Comment créer une séquence email qui fonctionne ?

Vous avez une liste email conséquente et vous voulez savoir comment créer une bonne séquence email capable de toucher le plus de prospects possible ? Vous êtes tombé sur le bon article. Je vais vous montrer comment rédiger une séquence email qui fonctionne à tous les coups et qui va faire cliquer un maximum de prospects…

Cette astuce me permet de rédiger des séquences email pour mes clients avec un taux de clics toujours supérieur à 25%. Je connais donc le sujet et je vais vous en faire part.

Formation webmarketing
Voici les résultats que j’atteinds avec mes clients grâce à la méthode de séquence mail que je vais vous montrer.

Le nombre d’emails idéal

Au fil du temps, on remarque que les gens n’aiment pas se faire harceler de mails spam. Vous non plus, je me trompe. Alors, faites-en de même avec votre séquence mail. Ne le faites pas avec un maximum de mails avec pour but de spammer vos prospects. C’est un coup à ce qu’ils se désabonnent tous de votre liste mail. Après tout, vous souhaitez créer une bonne séquence email. Alors, rendez votre séquence agréable pour vos prospects.

Le nombre idéal d'emails pour une séquence est entre 4 et 7 mails. Ce n’est pas trop et c’est largement suffisant pour mettre en avant votre produit envers vos prospects. Mais ne partez pas maintenant ! Il faut maintenant savoir à quelle fréquence les envoyer et de quoi parler dans le mail.

Quelle fréquence d’envoi ?

La fréquence d’envoi est très importante quand vous voulez créer une bonne séquence email. Il faut la dose parfaite entre le fait d’envoyer un mail régulièrement sans pour autant spammer vos prospects. Il est conseillé d’envoyer un mail par jour maximum à vos prospects. C’est ce qui fonctionne le mieux. C’est assez pour les maintenir actifs sans qu’ils se désabonnent. Au-delà, il y a de fortes chances que votre prospect se désabonne de votre liste. En dessous, c’est risquer de ne pas maintenir vos prospects attentifs par rapport à votre produit. L’heure idéale d’envoi des mails, c’est dans la plage horaire de début de travail, c’est-à-dire entre 9h et 10h. De cette manière, vous toucherez un maximum de personne, car les gens ouvrent généralement leurs mails le matin ou en début de travail.

De quoi parler dans vos mails ?

Il y a une règle que vous devez absolument respecter lorsque vous voulez créer une bonne séquence email. Il ne faut jamais parler de votre produit dès le premier mail. C’est un aller simple vers un échec. Le but, dans un premier temps, est d’établir une discussion avec vos prospects. Dans votre premier mail, parlez d’un sujet vague avec votre prospect en rapport avec la thématique de vos produits. Si vous voulez mettre en avant votre compagnie de voyage, alors parlez des plus beaux paysages du monde dans un premier temps. Il faut intriguer le prospect avec votre mail. Voilà comment aborder une discussion avec votre premier mail.

Le 2e mail quant à lui va servir de crochet. Il faut jouer avec les points sensibles de vos prospects. Pour revenir sur l’exemple des voyages, votre 2e mail doit parler du fait que plein de personnes loupent l’occasion de visiter des endroits magnifiques à cause des prix de voyage ou par manque et temps. Il faut comme on dit « ouvrir une plaie chez le prospect ». Il faut qu’il ait envie à travers ce mail de ne pas passer à côté d’une occasion et qu’il se remette en question.

Le 3e mail va servir d’amorce pour la révélation de votre produit. Mais attention ! Pour créer une bonne séquence email, on ne le dévoile pas ici, mais dans le prochain mail. Ici, il serait bien de dire au prospect qu’il y aurait peut-être une solution à la plaie que l’on a volontairement ouverte le mail d’avant. L’humain, quand il est blessé, veut se soigner, on est d’accord ? Alors, si vous dites à vos prospects que vous avez peut-être une solution pour « soigner leur plaie », cela va les rendre impatients de savoir quelle est votre solution.

Le 4e mail est donc la présentation de votre produit qui va soigner la plaie de vos prospects. Il faut mettre en avant les bénéfices qu’apporte votre produit à vos prospects et comment il va les aider à se sentir mieux. Votre produit doit réussir à combler un manque que ressentent vos prospects. S’ils veulent combler ce manque, alors ils cliqueront et achèteront votre produit.

Les autres emails à partir de là serviront à ceux qui n’ont pas cliqué sur le mail 4. Ce seront des mails de rappel qui auront pour but de présenter l’offre avec une durée limitée dans le temps (une réduction par exemple). Le but ici est de convertir le reste des prospects.

En Bref

Pour résumer, si vous voulez créer une bonne séquence email, il faut que votre séquence soit entre 4 et 7 mails et que vous en envoyer un par jour maximum afin de maintenir l’attention du prospect sans le spammer.

Les mails sont de préférence à envoyer en début de journée lors des débuts d’horaire de travail entre 9 et 10h pour toucher un maximum de monde.

Enfin, il y a un schéma précis à suivre pour le contenu de chaque mail de votre séquence. Ne vendez pas votre produit dès le premier mail. Le but ici est « d’ouvrir une plaie au prospect ». Cette même plaie que nous viendrons soigner grâce à la présentation de notre produit comme solution pour le prospect.

Si vous voulez savoir comment avoir une liste email rapidement, cliquez ici.