vécu exactement ce que lui-même traverse, et de voir que tu as réussi à t’en sortir, va renforcer son envie d’acheter chez toi et chez toi seul.

Un exemple sur l’une des pages de ventes rédigée par l’excellent Théo Rossi :

Une fois que tu as fait ça, disons-le clairement : tu tiens ton lecteur par les c*uilles.

Il va littéralement être scotché à son écran à se demander « où sont cachées les caméras

dans ma chambre ».

Et une fois que tu lui as montré que tu as été comme lui (si c’est vraiment le cas), tu enchaînes en peignant le rêve.

3. La visualisation

Dans la continuité de ce que tu as déjà excellemment fait précédemment (oui j’espère que tu appliques en même temps), tu vas faire visualiser à ton prospect à quel point sa vie sera géniale avec ton produit, à quel point la tienne l’est déjà grâce à ce que tu as découvert.

Il faut absolument que ton prospect ressente une chaleur apaisante en bas du ventre, qu’ils se disent « enfin, ça y est, j’ai trouvé la solution, ma vie va changer » 

Évoque les bénéfices de ton produit en donnant des exemples, des situations concrètes.

Ne te retiens surtout pas, montre ton produit sous le meilleur voile, mets-le en valeur et surtout ne te contente pas de dire « ouais il est cool mon produit, acheter maintenant »

Un grand principe de copywriting dit : « Show, don’t tell » 

Traduction : Montre au lieu de dire. (Ou Une image vaut mille mots)

Exemple pour une formation qui apprend à vendre : 

Bénéfice : Tu vas vendre plus. 

Visualisation : Imagine… Tu te réveilles le matin, dans un bel Airbnb Espagnol où tu passes l’hiver. Tu prends ton téléphone : 6 personnes ont acheté ton produit pendant que tu dormais…1436€ encaissés en dormant.

Tu lèves la tête et tu vois qu’il est déjà 10h, mais tu t’en fous, tu as un business qui tourne bien et personne ne t’attend au bureau, etc.

La visualisation est une étape très importante, car le cerveau ne différencie pas le vrai du faux, ce que tu imagines, il le conseille comme réel. Ton prospect ressentira vraiment ce changement au plus profond de lui et n’attendra qu’une chose : passez commande.

N’hésite pas à être très précis, fais-lui visualiser comment le bénéfice principal de ton produit va rendre sa vie meilleure. Tu seras surpris du résultat.

4. La Crédibilité

Imagine, il est 20h, avec ton premier date, et tu es face à une ruelle où deux restaurants se font face. L’un d’eux affiche toutes sortes de prix gagnés haut la main et une expertise de génération en génération, l’autre vient tout juste d’ouvrir.

Lequel choisiras-tu pour être sûr de ne pas décevoir ta potentielle conquête ?

Évidemment.

Cela montre la puissance de la crédibilité et à quel point elle va venir rassurer ton prospect. Cela va lui permettre de s’assurer que tu n’es pas le premier venu et que tu sais de quoi tu parles, te positionner comme un véritable expert. 

Ton prospect doit par-dessus tout avoir confiance en toi pour acheter ton produit, il ne t’a jamais vu et ne te connaît pas. Montre-lui que tu es celui qu’il lui faut.

Ajoute des témoignages à ta page, demandes-en à tes clients ou montre simplement tes résultats. Prouve ton expertise.

En revanche, si tu n’as pas encore d’expérience, dis-le franchement, et explique pourquoi tu te sens légitime de vendre ton produit.

Exemple : Je me suis formé intensément et je m’intéresse en profondeur au sujet depuis plusieurs mois. Je suis comme vous, mais j’ai au fur et à mesure développé une méthode solide qui fonctionne.

C’est tout pour ce point, simple et efficace.

5. La description d’offre

Eh oui, tu remarqueras que pour l’instant, on n’a toujours pas parlé de ton produit.

À ce moment de la page de vente, ton lecteur est comme un fou et enrage de savoir ce avec quoi tu le cuisines depuis le départ.

Tu vas donc pouvoir présenter ce que c’est, et comment ça change la vie.

Exemple avec une page de vente que j’ai rédigée (nom du produit modifié par souci de confidentialité) : 

Alors qu’est-ce que tu attends ?

Définis ton offre, explique en quoi elle va changer la vie de ton lecteur et enchaîne avec la suite.

Je trouve que cet article est déjà long (surtout quand on connaît le taux d’attention moyen), et je ne voudrais pas te surcharger d’informations.

C’est pourquoi je te laisse le temps de digérer et d’intégrer tout ce que je viens de t’offrir ici.

C’est d’une valeur énorme et peut déjà grandement augmenter tes ventes.

On termine cette page de vente dans un autre article 😉

Garde le cap !

P.S : Pour écrire une page de vente, il faut avoir un max d’infos sur son lecteur…

Et pour savoir comment faire pour qu’EUX-MÊMES te donnent des pépites de persuasion… j’ai creusé de longues heures, et dépensé des centaines milliers d’euros.

J’ai fini par trouver une carte indiquant précisément la marche à suivre pour que ton lecteur t’offre sur un plateau d’argent quoi dire mot à mot pour le faire acheter. Construire une page de vente qui va le faire supplier de le laisser t’envoyer de l’argent. En quelques heures (je l’utilise avec mes clients).

Clique ici ou sur le bouton jaune là-haut, juste sous le beau gosse en violet, pour choper ton trésor☝.