Vous êtes-vous déjà, en tant qu’entrepreneur, mis à rêver à une application révolutionnaire qui pourrait absolument tout faire ? Lorsqu’un entrepreneur a une idée d’application, il a souvent envie de faire de cette application une fusée capable de tout. C’est l’une des plus grosses erreurs à éviter car cela rend l’application compliquée et incompréhensible…

En tant qu’entrepreneur, on a souvent envie de créer quelque chose d’extraordinaire qui peut absolument tout faire. Lorsqu’on essaye de se focaliser sur une ou deux fonctionnalités fondamentales qui fait le cœur de l’application, on retombe vite dans le travers de vouloir rajouter plein de petites choses, de détails qu’on pense indispensables et qui finalement vont compliqué l’utilisation de votre application. Encore pire, vous pouvez perdre votre utilisateur parce qu’il ne comprendra plus clairement à quoi sert votre application.

Formation webmarketing

Quel est le meilleur levier pour créer une application facile et agréable à utiliser ?

Il y a deux leviers principaux qu’il faut prendre en compte.  Le premier est d’avoir une proposition de valeur précise pour une cible précise.  En d’autres termes, régler un problème pour un segment de personnes précises. La deuxième est d’offrir à ses utilisateurs une bonne interface utilisateur, créer des écrans user friendly en les rendant intuitifs et ergonomiques.

Qu’est-ce qu’une bonne interface ?

Une bonne interface se définit par la facilité avec laquelle l’utilisateur trouve son chemin dans l’app pour réaliser l’action qu’il désire.

Si l’on regarde aujourd’hui les applications qui cartonnent, on peut très vite se rendre compte qu’elles n’ont en général qu’une fonctionnalité principale, parfois complétées d’une ou deux fonctionnalités secondaires.

Il ne faut pas non plus perdre de vue les besoins de l’utilisateur qui, en général, souhaite quelque chose de simple, rapide à utiliser et sympa à regarder.  

Lorsque vous créez votre application, il faut toujours garder en tête votre objectif à long terme et trouver le chemin le plus simple pour y arriver.  Un concept que l’on pourrait résumer avec les mots suivants: « keep it simple and stupid ».

Si vous désirez vous assurer que votre application est facile et intuitive, un excellent moyen de le savoir est de la tester en la mettant entre les mains d’un enfant ou d’une personne âgée.

Pour y voir plus clair, voici les 8 critères d’une bonne interface utilisateur pour créer une application facile à utiliser:

La clarté

Une interface claire diminue les erreurs commises par les utilisateurs.  Il est important de mettre en évidence les éléments importants dans l’écran (en d’autres termes, veillez à hiérarchiser l’information du plus grand au plus petit).  Mais faites attention de ne pas tomber dans les travers de mettre plus de 3 ou 4 niveaux de hiérarchie.

La cohérence

Une interface cohérente permet aux utilisateurs de s’y retrouver facilement.  Les applications efficaces sont à la fois cohérentes en elles-mêmes, mais aussi les unes avec les autres.  Utilisez les habitudes de vos utilisateurs comme un atout.  La manière le plus simple et d’aller étudier les logiques des autres applications que votre utilisateur à l’habitude d’utiliser

La simplicité

Une interface simple est une interface qui propose une information précise par écran.  N’oubliez pas que les utilisateurs d’aujourd’hui lisent très peu, voire pas du tout.  Donc, si vous voulez qu’ils lisent malgré tout, pensez à utiliser des phrases simples et courtes et de partir du principe « un écran = une information ».  Le carrousel est une des méthodes utilisées pour donner de l’information par petite dose surtout au tout début de l’utilisation de l’application.

L’instantanéité

Les utilisateurs doivent pouvoir identifier la relation de cause à effet existante entre les différentes actions réalisées dans l’application.  L’utilisateur aura l’impression de gérer l’application et ne sera ainsi pas frustré. En d’autres termes, lorsque l’utilisateur pousse sur un bouton et que l’action n’est pas visible dans l’application, il faut rassurer l’utilisateur que l’action demandée a bien été prise en compte.

La rapidité

Gardez en tête qu’au plus vous ajouterez d’éléments et de fonctionnalités, au plus votre application sera lourde et, par conséquent, lente.  Aujourd’hui, les utilisateurs sont habitués à ce que tout se fasse tout de suite.  Un écran qui met 30 secondes à s’ouvrir aujourd’hui n’est pas tolérable.

L’indulgence

Les utilisateurs font des erreurs. Faites en sorte qu’ils puissent revenir en arrière à chaque étape. Une flèche “back/retour” sur chaque écran ou une barre d’évolution peuvent faire l’affaire.  Une bonne interface facilite l’exploration et l’apprentissage par essais-erreurs sans devoir lire un mode d’emploi.

La communication 

Donnez la possibilité à vos utilisateurs de vous contacter facilement. Le fait d’être accessible offre une tout autre expérience utilisateur.

L’esthétique 

Chaque élément visuel qui apparaît à l’écran est potentiellement en concurrence pour attirer l’attention de l’utilisateur. L’idéal est donc de créer quelque chose d’épuré et coloré, qui soit agréable à regarder et en adéquation avec les fonctionnalités de l’application. Une animation peut paraitre sympa à premier abord, mais sachez que cela va distraire votre utilisateur sur la tâche qu’il est venu effectué dans votre application.

Si vous prenez en compte chacun de ces 8 critères importants durant la création de votre application, vous allez mettre toutes les chances de votre côté.  Par contre, ne l’oubliez pas si vous ne résolvez pas un problème précis pour une cible précise, vous aurez beau avoir suivis tous les conseils dans cet article, votre application ne rencontrera pas le succès escompté.  Sans compter le fait que créer une application c’est bien, mais faire en sorte qu’elle soit téléchargée via une stratégie marketing et de communication est tout aussi important.  Créer une application c’est comme créer un business et il faut le traiter comme tel.

Vous êtes vous-même occupé à créer une application?  Ces conseils vous sont utiles, mais vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à les poser en commentaires.