On te prend pour un pigeon : Le Lead Magnet est un piège à c*** !

Le nombre d’articles traitant du sujet des leads magnet (comprendre une ressource clé qu’on échange contre une adresse email) est impressionnant. Mais, de mon point de vue de pratiquant hardcore de l’emailing, la plupart des infos sur le sujet sont soit ennuyeuses de corporatisme, soit sans intérêt du fait de l’inexpérience de leurs auteurs, qui, tels de mauvais professeurs, ont tendance à beaucoup parler sans jamais vraiment pratiquer… 

Sachant cela, on peut légitimement se poser la question du pourquoi t’aventurais-tu dans ce billet provocateur et pas objectif pour un sou ? 

Un article te traînant de ligne en ligne à travers un style résolument je-m’en-foutiste et dont la syntaxe se rapproche plus de l’élève moyen de CM2 que de Victor Hugo…

Alors je te pose la question :

Qu’est-ce qui te ferait t’infliger tout ça, si ce n’est l’envie d’enfin trouver un avis différent sur le sujet ? 

Tel un requin attiré par le sang qui s’échappe de la nageoire latérale d’une petite otarie blessée, tu t’es précipité sur ce titre bien putaclic comme il faut, histoire de voir s’il n’y a pas moyen de se castagner un peu dans les commentaires…

Et pour faire court,
La réponse est probablement OUI. 

Car ce que tu t’apprêtes à découvrir (si toutefois tu fais partie de la minorité qui ira jusqu’au bout) ne va pas dans le sens de ce que tu as l’habitude d’entendre sur le sujet. 
Et s’avère même complètement opposé à l’opinion générale, pourtant tellement encré dans les cerveaux, qu’on ne la distingue même plus de la vérité. 

Alors, sans transition sur la définition de ce qu’est un magnet et sur son rôle dans une stratégie de contenu (d’autres articles bien moins contre-intuitifs font ça très bien) : Cassons cette vérité. 

Et brisons l’une des idées reçues les plus meurtrières du webmarketing : 
Le lead magnet n’est pas un bon moyen de faire croitre ton business, c’est même tout l’inverse !

Ce que la plupart des gens vous diront sur les leads magnet 

En bon marketeur, je sais à quel point, mettre du piment dans un article est souvent nécessaire à son succès (ou du moins à sa visibilité) [tu trouveras d’ailleurs un exemple de ça juste derrière ce lien]

Dans un www où la voie des puissants écrase celle des inconnus (et non je n’ai pas de Che tatoué sur l’épaule pour tenir pareil propos), il est plus que jamais nécessaire d’user de l’excès pour marquer sa différence et de « faire la bagarre » pour se faire entendre. 

C’est déjà un premier conseil que le modeste petit marketeur que je suis peut te donner si faire un peu de cash’ sur la toile fait partie de ta Bucket list. 

« Un lead magnet c’est comme la Bentley louée pour un pub YouTube : Ça ne sert qu’à montrer les muscles »

Mais pour en revenir à notre « mouton aimant », voilà ce que tu trouveras en parcourant la toile : (Il s’agit de véritable copier/coller)

« Le Lead Magnet est une arme redoutable pour faire croître progressivement le trafic d’un site web. »
Admettons. 

« En emailing, votre succès ne tient qu’à une chose : Votre lead magnet »
Bien à côté de la plaque comme il faut ça

« Un lead magnet va attirer naturellement à vous vos clients potentiels »
Gogo gadgeto mensonge. 

« Le lead magnet sert à conquérir le monde »
Carrément.

« Le lead magnet sert à agrandir votre liste d’emails »
Oui, j’ai quand même mis un truc qui tient la route…

À ce stade tu as compris ce que te vendent la plupart des contenus web : 

Le magnet c’est génial et c’est bien souvent la solution miracle à tous tes problèmes webmarketing. 

Tu n’as aucun trafic sur ton site ? 
Tes visiteurs ne s’inscrivent pas à ta liste email ? 
Personne n’achète tes produits ? 

No problem man : Voici un lead magnet !

Ce qui se passe dans la vraie vie

Mais comme tu le sais probablement déjà, si tu as essayé : 

La thèse du « Lead Magnet comme solution miracle » s’avère boiteuse, voire cul-de-jatte pour le coup…

Parce qu’aussi vrai que la qualité est infiniment supérieure à la quantité (en marketing comme dans bien d’autres domaines d’ailleurs), un Lead Magnet ne va pas t’aider à vendre. 

Justement parce qu’il ne fait généralement qu’attirer une catégorie dont tu n’as pas besoin. 

Une catégorie que tu dois même soigneusement fuir si tu veux éviter de payer trop cher ton auto-répondeur et plus généralement prétendre à des résultats en emailing. 

« Je suis marketeur pas tour operator... »

Cette catégorie ? 
C’est celle des touristes. 

Autant de personnes qui vont se ruer sur ta ressource clé (comme le requin sur l’otarie, tu m’as suivi) mais qui n’ont aucunement l’intention d’acheter tes produits. 
Ni maintenant, comme te le confirment les plus honnêtes des bisounours, 
Ni plus tard d’ailleurs, comme je suis à peu près l’un des seuls à le crier. 

Parce que la majorité des gens que tu attires sur ta liste grâce aux magnets ont deux choses que tu veux à tout prix éviter : 

  • Ils chassent le gratuit, c’est-à-dire qu’ils prennent tout ce qu’il y a à prendre cadeau, mais se barrent dès que tu leur demandes de raquer un peu ;
  • Ils ne s’intéressent qu’au .pdf (ou autres ressources) que tu te proposes de leur envoyer, mais aucunement à tes emails, qui pour rappel, s’avèrent être la raison pour laquelle tu offres le magnet (je précise dès fois que tu cherches à capter des infos sur tes clients sans jamais les utiliser). 

Arrivé(e) là, tu dois avoir à peu près compris pourquoi le magnet n’a d’utilité réelle que si tu fais à mort de volume. 

Car dans le cas où tu proposes des produits pas chers, que tu touches une très large population et que tu disposes d’un gros budget pour pousser ton truc et obtenir des inscriptions en masse à tes emails (que tu utiliseras pour vendre ta came derrière, for sure) alors ça peut marcher. 

Exactement comme le boitage de prospectus pratiqué par les GMS cartonne pour elles, 
Mais ne fonctionnerait pas pour toi. 

Et pour garder ce parallèle tout en allant encore plus loin dans le contre-intuitif : 

La présence des autocollants « stop-pub », et l’inversion de la logique telle que détaillée dans cet article vont améliorer les performances de cette stratégie. 
C’est contre-intuitif évidemment, et il faut avoir fait pas mal d’emailing et de marketing en général pour pouvoir l’affirmer, mais c’est évident (pour des raisons de clients idéaux que nous n’avons pas le temps de détailler ici.) 

En résumé donc : 

Le magnet attire un énorme pourcentage de touristes sur ta liste. 
Ces gens-là ne veulent pas recevoir tes emails, et encore moins que tu leur vendes tes produits. 
Ce qu’ils veulent c’est ta ressource et basta. 

Autrement dit, tu crées quelque chose qui intéresse les gens, 
Et pendant qu’ils récupèrent ça gratuitement (sans l’appliquer bien souvent, autre caractéristique du touriste), toi tu ne récupères que dalle…

Je pourrais finir là dessus, 
Mais j’ai quand même envie de te laisser sur une touche d’espoir.

L’exception qui confirme la règle

Il faut maintenant que je l’admette : On ne te prend peut-être pas totalement pour un pigeon avec le lead magnet. 

Je pourrais dire que j’ai un peu caricaturé la chose, mais à ce stade de la lecture, mon objectif est atteint (tu as lu) et te présenter mes excuses s’avérerait aussi inefficace que contre-productif…

Plus utile serait de te présenter la seule stratégie magnet qui s’est avérée efficace dans la plupart des essais qu’il m’ait été donné de faire (pour mes business comme pour ceux de mes clients dont je gère le marketing). 

« Si tu as besoin d’un magnet pour que les gens s’intéressent à tes emails, c’est que tu as un problème ! »

Cette stratégie ?
Elle consiste à offrir la ressource au même format que celui que tu comptes envoyer à ton prospect pour vendre (au sens que tu veux du terme) dans la foulée.

Voilà de quoi illustrer cette phrase pas bien tournée je l’admets : 
Si tu cherches à obtenir des inscrits sur ta mailing list, alors tu as intérêt à proposer une ressource au format email.
Ce n’est pas la stratégie qui te rapportera le plus d’abonnés, évidemment. 
Mais ça constitue déjà un sacré rempart contre les touristes, dans le sens où ta ressource n’est sexy que si le prospect n’adhère à ton format final (ici : le mail).

Si tu veux voir ce que ça donne concrètement j’ai plusieurs exemples sur mon site :
Google >>> Le Nouveau Marketing >>> Formations gratuites

J’offre une formation sous forme d’email quotidien. 
Histoire d’habituer mon audience à « ma façon de faire ». 

Et à la fin,
Soit le prospect choisit de rester : et il rentre dans ma liste principale. 
Soit il n’a pas kiffé le délire : et il va voir ailleurs (il est même fortement encouragé à le faire). 

Forcément tout ça réduit pas mal le nombre de touristes dans ma liste, 
Et c’est tant mieux, car ces profils-là ne servent à rien !

Tu veux des chiffres ?

Je clôture en te donnant quelques éléments chiffrés (et récolte un peu à l’arrache je le reconnais) provenant directement de mon business
– Des éléments qui ne sont pas là pour appuyer ma thèse, mais qui constituent le pourquoi je la défends – 

  • Le lead magnet sous forme de .pdf bien racoleur avec pile ce que les gens veulent absolument savoir est le meilleur moyen … D’avoir un max d’inscrits. 
    En poussant sur Facebook Ads, je payais mes inscrits 0,28€. 
    Le revenu mensuel par abonné de cet échantillon sur un mois : 0,21€
  • Pas de lead magnet du tout mais une belle page de vente pour promouvoir tes mails est le meilleur moyen d’avoir le top du top en matière d’inscrits et… De tirer le maximum de ta liste.
    En poussant sur Facebook Ads, je paye mes inscrits 1,56€
    Le revenu mensuel par abonné de cet échantillon sur un mois : 3,85€
  • Le lead magnet sous forme de formations gratuites par email (1 email/jour pendant 7 jours) constitue sûrement un bon compromis … Quand tu débutes.
    En poussant sur Facebook Ads, je payais mes inscrits 0,77€
    Le revenu mensuel par abonné de cet échantillon sur un mois : 1,38€

Le sujet n’est pas de discuter de si je peux faire mieux sur Facebook Ads (La réponse est forcément oui),
Ni même de savoir si mon revenu par abonné (ou la façon dont je le calcule) est bon,
Ou encore si je suis le roi des démago avec cette démonstration,

Mais de juger de la pertinence de telle ou telle approche en matière de magnet.  
Et pour le coup, c’est assez parlant…

Maintenant,
Si ce texte ne t’a pas rendu allergique à ma personne (ce qui n’aurait rien de très surprenant finalement),
Tu peux rejoindre ma liste email et recevoir ta leçon quotidienne de marketing. 

Mais comme tu peux t’en douter, il n’y aura aucun cadeau en échange de ton inscription. 
(Et vu les retours qu’on me fait sur mon email de bienvenue, c’est même plutôt l’inverse ^^). 

À très vite sur ce blog, dans ta boite mail ou ailleurs,
Ciao bye bye ! 

Thomas