Il y a quelques années, je gagnais 1600 euros par mois. Je vivais dans un studio qui me coûtait 845 euros par mois. J’étais salariée, et j’avais 3000 euros d’épargne de longue date. Pourtant, mon quotidien de citadine parisienne m'empêchait de mettre de l’argent de côté. Et un beau jour, j’ai pris 1200 euros sur cette épargne, et je les ai investis en formation pour lancer mon projet entrepreneurial. Une grosse prise de risque pour moi, qui n’était pas encore sensibilisée aux tarifs appliqués dans l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, 4 ans plus tard, j’ai multiplié par 20 mon capital grâce à l’entrepreneuriat. Mais surtout, j’ai pris conscience qu’il me fallait une vision à long terme de mes finances pour bâtir une stratégie financière pérenne (et faire fructifier mon épargne). Alors, comment faire fructifier votre épargne quand vous n’arrivez pas à mettre de côté ?

Voici mes conseils pratiques :

Formation Création et développement d'une activité de formation

1/ Régler vos problèmes personnels avec l’argent

Beaucoup de personnes n’arrivent pas à gagner plus parce qu’elles sont très mal à l’aise avec l’idée de demander plus :

  • Elles ont l’impression d’escroquer leur interlocuteur ;
  • Elles n’ont pas intégré que tout travail mérite salaire décent ;
  • Elles n’ont pas pris conscience que le premier levier d’enrichissement passe par l’augmentation de leur capital (et donc de leurs revenus).

En effet, pour pouvoir faire fructifier votre épargne, il faut d’abord vous en constituer une !

2/  Assainir vos finances grâce à une gestion raisonnée

Avoir une gestion raisonnée de ses finances ne veut pas dire que l’on doit se priver de tout !

Mais, cela implique de ne plus faire l’autruche :

  • Budgéter vos principales catégories de dépenses (loyer, charges/impôts courses, loisirs) ;
  • Séparer les dépenses compressibles des dépenses incompressibles ;
  • Tracker les dépenses invisibles : frais bancaires, cafés par-ci par-là, abonnements non résiliés à un service qu’on n’utilise plus… ;
  • Se constituer un fond de sécurité pour les dépenses imprévues (accident de la vie, hors forfait…).

Avec ces conseils, vous allez pouvoir couvrir votre découvert (si c’est votre cas), mais surtout, pouvoir commencer à épargner !

3/ Se constituer une épargne au quotidien

Epargner, c’est mettre de côté :

  • Sur un livret A (au rendement faible) ;
  • Sur une Assurance vie (avec une partie importante en fond euro).

On parlera des placements plus risqués juste après 😉

Tous les mois, vous devez, sans vous poser de question, mettre X euros sur un de ces produits d’épargne.

Peu importe la somme que vous mettez, le plus important reste le principe !

50 euros, 100 euros, 200 euros, 400 euros, faites avec vos moyens !

Ce virement ne doit pas dépendre de vos dépenses à venir, mais vos dépenses à venir dépendront de ce qu’il vous reste après ce virement : vous me suivez ? 😉

4/ Placer votre argent pour le fructifier selon votre rapport au risque

Une fois que l’épargne du quotidien est mise en place, vous pouvez enfin vous poser des questions financières plus poussées : comment augmenter votre capital grâce à des placements financiers ?

Voici quelques conseils pour bien commencer :

  • Définissez votre projet de vie aussi loin que vous le pouvez (vision) ;
  • Définissez votre stratégie financière : revenus complémentaires, complément retraite, acquisition de résidence principale… ;
  • Evaluez votre profil d’épargnant/investisseur (il existe des questionnaires sur les sites d’assurance vie) ;
  • Demandez-vous si vous souhaitez passer du temps à gérer vos placements.

Bien sûr, si vous n’avez pas de réponses à toutes ces questions, des professionnels peuvent vous aider !

Vous avez maintenant les clés pour faire fructifier votre épargne grâce à des bases saines, et une stratégie alignée sur votre projet de vie !