Si vous travaillez au quotidien sur un site internet (ou même si c’est simplement une passion), vous n’êtes pas sans savoir qu’il est plus qu’essentiel de travailler son référencement naturel, aussi appelé SEO. Pour cela, de nombreuses actions sont nécessaires : en allant du contenu, à la vitesse d’affichage en passant par une campagne de netlinking, tout est important. La bonne nouvelle, c’est qu’on vous résume l’essentiel via trois points importants.

Le contenu : toujours le roi du SEO en 2021 et après

S’il y a bien quelque chose qui demande une attention toute particulière pour le référencement naturel, c’est le contenu. Au début des années 2000 (même un peu avant d’ailleurs… Si si, Internet existait déjà avant 2000 ^^), il suffisait de placer des dizaines et dizaines de mots-clés dans une page pour que les moteurs de recherche tels que Google ou Altavista (à l’époque) placent votre site dans les meilleures places sur les résultats de recherches. Cependant, cette époque est complètement révolue, désormais, ce qui compte plus que tout, c’est le contenu présent dans vos pages. C’est pourquoi il est important de respecter quelques règles :

Formation webmarketing
  • Écrire du contenu d’au moins 300 mots, si vous pouvez faire plus, c’est encore mieux. D’ailleurs, la plupart des contenus mis en avant sur les moteurs de recherche sont aux alentours des 800-1000 mots. L’essentiel étant, cependant, d’écrire ce que vous avez à dire, ne brodez pas votre texte pour “faire des mots ». Ayez donc confiance en ce que vous écrivez, après tout, un éplucheur de patates peut devenir millionnaire, il faut donc croire en ses idées 😉
  • Écrivez régulièrement : n’ajoutez pas du contenu d’un seul coup, puis rien par la suite… Non, l’idéal étant de le faire de façon régulière ;
  • Ne copiez-collez jamais du contenu d’un autre site. Sinon, les moteurs de recherche considèrent cela comme du duplicate content. Passez plutôt quelques minutes à rédiger un petit texte, au lieu de copier celui d’un autre site. Les bénéfices, surtout sur le long terme, n’en seront que meilleurs ;
  • Structurez votre contenu : comme pour cet article même, ajoutez des titres, intertitres, contenu en gras… Cela aide grandement à la compréhension du texte par vos lecteurs, et donc par les moteurs de recherche ;
  • Écrivez pour vos lecteurs, et non pour Google, Bing ou tout autre moteur. Essayez de garder en mémoire cette phrase : si ce que vous faites est bon pour vos lecteurs, alors ce sera bon pour votre référencement naturel ;
  • Ajoutez des liens dans votre contenu, et ce, aussi bien vers votre propre site que vers d’autres (nous en reparlerons dans la partie suivante) ;
  • Écrivez avec un bon Français, en évitant un maximum les fautes.

En respectant ces quelques règles pour votre contenu, celui-ci sera bien optimisé pour le référencement naturel. Nous vous conseillons d’ailleurs vivement de le faire, dans les années qui arrivent, le contenu sera certainement de plus en plus important.

Le netlinking : ou comment booster votre référencement naturel

Le second axe que vous pouvez travailler sur votre SEO cette année, c’est le netlinking. Mais d’abord, c’est quoi le netlinking ? Il s’agit de l’art et la manière dont vos liens sont échangés sur internet. Cela est valable sur les autres sites, mais également sur le vôtre. Ainsi, on différencie deux types de netlinking : interne et externe.

Pour le premier, le netlinking interne, que l’on appelle plutôt “maillage interne », c’est un travail qui vous est entièrement réservé. Comment ? Il suffit pour cela d’insérer dans vos textes des liens vers d’autres pages de votre site. Bien entendu, il ne faut pas le faire n’importe comment : les pages doivent avoir un lien entre elles, et l’ancre du lien (le texte sur lequel on clique pour accéder au lien) apporte beaucoup au référencement de ce dernier. Ainsi, nous conseillons de mettre au minimum un lien interne par page, mais plus votre contenu est grand, plus vous pouvez en mettre. Attention, rappelez-vous la phrase essentielle : si ce que vous faites est bon pour vos lecteurs, alors ce le sera pour le SEO. Sinon, ne le faites pas !

Passons désormais au netlinking externe. Pour faire simple, on reprend la définition du maillage interne, mais à des sites autres que le vôtre. Cependant, on y ajoute quelques éléments tout de même (sinon, ce serait trop simple ^^). En effet, si vous vous lancez dans une campagne de netlinking, vous devrez faire attention à ce que le site qui ajoute votre lien soit dans la même thématique que vous. Mieux encore, si celui-ci est plus populaire que vous, c’est le jackpot : votre autorité dans votre domaine sera revue à la hausse. À l’inverse, certains sites internet ne réalisent pas de campagne de netlinking, et laissent les choses se faire par elles-mêmes. Certes, c’est une solution peu onéreuse (gratuite même), mais qui s’avère bien moins efficace qu’une réelle campagne. Nous vous conseillons de ne pas négliger cet aspect du référencement naturel : c’est un levier puissant pour faire connaître votre site.

La partie technique : faire le maximum pour vos internautes

Enfin, pour terminer cet article de trois axes pour améliorer votre SEO en 2021 et après, nous mettrons l’accent sur la partie technique de votre site internet. Certes, ce n’est pas forcément la plus importante à vos yeux… Mais elle est pourtant cruciale. En effet, quoi de pire qu’un site internet qui ne se charge pas assez vite, qui ne s’adapte pas à votre écran ou qui plante complètement ? De ce fait, nous vous conseillons de respecter certaines règles :

  • Il est essentiel de bien choisir son hébergement web. En effet, assurez-vous qu’il soit assez puissant pour supporter votre site, mais aussi qu’il dispose de toutes les options nécessaires pour le gérer (notamment les sauvegardes ô combien importantes) ;
  • Adaptez votre site à tous les écrans avec un thème dit “responsive ». Ainsi, il est bon de rendre son site compatible avec les écrans de smartphone, de tablettes et même pour les écrans de PC ayant une résolution très élevée (4K ou plus) ;
  • Installez un système de mise en cache pour accélérer votre site. Avec cette méthode, vous diminuerez les appels à votre serveur, et donc soulagerez ce dernier ;
  • Enfin, assurez-vous que l’URL de votre site soit cryptée (le célèbre HTTPS), et ce, afin de rassurer vos internautes. De toute manière, c’est quasiment obligatoire en 2021…

Bref, vous l’aurez compris, travailler son référencement naturel est un combat de tous les jours. Nous espérons que ces astuces vous aideront à atteindre vos objectifs de l’année, mais aussi pour celles d’après !