Comment stimuler les ventes d'affiliation grâce au native advertising (Étape par étape) ?

Le marketing d’affiliation et le native advertising sont deux stratégies marketing qui ont beaucoup gagné en popularité ces derniers temps. Elles sont toutes deux très efficaces pour générer des ventes et font partie des outils non négligeables du marketing. Dans cet article, nous allons voir comment combiner ces deux stratégies pour générer des revenus en tant qu’affilié. Mais avant cela, voyons d’abord les définitions, au cas où vous ne vous seriez pas familiarisé avec ces dernières…

Le marketing d’affiliation

Le marketing d’affiliation, également appelé marketing à la performance, est un accord entre le marchand et l’affilié dans le cadre duquel l’affilié reçoit une commission sur chaque vente qu’il réalise. Le rôle de l’affilié est donc d’envoyer du trafic vers l’offre du marchand et de générer des ventes.

Formation webmarketing

Les offres ou les produits d’affiliation sont disponibles dans presque toutes les niches telles que la santé, les finances, la rencontre en ligne, la beauté, etc. Elles sont généralement listées dans des réseaux d’affiliation tels que Awin, Rakuten, ShareASale parmi tant d’autres.

Afin de générer du trafic et de réaliser des ventes, les affiliés utilisent différentes méthodes et techniques. Certains d’entre eux génèrent du trafic de manière organique grâce à des techniques de référencement, tandis que d’autres s’appuient sur la publicité payante.

Le native advertising

Le native advertising (ou publicité native) est un format publicitaire en ligne qui se fond si bien dans le contenu de l’éditeur (le site web) qui l’héberge que le visiteur peut même ne pas la reconnaître comme étant une publicité. Il s’agit d’un format publicitaire plus discret et plus subtil que les formats traditionnels tels que le display advertising ou les bannières publicitaires.

Voici un exemple de publicité native sur lemonde.fr.

Contrairement aux publicités display, les publicités natives ne ressemblent pas vraiment à des publicités. Elles semblent faire partie du flux éditorial de la page, ce qui est idéal, car elles n’interrompent pas l’expérience de l’utilisateur. Par conséquent, en raison de leur nature « non disruptive », les publicités natives offrent une meilleure expérience en général et permettent aux annonceurs d’atteindre des performances supérieures à celles obtenues avec d’autres formats de publicité.

Les publicités natives sont également un remède contre le Ad Blindness (traduit en français par « cécité publicitaire »), c’est-à-dire lorsque les internautes développent une sorte d’adblocker naturel et commencent à ignorer consciemment ou inconsciemment les publicités.

Enfin, la publicité native convient aussi à de nombreuses niches et c’est pourquoi elle est devenue l’outil préféré des affiliés.

En fait, il a été rapporté que l’industrie des publicités natives valait plus de 400 milliards de dollars, ce qui démontre que ce format publicitaire est efficace et surtout rentable.

Comment utiliser le native advertising pour son marketing d’affiliation ?

Voici quelques étapes à suivre pour mettre en place une campagne de publicité native et promouvoir votre produit ou service affilié.

Étape 1:

La première étape d’une campagne de publicité native réussie consiste à choisir l’offre qui convient à cette stratégie. Il est conseillé de choisir une niche qui résonne avec la majorité des gens et d’éviter les niches trop petites ou trop spécifiques.

En voici quelques-unes qui fonctionnent bien avec le native advertising.

  • Santé et beauté
  • E-commerce
  • Fitness
  • Rencontres en ligne
  • Trading
  • Gaming
  • Jeux d’argent
  • Finance
  • Assurance
  • Gagner de l’argent sur internet

Les domaines ci-dessus fonctionnent très bien avec les annonces natives, car ils suscitent un grand intérêt de la part du public, ce qui augmente ainsi vos chances d’obtenir des conversions.

Étape 2 :

La deuxième étape consiste à choisir votre source de trafic. Il existe de nombreux réseaux publicitaires qui proposent des publicités natives, mais certains sont meilleurs que d’autres.

Voici les réseaux premium :

  • Taboola
  • Outbrain
  • Revcontent
  • Yahoo Gemini

Il est important de noter que ces sources de trafic ont des règles et des directives différentes et vous devez toujours les consulter avant de lancer une campagne.

Vous devez vous assurer que votre offre, votre landing page (page de renvoi) et vos techniques de promotion sont conformes à leurs directives.

Une bonne approche consiste à utiliser un outil d’espionnage publicitaire tel qu’Anstrex ou Adplexity qui vous permettra de voir ce que vos concurrents promeuvent avec ces sources de trafic et comment ils le font.

Un outil d’espionnage vous donnera accès à tous les éléments des campagnes de vos concurrents et cela vous aidera à formuler une stratégie adaptée à chaque source de trafic.

Une autre chose importante à noter est que certaines sources de trafic native peuvent avoir un trafic de très faible qualité. La plupart de leur trafic provient des bots (robots) et si vous n’avez pas d’expérience dans l’achat de médias et le tracking, vous gaspillerez tout votre budget.

C’est pourquoi il est conseillé aux débutants de s’en tenir aux sources de trafic premium.

Étape 3 :

Une fois que vous avez choisi votre source de trafic, l’étape suivante est la création de votre campagne publicitaire native.

Voici les éléments dont vous avez besoin pour créer une campagne :

Une landing page

Une landing page est la page du produit ou du service dont vous faites la promotion. Vous n’avez pas beaucoup de contrôle sur cet élément de votre campagne, car il est fourni par le marchand.

Une page de prévente

La page de prévente, quant à elle, est une page que vous créez pour « réchauffer » le trafic avant de l’envoyer vers l’offre. C’est là que vous présentez votre offre à votre prospect de manière créative et engageante.

Cette page est probablement l’élément le plus important de votre campagne. C’est ici que vous convainquez votre prospect d’acheter ce dont vous faites la promotion.

Le type de page de prévente le plus utilisé avec la native advertising est le publireportage. En voici un exemple :

Comme le publireportage ressemble à une page éditoriale, il attire les consommateurs et les engage plus facilement qu’une publicité qui vend ouvertement des produits ou des services.

Les gens viennent sur Internet parce qu’ils recherchent du bon contenu et ne veulent pas être bombardés de publicités. Le publireportage est alors un bon moyen de promouvoir vos produits tout en apportant de la valeur à ces consommateurs. La valeur peut être fournie sous la forme d’un contenu éducatif ou divertissant, par exemple.

Vous pouvez créer votre publireportage à l’aide d’un constructeur de pages tel que Clickfunnels ou Unbounce.

Dans la plupart des cas, et dans presque toutes les niches, vous avez besoin d’un publireportage pour réaliser des ventes affiliées. Certaines offres peuvent être converties sans page de prévente, mais en général, vous en avez besoin.

Toutefois, si vous possédez déjà un blog, vous pouvez envoyer les visiteurs vers un de vos articles. Cela vous permettra non seulement de générer des ventes affiliées, mais aussi d’augmenter le trafic vers votre blog et de développer votre liste de diffusion.

Voici un exemple de blog sur les finances personnelles utilisant des publicités natives pour générer des revenus d’affiliation.

Dans l’exemple ci-dessus, The Penny Hoarder fournit aux lecteurs des conseils financiers tout en faisant la promotion de six offres d’affiliation. En utilisant des publicités natives pour attirer du trafic vers cet article, l’entreprise génère non seulement des revenus d’affiliation, mais élargit également son audience et renforce la notoriété de la marque.

Une miniature et un titre

Enfin, vous aurez également besoin d’une miniature et d’un titre. Ces derniers sont les premiers éléments de votre annonce que vos prospects verront et ils sont donc tous aussi importants.

Voici un exemple de miniature et de titre accrocheur que The Penny Hoarder a utilisé pour promouvoir l’article que nous avons vu précédemment.

Comme vous pouvez le constater, The Penny Hoarder utilise des images et des titres très accrocheurs pour inciter les gens à cliquer. Cela permet d’augmenter le CTR (taux de clics), ce qui est particulièrement important si vous utilisez un modèle CPM (cost per mile) qui vous facture par impression plutôt que par clic.

La campagne publicitaire native que nous venons de voir a duré plus de 6 mois, ce qui montre qu’une fois qu’une campagne est bien conçue, elle peut générer des revenus d’affiliation pendant des mois, voire des années.

Étape 4

Une fois que vous aurez réuni tous les éléments et lancé votre campagne native, vous devrez en assurer le suivi.

Le suivi de campagne, également appelé le tracking en affiliation, est un aspect crucial pour la réussite de votre campagne. Si vous n’effectuez pas votre tracking, soit vous ne ferez aucun profit, soit vous laisserez beaucoup d’argent sur la table.

Lorsque vous lancez une campagne sur des réseaux d’annonces natives, votre annonce sera diffusée sur des centaines, voire des milliers de sites web. Cependant, tous ces sites n’apporteront pas de bons résultats. Vous devez donc détecter les sites et les spots peu performants et les mettre sur liste noire. C’est ainsi que vous pourrez réduire vos dépenses publicitaires et augmenter vos revenus.

En fonction des objectifs de votre campagne, vous pouvez soit utiliser les outils de tracking fournis par le réseau publicitaire, soit faire appel à des outils de tracking tiers tels que Voluume et Bemob.

Conseils pour réussir son marketing d’affiliation avec la publicité native

Voici quelques conseils pour vous aider à obtenir de bons résultats avec le native advertising et à générer des revenus d’affiliation.

  • Utilisez des titres percutants. C’est plus important que vous ne le pensez. Selon Copyblogger, 80 % de vos visiteurs liront votre titre, mais seulement 20 % iront jusqu’au bout de l’article. Veillez donc à utiliser des titres intéressants.
  • Utilisez la rédaction à réponse directe dans votre publireportage ou votre article de blog. Ce type de rédaction se concentre sur les émotions des lecteurs pour les amener à agir, par exemple à effectuer un achat. Vous pouvez soit apprendre à rédiger des textes à réponse directe, soit faire appel à un copywriter (rédacteur publicitaire) sur des plateformes de freelance.
  • N’oubliez pas le retargeting ! Le retargeting ou le reciblage est la pratique consistant à cibler les personnes qui ont déjà visité votre site web auparavant. Ces personnes se sont déjà engagées avec votre contenu et sont donc plus susceptibles d’acheter ce que vous leur proposez si vous utilisez les bonnes approches. Le reciblage peut également vous aider à réduire les dépenses publicitaires.
  • Ne faites pas de suppositions, testez. Vous ne savez jamais quel titre ou quelle image donnera de bons résultats. Essayez donc toujours au moins 5 images, 5 titres et 2 angles différents pour votre publireportage ou votre article de blog. Cela vous permettra de trouver la combinaison gagnante.
  • Commencez par de faibles budgets jusqu’à ce que vous trouviez votre combinaison gagnante et les meilleurs emplacements sur le réseau publicitaire que vous utilisez, puis passez à la vitesse supérieure.

Le native advertising est l’un des meilleurs outils que les affiliés peuvent utiliser pour promouvoir des offres et gagner des commissions. Lorsqu’elles sont réalisées correctement, les campagnes de publicité native peuvent durer très longtemps et générer des revenus importants. Certains affiliés solo utilisent la publicité native pour générer jusqu’à six chiffres par jour et certains blogs populaires exploitent ce format publicitaire non seulement pour générer des ventes, mais aussi pour développer leurs marques et leurs audiences.