Comment faire financer une formation en France ?

Nous savons tous combien il est indispensable de se former quand on est à son compte ou que l’on envisage de lancer son entreprise. Cependant le prix d’une formation peut parfois être important et une aide pour la financer en partie ou en totalité peut être la bienvenue. Je décortique pour vous les différents dispositifs de financement de la formation professionnelle en fonction de votre statut…

Financement d’une formation avec Mon Compte Formation (CPF)

Vous avez sûrement dû déjà en entendre parler, le CPF est un dispositif qui permet à tous les actifs en France (salariés comme indépendants) de bénéficier d’une cagnotte en euros leur permettant d’acheter directement des formations.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Contrairement à tous les autres dispositifs que nous verrons dans cet article, le CPF est le seul qui ne nécessite pas l’accord d’un tiers pour être mobilisé. En effet, vous êtes libre de dépenser l’argent disponible sur votre compte CPF comme bon vous semble sans avoir à demander à votre patron (à condition de suivre la formation sur votre temps perso) ou d’attendre l’aval d’une instance concernant la prise en charge financière de votre formation.

Chaque année une personne active et qualifiée voit son compte CPF crédité de 500€, pour les actifs non qualifiés ce montant est de 800€. Cependant votre solde CPF ne peut dépasser les 5 000€ pour les actifs qualifiés et 8 000€ pour les actifs non qualifiés. Pour connaître le montant de votre solde CPF, il vous suffit de vous rendre sur le site officiel www.moncompteformation.gouv.fr.

Toutes les formations ne sont pas éligibles au CPF, seules les formations qui :

  • Conduisent à l’obtention d’un diplôme ou d’une certification (Titre RNCP, Habilitation, Certification) ;
  • Concourent à la sécurisation d’un projet de création ou reprise d’entreprises.

C’est pour cette raison que vous ne pourrez pas forcément mobiliser votre CPF sur toutes les formations que vous trouverez. De plus, tous les organismes de formation ne peuvent pas proposer un financement de leur formation. Vous devez veiller à choisir un organisme qui :

  • Dispose de son attestation Datadock (jusqu’au 31/12/2021) ;
  • Dispose de son certificat de qualité Qualiopi à partir du 01/01/2022.

Ces deux exigences font suite à la réforme de la formation professionnelle et ont pour but de professionnaliser et d’encadrer la profession.

Financement d’une formation avec Pôle Emploi

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous disposez d’un atout non négligeable qui est de pouvoir faire prendre en charge votre formation par Pôle Emploi dans le cadre de l’Aide Individualisée de Formation (AIF).

En 5 ans dans la formation professionnelle, nous avons pu voir que chaque conseiller et chaque agence Pôle Emploi avait ses propres directives quant au financement de la formation. Cependant si la formation que vous souhaitez financer répond à vos objectifs professionnels et que vous êtes motivé (et savez le montrer à votre conseiller) vous aurez plus de chance qu’elle soit prise en charge.

Si vous souhaitez faire financer votre formation par Pôle Emploi voici les différentes étapes à suivre :

  • Présenter votre projet de formation à votre conseiller Pôle Emploi en prenant un rendez-vous physique avec lui. Veillez bien à avoir une cohérence entre votre projet de formation et vos objectifs professionnels futurs. C’est votre conseiller qui demandera l’étude de votre dossier en commission, donc vous devez le convaincre en premier !
  • Rapprochez-vous de l’organisme de formation auprès duquel vous souhaitez vous former afin qu’il puisse monter votre dossier de formation Pôle Emploi. Attention, tous les organismes de formation ne travaillent pas avec Pôle Emploi, vous devez donc en sélectionner un qui travaille déjà avec Pôle Emploi. Vous pouvez rechercher des formations éligibles au financement par Pôle Emploi sur https://labonneformation.pole-emploi.fr/

Une fois les éléments nécessaires en sa possession, l’organisme de formation va saisir votre dossier sur l’application métier de Pôle Emploi. Dès que ce dernier est télétransmis, vous devez l’accepter afin qu’il puisse être traité par votre conseiller qui l’enverra à son tour en commission. Il faut compter une bonne quinzaine de jours avant que votre dossier soit traité et qu’une réponse favorable ou non soit apportée.

Financement d’une formation pour les micro-entrepreneurs

Il existe des fonds spécifiques pour le financement de la formation des indépendants (micro-entrepreneurs compris), c’est ce que l’on appelle des FAF pour Fonds d’Assurance Formation. Il en existe trois :

  • L’AGEFICE, pour les activités commerciales, activités industrielles, prestations de services (hors professions libérales) ;
  • Le FIFPL, pour les activités libérales et les travailleurs indépendants ;
  • Le FAFCEA, pour les activités artisanales (nécessitant une inscription au Répertoire des métiers).

Vous l’aurez donc compris en fonction de votre activité vous dépendez d’un de ces trois FAF. Il est donc nécessaire de vous rapprocher de l’un de ces trois fonds pour pouvoir constituer votre dossier de prise en charge.

Si vous dépendez de l’AGEFICE, vous devez compléter le dossier de prise en charge et fournir un certain nombre de pièces justificatives avant de vous rapprocher de votre point d’accueil local à qui vous devrez remettre votre dossier complet.

Si vous dépendez du FIFPL, la demande de prise en charge s’effectue directement sur leur site internet. Une procédure en ligne est disponible sur leur site pour vous aider à faire la démarche.

Enfin si vous dépendez du FAFCEA, il vous suffit de vous rendre sur leur site et de suivre la procédure en fonction du type de formation que vous souhaitez faire financer.

D’une manière générale l’organisme de formation que vous choisirez vous aidera à constituer votre dossier.

Financement d’une formation pour un salarié par le biais de son OPCO

Si vous êtes chef d’entreprise et que vous souhaitez former vos collaborateurs salariés afin de les faire monter en compétence, vous devez vous adresser à votre OPCO référent. En effet, vous payez dans vos cotisations un montant pour la formation professionnelle de vos salariés.

Pour retrouver l’OPCO référent à votre entreprise, vous pouvez vous rendre sur la liste des Opérateurs de Compétences du ministère du Travail et le retrouver à partir de votre convention collective. Une fois l’OPCO trouvé il vous suffira d’aller sur son site afin de suivre la procédure qui lui est propre pour la prise en charge des formations de vos salariés.

Maintenant que vous savez tout sur le financement de la formation professionnelle, vous avez peut-être quelques questions qui restent en suspens et auxquelles je vais tenter de répondre :

Dois-je avancer le prix de la formation si je décide de la faire financer ?

Tout dépend de l’organisme de formation auprès duquel vous achetez votre formation. Chaque organisme est libre de choisir ses conditions de paiement.

Enfin, si auprès de votre financeur vous n’optez pas pour la subrogation de paiement, vous serez obligé de payer votre formation avant d’entrer en formation et vous vous ferez ensuite rembourser par l’organisme qui finance votre formation. Attention à bien accepter la subrogation de paiement si ne souhaitez pas avancer les frais de formation.

Quels sont les délais à respecter pour le financement d’une formation ?

Si vous optez pour une prise en charge par le CPF, vous pouvez vous inscrire immédiatement sur la fiche CPF de la formation et mobiliser votre solde en euros pour participer à une formation. Cependant un délai obligatoire de 11 jours ouvrés avant le début de la formation sera mis en place pour vous permettre de vous rétracter en cas de besoin.

Dans le cas où vous optez pour un financement par Pôle Emploi, une fois que vous avez accepté la proposition faite par l’organisme de formation depuis votre espace demandeur d’emploi, un délai d’instruction de votre dossier de 15 à 20 jours est nécessaire.

Le montant de prise en charge d’une formation est-il plafonné ?

Oui, chaque financeur de la formation professionnelle alloue un budget annuel de formation en fonction du thème de la formation (prioritaire ou non). Si vous optez pour une formation en lien direct avec votre activité ou secteur (formation en communication pour un indépendant de la communication, ou formation aux techniques de cuisine pour un cuisinier) vous aurez un budget spécifique disponible.

Vous aurez également un deuxième budget dédié pour des formations dont le thème n’est pas prioritaire. Par exemple, une formation à la pédagogie pour un indépendant de la communication. Dans ce cas, cela n’est pas en lien direct avec son métier.

Enfin, les budgets de formation sont valables par année civile ce qui veut dire que vous pouvez profiter de ces budgets chaque année. Quand vous avez épuisé votre budget de formation de l’année en cours, vous pouvez toujours continuer à vous former en finançant vous-même les formations.

Bien que le financement direct d’une formation puisse représenter un coût, il faut le voir comme un investissement pour développer votre entreprise. Pensez toujours à vous poser la question suivante : “Si je ne finance pas cette formation moi-même, quelle conséquence cela va-t-il avoir sur le développement de mon entreprise ?”.

J’espère en tout cas que cet article vous aura été utile et vous permettra d’y voir plus clair sur les différents modes de financement de la formation professionnelle. J’espère également que désormais vous utiliserez ces montants disponibles annuellement pour vous former et booster votre projet ????

A propos de l’auteur

Vincent Verdier (gérant du centre de formation Formation Wenet). J’accompagne les TPE et PME dans leur stratégie de communication et de développement grâce au web marketing et à des formations à distance afin de les rendre autonome dans leur communication digitale.