[Etude] Pourquoi les influenceurs refusent-ils de travailler avec certaines marques ?

Comment les influenceurs perçoivent-ils les marques ? Pourquoi refusent-ils de travailler avec certaines d’entre elles ? Comment améliorer sa communication avec les influenceurs ? Découvrez une nouvelle étude riche d’enseignements sur l’influence marketing

L’essor de l’influence marketing en 2021

Il est presque impossible de faire défiler les réseaux sociaux sans voir une forme de marketing d’influence. Partout où vous regardez, les influenceurs montrent leurs dernières marques de maquillage, modèles de voiture, vêtements, chaussures… Instagram Stories, vidéos TikTok, YouTube Short, Snapchat, post traditionnel sur Facebook… tous les types et formats de contenu sont utilisés par les influenceurs pour être sponsorisés sur leurs plateformes préférées.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Et ça marche, car cette approche pour les marques de promouvoir leurs produits grâce à des recommandations ou à des recommandations d’influenceurs et de créateurs de contenu sur Internet, a un impact énorme sur les consommateurs.

Selon une enquête, compte tenu du sentiment globalement positif exprimé à propos du marketing d’influence, 90 % des répondants pensent que le marketing d’influence est une forme efficace de marketing. La satisfaction générale ressentie par les entreprises qui se sont engagées dans l’influence marketing semble également se refléter dans leur planification future. 75% des entreprises interrogées ont indiqué qu’elles allaient consacrer un budget au marketing d’influence en 2021. (source : Influencer marketing hub)

Mais encore faut-il bien s’y prendre, car de plus en plus d’influenceurs boudent des marques, et refusent de travailler avec certaines d’entre elles.  

Les principales causes poussant les influenceurs à ne pas collaborer avec une marque

Parallèlement aux contenus marketing de base tels que le contenu, les réseaux sociaux et l’email marketing, les influenceurs font désormais partie intégrante du marketing mix des marques.

HypeAuditor, spécialisé dans l’analytique basée sur l’IA pour un marketing d’influence transparent et sans fraude, a publié une étude intitulée « Influencer Outreach ». L’étude a été menée en ligne en septembre 2021 auprès de 1 656 personnes qui se sont identifiées comme des influenceurs, et ont des comptes de médias sociaux de plus de 1000 abonnés.

Parmi eux :

  • les influenceurs de 18-25 ans représentaient 37 % des résultats et ceux de 31-40 ans représentaient 26 %.
  • 33 % étaient des hommes, 62% des femmes ;
  • 53 % avaient entre 1 000 et 10 000 followers, 34 % entre 10 000 et 50 000 followers ;
  • 31,5 % étaient des influenceurs lifestyle.

Selon les résultats, la personnalisation de messages provenant des marques et destinés aux influenceurs est quasiment nulle. La plupart d’entre eux reçoivent plutôt des messages génériques, sans personnalisation pour eux ou leur plateforme et de type copier-coller.

Par ailleurs, cette étude dévoile que :

  • 38% n’ont pas de liberté de création : ce qu’ils doivent dire a déjà été défini ;
  • 42% ne sont pas satisfaits du budget ;
  • 51 % des influenceurs n’aiment pas ou n’apprécient pas la marque.

Comment faciliter la sélection de partenaires potentiels ?

En moyenne, 37% des influenceurs reçoivent un à trois messages envoyés par des marques chaque mois. Les demandes de collaboration concernent :

  • Des tests de produits gratuits (33%) ;
  • Des collaborations incluent des posts et/ou des stories sponsorisés (31%)
  • Des propositions d’ambassadeurs de marque (18%) ;

Pourtant, seulement une à deux demandes de marques débouchent sur des collaborations rémunérées (38%).

Selon la même étude, les influenceurs avaient déjà une idée précise du contenu des messages des marques pour faciliter la sélection de partenaires potentiels :

  • 51% demandent des informations sur l’entreprise pour s’assurer d’être sur la même longueur d’onde
  • 59% souhaiteraient connaitre le budget disponible et les résultats attendus ;
  • 61% veulent d’abord connaitre précisément le produit / service à promouvoir.

Comment améliorer sa communication avec les influenceurs ?

La plupart des influenceurs préfèrent travailler avec les entreprises via une plateforme de marketing d’influence. Mais dans tous les cas, qu’ils passent par une plateforme ou pas, une stratégie influence marketing réussie, comme tout autre type de marketing, nécessite une bonne communication dès le départ pour transformer ses influenceurs en ambassadeurs

Alex Frolov, CEO de HypeAuditor, partage ses conseils pour améliorer les échanges entre marques et influenceurs :

  • Assurez-vous que le message soit clair : pour que les influenceurs puissent prendre la meilleure décision, le message doit contenir des informations importantes : détails sur les services du produit, délais, budgets et produits livrables attendus ;
  • Apprenez à connaitre votre public et vos influenceurs : pour identifier les influenceurs pertinents pour son public cible, utilisez des outils de recherche et d’insights. Vous pourrez en même temps évaluer la qualité de l’audience de l’influenceur ;
  • Personnalisez votre approche : apprenez à connaitre et personnaliser votre argumentaire en fonction de leurs goûts. Utilisez donc les informations partagées par les influenceurs à votre avantage.

Avec l’essor des techniques marketing et surtout des réseaux sociaux, l’influence marketing n’est pas prêt de disparaitre de sitôt.  Bien au contraire, il ne fera que se développer davantage dans les années à venir. Les marques peuvent vraiment bénéficier de la collaboration avec des influenceurs, quel que soit leur objectif. Elles ont donc intérêt à améliorer leur communication avec les influenceurs pour atteindre leurs objectifs.

Source : HypeAuditor