Facebook Messenger étend le chiffrement de bout en bout…

Facebook a commencé à  déployer des appels vocaux et vidéo chiffrés de bout en bout sur Messenger et à mettre à jour les contrôles pour la disparition des messages. Les nouvelles fonctionnalités aideront ainsi les utilisateurs à mieux contrôler la confidentialité de leurs appels et de leurs discussions privées…

Le chiffrement bout en bout sur Facebook

Facebook étend désormais la possibilité d’activer le chiffrement de bout en bout sur les appels vocaux et vidéo et commencera à tester le chiffrement de bout en bout pour les discussions de groupe. Messenger propose cette option dans les messages privés depuis 2016, avec la fonctionnalité de « conversation secrète ». Mais avec l’augmentation des appels audio et vidéo en 2020, augmentant l’utilisation à plus de 150 millions d’appels vidéo par jour, Facebook étend désormais l’option aux appels vocaux et vidéo sur Messenger.

Formation webmarketing

La technologie de chiffrement est déjà largement utilisée sur WhatsApp pour protéger les conversations personnelles des pirates, et devient désormais une norme dans les applications. Les applications d’appel vidéo comme Zoom et FaceTime d’Apple par exemple sécurisent déjà les conversations avec la même technologie.

Ainsi, le contenu de la conversion est protégé à partir du moment où l’utilisateur quitte chaque appareil, ce qui signifie que personne d’autre, y compris Facebook, ne peut voir ni écouter ce qui est envoyé ou dit.

Plusieurs tests en cours

Dans les semaines à venir, certains utilisateurs de Facebook auront accès à davantage de fonctionnalités dans les chats chiffrés, des fonctionnalités qui leur donneront un meilleur contrôle sur la confidentialité et la sécurité de leurs conversations.

Le nouveau mode chiffré de Messenger pour les conversations vidéo inclura une étiquette en haut de l’écran indiquant que la discussion est chiffrée de bout en bout.

Facebook indique également avoir mis à jour les contrôles sur les messages qui disparaissent dans les discussions chiffrées de bout en bout. Les utilisateurs auront plus de choix sur la durée (de 5 secondes à 24 heures) pour que leur message reste sur le chat avant qu’il ne disparaisse. Il en est de même pour les contrôles de livraison qui seront testés pour fonctionner avec des chats chiffrés de bout en bout.

Enfin, Facebook travaille sur le chiffrement opt-in de bout en bout pour les messages et les appels sur Instagram et lancera un test limité dans certains pays sur Instagram.

Avec toutes ces mises à jour, Facebook cherche-t-il à mettre en œuvre un chiffrement pour mieux protéger les informations des utilisateurs, OU cherche-t-il à augmenter son propre potentiel commercial, en mettant l’accent sur le fait de « sécuriser » le transfert de données personnelles, telles que les informations financières et santé, en renforçant l’utilité de la messagerie ? 

N’hésitez pas à partager vos avis en commentaires !

Source : Facebook