Comment accélérer l'indexation Google de votre site Web

Plus vite les pages de votre site sont indexées par le moteur de recherche, plus vite elles seront incluses dans les résultats de recherche. Le processus d’indexation de Google prend de quelques minutes à dix jours. Personne ne peut déterminer à l’avance le moment de l’indexation – tout dépend de votre site. Mais il existe plusieurs façons d’accélérer сe processus. Allons droit au but : que peut faire un administrateur de site en 2021 pour que les moteurs de recherche indexent son site le plus rapidement possible ?

1. Soumettre des pages pour indexation dans Google Search Console

Pour insérer les pages dans l’index le plus rapidement possible, utilisez le service – Google Search Console.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Ce service de Google lui-même aide les administrateurs de sites à surveiller l’état de l’indexation, à étudier les erreurs lors de l’exploration et à optimiser les sites.

Pour vérifier l’état d’indexation d’une nouvelle page, sélectionnez « URL inspection » dans le volet de gauche et saisissez l’URL souhaitée dans le champ de recherche en haut.

L’outil d’inspection d’URL convient à l’indexation des pages nouvelles et anciennes mises à jour.

Si une page n’est pas indexée, vous pouvez demander une visite à Googlebot et suivre l’état de l’indexation.

2. Utiliser un plan du site (sitemap.xml)

Le plan de site XML sert de navigateur pour les robots d’exploration et peut être utilisé pour accélérer l’indexation.

Le « sitemap » aide les robots de recherche à trouver les pages du site plus rapidement et à les indexer plus rapidement.

Autrement dit, pour informer les moteurs de recherche sur les pages de votre site disponibles pour l’exploration, ajoutez-les au fichier sitemap.xml et un lien vers le fichier lui-même – vers une section spéciale du panneau pour les webmasters.

  • Quelques conseils pour créer un plan de site. Pour qu’un plan de site fonctionne au mieux, il doit être bien structuré et étiqueté pour le moteur de recherche ;
  • Marquez les pages mises à jour avec le tag <lastmod> pour ajouter une date de dernière modification valide ;
  • Créez des plans de site distincts pour les images, les vidéos, les actualités si votre site contient beaucoup de contenu de ce type.

Cette segmentation aidera les moteurs de recherche à trouver du contenu difficile à détecter à l’aide de méthodes d’exploration conventionnelles (par exemple, si le contenu est chargé via JavaScript). Sur un grand site, des « sitemaps » séparées peuvent être utiles même pour les sections et sous-catégories.

Si vous avez plus de 50 000 pages ou si la taille de la carte est supérieure à 50 Mo, créez plusieurs sitemaps.

Les cartes créées doivent être placées dans un index, qui contiendra des liens vers tous les fichiers XML générés.

Mais gardez à l’esprit que les liens dans le plan du site ne sont que des recommandations, il est plus important de créer une structure de site solide et d’organiser les liens internes.

3. Vérifier la structure et les liens internes sur le site

Les liens internes au site construisent des « ponts de liens » pour les robots de recherche et les « dirigent » dans la bonne direction – d’une page de votre site à l’autre, etc.

Si les pages populaires de votre site contiennent des liens vers de nouvelles pages, les moteurs de recherche les suivront et les exploreront plus rapidement.

Le site ne doit pas avoir de pages « coupées » des autres. À moins que des liens provenant de catégories, de sections et d’autres pages ne mènent à une page, il est plus difficile pour les moteurs de recherche de déterminer sa pertinence et il n’a nulle part où aller pour explorer. Ce sont des pages appelées orphelines.

Pages orphelines dans la structure du site

Un autre point important est la navigation sur le site. Cela affecte également la vitesse de numérisation et d’indexation. Les règles de base pour une bonne navigation: soyez logique et cohérent, ajoutez et suivez votre « fil d’Ariane » (Breadcrumbs).

Un autre point qui affecte la navigation et le comportement du bot est la distance de clic à partir de l’index (DFI – Click Distance from Index), c’est-à-dire le nombre de clics entre la page principale et la page en cours.

Plus cette distance est courte, plus la page est importante, ce qui signifie qu’elle recevra plus de priorité lors de l’indexation. Essayez de raccourcir le chemin d’accès aux pages en moins de 3 clics.

N’oubliez pas que votre site doit être simple et compréhensible pour les moteurs de recherche et les visiteurs.

Plus votre site Web a de « backlinks » de qualité, plus les robots des moteurs de recherche y prêteront attention.

Les liens vers des réseaux sociaux et des portails d’actualités sont les plus performants pour l’indexation. Ils sont populaires, ils mettent souvent à jour leur contenu et, par conséquent, « stimulent » les robots de recherche pour qu’ils explorent la ressource le plus souvent possible.

Si votre lien apparaît sur un tel site, il sera probablement rapidement découvert par un robot de recherche – même des « nofollow » liens ont de la chance.

À ce propos, en 2020 Google a modifié les règles relatives aux liens « nofollow ». Depuis le 1er mars 2020, l’attribut « nofollow » devient recommandataire. Cela signifie qu’il est possible que le moteur de recherche suive les liens « nofollow » et les indexe.

Un mot sur les réseaux sociaux.

Les robots de recherche « surveillent » activement les réseaux sociaux, car de nouveaux contenus y apparaissent chaque seconde. Pour utiliser cette fonctionnalité pour votre site, vous devez renforcer sa présence sur les réseaux sociaux.

Il ne suffit pas d’ajouter un lien vers le site à l’en-tête du profil d’un réseau social. Pour qu’un robot de recherche s’intéresse à une page d’entreprise, elle doit être populaire – avoir des abonnés, des likes, des commentaires et des republications.

Twitter est classé n ° 1 en termes de vitesse d’exploration des liens – il est rapidement indexé par Google. En outre, les moteurs de recherche indexent les liens des pages actives sur Facebook – plus il y a d’abonnés qui aiment et republient les publications, plus vite vous attirerez l’attention des robots de recherche.

5. Augmenter la vitesse de chargement de votre site Web

Il existe le concept du « crawl budget » (en français : budget d’exploration). Cela signifie le nombre maximum de pages qu’un robot de recherche peut explorer en une seule visite.

Plus votre site met du temps à se charger, moins les pages seront indexées. C’est pourquoi la vitesse de chargement du site Web est si importante pour l’indexation des pages.

Vous pouvez estimer la vitesse de chargement de n’importe quelle page de votre site à l’aide de l’outil PageSpeed Insights.

Il vous montrera les données de vitesse, ce qui peut être amélioré et combien de temps vous économiserez sur d’autres téléchargements si vous corrigez vos erreurs.

Vous pouvez en savoir plus sur la vitesse de chargement du site dans le Rapport de Google « Statistiques Web principales »

Si vous souhaitez connaître la vitesse de toutes les pages de votre site Web, accédez à Google Search Console → Améliorations → Signaux Web essentiels.

Dans le rapport, les pages seront divisées en groupes : vitesse faible, moyenne et élevée pour ordinateur et mobile.

Ouvrez le rapport et découvrez les problèmes détectés par le moteur de recherche lors de l’exploration.

S’il y a eu des problèmes sur votre site, corrigez-les, cliquez sur « Valider la correction », puis suivez simplement la progression de la vérification.

Les performances de vos pages en fonction de données d’utilisation réelles.

6. Publier régulièrement et mettre à jour du contenu

Cela n’a aucun sens pour les moteurs de recherche de visiter votre site si rien n’y change. Si du nouveau contenu apparaît régulièrement sur votre site, les robots de recherche fréquenteront également plus souvent votre site Web.

Vous pouvez créer un calendrier pour publier de nouvelles pages sur le site (par exemple, des articles ou des critiques de blog) et vous en tenir à ce plan. Mais ne publiez pas de nouveau contenu uniquement par souci de suivre l’horloge des robots. Le contenu doit avoir une valeur pour vos lecteurs et ne pas répéter les informations déjà présentes sur le site.

Un grand nombre de pages similaires affecteront négativement l’indexation de l’ensemble du site, en particulier lorsque vous travaillez avec de grands sites. De plus, les publications contenant du contenu non unique ne fonctionneront pas en votre faveur.

Ce que vous pouvez faire pour aider le contenu de votre site à accélérer l’indexation :

  • Publier du nouveau contenu au moins une fois par semaine ;
  • Etablir des liens entre les matériaux nouveaux et anciens ;
  • Mettre à jour les informations obsolètes sur le site ;
  • Publier un contenu de qualité et unique.

7. Utiliser les services de ping

Le ping est un autre moyen d’alerter les moteurs de recherche sur un nouveau contenu. Lorsque vous envoyez un ping ( signal ), c’est comme si vous «appeliez» les robots des moteurs de recherche pour qu’ils viennent vérifier le nouveau contenu de votre site.

Des services de ping spéciaux, par exemple, Pingomatic, Pingler, Pingoat sont intégrés dans le CMS de votre site et envoient automatiquement des pings aux moteurs de recherche, accélérant ainsi le processus d’indexation.

Configurer le ping dans WordPress

Le panneau d’administration WordPress fournit une telle fonction – dans les paramètres, vous devez sélectionner Setting→ Writing — Ping-o-Matic est ajouté par défaut, mais d’autres services peuvent être ajoutés.

8. Ajouter votre site aux agrégateurs RSS

Vous pouvez enfin informer les moteurs de recherche du nouveau contenu de votre site via des agrégateurs RSS (en ahglais Really Simple Syndication).

RSS est un excellent format pour publier des nouvelles, vous permettant de suivre les changements sur un site Web sans avoir à accéder le site lui-même.

Il est utilisé pour créer des flux RSS ( RSS feed ), qui apparaissent dans une grande variété d’agrégateurs RSS, de classements et d’annuaires.

Vous pouvez utiliser FeedBurner pour créer un « RSS feed », mais gardez à l’esprit que le service n’a pas été mis à jour depuis très longtemps.

Il s’agit d’un service de Google qui convertit tous les flux d’actualités dans un format standard et permet de le сonfigurer.

Exemple de flux RSS – https://vkweb.fr/feed/. Notre « RSS feed » utilise la version 2.0, norme RFC822. Parce que notre blog est en français, nous avons désigné «fr», nous avons également utilisé le code pays ISO-3166.

Une fois le flux RSS généré, vous pouvez l’ajouter à divers agrégateurs et catalogues.

Le processus d’exploration et d’indexation d’un site nécessite votre attention et votre contrôle constants. Si vous rencontrez des problèmes d’indexation, essayez les méthodes pour accélérer l’indexation décrites dans cet article.

Dites-nous dans les commentaires quelles méthodes d’accélération de l’indexation vous pouvez ajouter à cet article et quelles méthodes d’accélération de l’indexation Google vous utilisez.