Yik Yak fait son come-back !

Après une interruption de 4 ans, Yik Yak est de retour ! L’application de messagerie anonyme autrefois populaire auprès des étudiants est réapparue lundi sur l’App Store iOS…

Yik Yak a une nouvelle équipe

L’application a été très populaire depuis ses débuts en 2013 dans de nombreux campus universitaires aux États-Unis, estimée à environ 400 millions de dollars. Yik Yak permettait de se connecter avec d’autres utilisateurs dans un rayon de huit kilomètres de leur emplacement, appelé le « troupeau », pour partager leurs réflexions de manière anonyme.

Formation webmarketing

Ces commentaires et notes (appelés « Yaks ») peuvent être votés ou être commentés à leur tour. Si vous voulez donner votre avis sur une entreprise, vous pouvez donc faire une remarque anonyme que d’autres peuvent ensuite commenter, sans avoir la pression d’être reconnu.

Cela en fait également un véhicule idéal pour les commentaires négatifs, les critiques et les abus, ce qui explique d’ailleurs en grande partie sa fermeture. Avec une réputation de cyber-intimidation, de menace et de harcèlement effrénés, Yik Yak a fermé ses portes en 2017.

La nouvelle équipe de Yik Yak compte pourtant bien se rattraper en s’engageant « à lutter contre l’intimidation et les discours de haine sur la plateforme Yik Yak par tous les moyens nécessaires ». Tous les utilisateurs qui profèrent des menaces ou intimident les autres pourraient faire face à une interdiction immédiate.

La nouvelle version de Yik Yak

Dans la nouvelle application, une barre latérale oriente les utilisateurs vers l’adresse des ressources « rester en sécurité » et l’éventail des problèmes qui pourraient survenir sur l’application bien qu’elle n’inclue pas encore de politiques explicites de désinformation.

Une autre section dans la barre latérale encourage les utilisateurs à signaler tout harcèlement sur l’application afin qu’il puisse être examiné par l’équipe.

YikYak V2 est actuellement disponible aux États-Unis sur iOS. D’autres pays et appareils y auront accès bientôt.

Source : Yik Yak