Comment créer une page de capture gratuitement ?

Dans la réussite de tout business, savoir comment créer une bonne page de capture est la première étape pour réussir à vendre sur Internet. C’est elle qui aura pour rôle d’être la première page de votre site, la page qui aura pour rôle de lancer le processus du tunnel de ventes. Elle est donc très importante et n’est surtout pas à négliger. C’est malheureusement l’erreur que font souvent ceux qui débutent sur Internet. Mais ce ne sera pas votre cas ! Car ici, vous allez voir gratuitement et en exclusivité comment créer une page de capture dès maintenant…

1 | Comprendre le seul rôle de la page de capture

C’est très simple. Une page de capture n’a qu’un seul rôle. Elle a pour mission de récolter un maximum d’adresse mail pour les ajouter à une liste d'email marketing de prospection. Cela vous créera une audience avec des prospects qui ont renseignés eux-mêmes leur adresse mail. C’est une stratégie marketing de permission (Inbound Marketing). Il s’agit de la meilleure stratégie marketing possible, car c’est le prospect directement qui accepte de recevoir. Dans le marketing intrusif en revanche, ce sont les pubs qui passent sur YouTube ou à la télé, qui ne sont pas agréables et souvent pas demandées, ce qui a tendance à énerver les gens. Ici, c’est l’inverse.

Formation Création et développement d'une activité de formation

2 | Comprendre ce que cherche votre client type

Pour créer une page de capture efficace, il est important de connaître les envies et les besoins de votre client. Cela va vous permettre d’appuyer sur les points importants que le client recherche. Il est nécessaire de prendre une heure pour vous mettre dans la peau de votre client type afin de savoir plusieurs choses :

  • Quels sont ses besoins ;
  • Ses envies ;
  • Les doutes ;
  • Ce qu’il recherche avec votre produit.

Connaître ces différents points vous permettra de créer une page de capture qui captera l’attention du lecteur très vite et sur toute la durée de la lecture.

3 | Être simple

Quand on veut créer une page de capture, l’erreur la plus fréquente lors de sa création est de faire une page avec trop de texte. Cela va dissiper l’attention du lecteur de manière quasi-immédiate. Sachez que c’est la pire chose à faire… Le but d’une page de capture est d’être simple et accrocheuse. Il est préférable d’avoir une page qui ne contient que très peu de texte (300 mots max). Cela va déjà vous permettre de ne pas directement faire quitter tous les visiteurs qui n’aiment pas lire et qui prendraient peur face à une page avec trop de texte. Cela représente 67,3% des visiteurs sur Internet. Une page de capture trop longue, c’est perdre plus de la moitié de son audience potentielle. Gardez cela à l’esprit.

4 | Avoir un titre accrocheur

1 seconde. C’est votre objectif à atteindre : capter l’attention du lecteur dès la première seconde de lecture de votre page. C’est pour cela que le titre de votre page de capture doit être très recherché et efficace. Il est le point central de la page lors de l’accroche des lecteurs. Il en va de même pour le sous-titre. Ce dernier a pour rôle de briser les objections possibles dès la lecture du titre ou d’apporter une preuve chiffrée aux lecteurs. Cela va permettre d’instaurer le sentiment de curiosité chez le lecteur qui va donc chercher à en savoir plus. Le titre et sous-titre sont donc très importants pour savoir comment créer une page de capture.

5 | Mettre le bon nombre de puces de promesses

Ce qui caractérise les pages de capture, c’est l’implémentation de puces de promesses servant à montrer aux lecteurs ce qui les attend dans le produit que vous mettez en avant sur la page. L’erreur aussi très fréquente est de vouloir mettre trop de puces de promesse. C’est une mauvaise chose, car en général, on met des puces de promesses inintéressantes ou qui n’ont pas d’intérêt direct pour le lecteur. N’essayez pas de faire du remplissage. On n’a vu que cela ne servait à rien. Il est conseillé de mettre au maximum 4 à 5 puces de promesses dans une page de vente. Mettez en avant les qualités principales de votre produit et le bénéfice apporté à vos potentiels acheteurs. Au-delà, les lecteurs vont se perdre dans vos puces et vous allez perdre leurs attentions.

6 | Ajouter de la rareté à votre produit

Votre page de capture doit prouver au lecteur que ce qu’il voit est rare. Pour cela, vous pouvez appuyer le fait que votre produit est nouveau ou révolutionnaire. Mais la méthode la plus utilisée et qui fonctionne à chaque fois, c’est l’utilisation d’un timer. Le lecteur, en le voyant, va être pris d’un sentiment de stress qui va le pousser plus facilement à renseigner son adresse. L’humain est de base attiré par ce qui est rare. Profité de cette faiblesse pour la tourner à votre avantage.

7 | Demander un appel à l’action

Oui, il faut que votre page de capture possède un compartiment avec le rôle de faire un appel à l’action. Il s’agit de la partie où les lecteurs intéressés renseignent leur adresse mail et cliquent sur un bouton pour valider l’action. Cette zone d’appel à l’action ou CTA pour (Call To Action) se trouve en fin de page de capture. C’est la partie finale de votre page de capture.

En Bref

Pour créer une bonne page de capture, cette dernière doit être spécialisée sur un type de client cible et a pour seul rôle de récupérer des adresses mail. Elle doit mentionner les différents points qui vont intéresser le lecteur. De cette manière, elle sera en mesure de capturer l’attention du lecteur dès la première seconde grâce à un titre et un sous-titre qui intrigue le lecteur. Elle doit également être courte et ne pas dépasser les 300 mots afin de ne pas perdre une grande partie de l’audience qui n’aime pas lire. Elle doit ensuite avoir un nombre suffisant de puces de promesse basées sur ce que le lecteur recherche à avoir avec votre produit. 5 puces maximum ! Ajoutez aussi de la rareté à votre produit avec des promos ou un timer. Et pour finir, votre page de vente doit avoir un compartiment CTA pour récupérer l’adresse mail du lecteur et l’inscrire sur votre liste de prospects.

Pour en savoir plus