Twitter lance Super Follows, une nouvelle option de monétisation

En mode test depuis quelques mois, Twitter a officiellement lancé sa nouvelle option « Super Follows ». Certains créateurs peuvent désormais proposer une option d’abonnement premium pour des tweets exclusifs et supplémentaire pour leurs plus grands fans…

Super Follows : la nouvelle fonctionnalité de monétisation de Twitter

Après quelques mois de tests, Twitter lance officiellement une nouvelle une alternative au e-commerce, Super Follows, en commençant sur un groupe de créateurs aux États-Unis qui ont déjà demandé à participer. Les utilisateurs pourront créer un niveau supplémentaire de conversation sur Twitter avec des Tweets bonus et des interactions exclusives, créant un sentiment de communauté exclusive tout en augmentant ses revenus.

En définissant des frais d’abonnement mensuels de 2 $. 99, 4 $. 99, ou 9 $. 99 par mois, les créateurs peuvent choisir de marquer certains tweets uniquement pour les abonnés, tout en continuant à atteindre leurs abonnés habituels dans des tweets classiques.

Les abonnés payants seront marqués d’un badge spécial Super Follower, les différenciant ainsi des abonnés non rémunérés dans les nombreux tweets. Le badge apparaît dans les réponses, augmentant la capacité d’un abonné à interagir directement avec les comptes qu’il choisit de prendre en charge. Pour les comptes pour lesquels Super Follows est activé, l’option apparaîtra avec un bouton bien distinct sur la page de profil.

Twitter n’en est pas à sa première expérience de monétisation. En mai dernier, le réseau social a présenté Tip Jar, un moyen pour les comptes de recevoir des paiements uniques grâce à l’intégration avec l’application Cash et d’autres plateformes de paiement. Le test est limité à un sous-ensemble de comptes éligibles, y compris « créateurs, journalistes, experts et organisations à but non lucratif » pour le moment.

Qu’apporte Super Follows ?

Cette nouvelle fonctionnalité pourrait inciter les créateurs les plus populaires de Twitter à devenir encore plus actifs sur la plateforme. Une fois que les utilisateurs se sont inscrits pour devenir des Super Followers, les créateurs auront une nouvelle option pour partager leurs tweets normalement ou en exclusivité pour ces membres.

Les tweets exclusifs seront ensuite signalés dans le flux, afin que les super abonnés sachent qu’eux seuls peuvent voir ce contenu. Cela ajoute un niveau supplémentaire d’exclusivité au processus.

Twitter affirme avoir construit son approche Super Follows sur quatre principes clés basés sur des discussions avec les créateurs : Fun, Fame, Feeling the love, Funds.

Mais il n’en est qu’à ses débuts pour le moment.  Super Follows est limité à un petit groupe de créateurs sélectionnés sur iOS. En effet, seuls les utilisateurs iOS aux États- Unis et au Canada peuvent suivre certains comptes. Néanmoins, Twitter déclare qu’il déploiera la nouvelle option pour les utilisateurs du monde entier, puis sur Android et le Web.

Comment accéder à Super Follows ?

Tous les candidats doivent respecter plusieurs critères pour accéder à Super Follows, les principaux étant :

  • Avoir au moins 18 ans ;
  • Avoir 10 000 abonnés ou plus ;
  • Avoir tweeté au moins 25 fois au cours des 30 derniers jours.

Le principe de Super Follows est l’objectif de beaucoup de marques et d’entreprises, être payé pour ce qu’ils font déjà tous les jours de manière quasi naturelle sur les réseaux sociaux. Mais ce sera probablement plus difficile que beaucoup ne le pensent, car même si partager des tweets avec un groupe d’abonnés semble assez simple, cela nécessitera un bon planning d’animation de ses réseaux sociaux et une stratégie social media bien pensée pour offrir une réelle valeur ajoutée à ses clients payants.

Dans tous les cas, cette nouvelle fonctionnalité est à suivre de près puisqu’elle peut devenir un atout précieux pour Twitter. Elle incite les « utilisateurs expérimentés » à tweeter plus souvent et à se connecter avec leur public clé dans l’application, pour augmenter leur visibilité et le taux d’engagement plus facilement.

 Source : Twitter