NFT (non fungible token) : qu’est-ce que c’est ?

Dans un écosystème toujours plus digitalisé, les NFT sont sous le feu des projecteurs ces derniers mois. Mis en lumière par plusieurs ventes record en début d’année, cette nouvelle technologie représente pour certains une avancée majeure pour la blockchain, pour d’autres un produit spéculatif ! Il n’a pas fallu longtemps pour aiguiser la curiosité du grand public ! Les NFT sont vite devenus populaires sur les réseaux sociaux et sur Internet…

Qu’est-ce qu’un NFT ?

En une phrase : un NFT est un objet numérique auquel on donne un code unique et non reproductible. Il est donc possible de tracer la vie de chaque objet, de sa création à aujourd’hui, le tout sécurisé par la technologie blockchain.

Formation formateur

Un NFT ou «Non Fungible Token» est un actif numérique émis par une blockchain comme Ethereum ou BinanceChain. Non fongible signifie que chaque token ou (jeton) est unique, et ne peut être reproduit contrairement aux cryptomonnaies “classiques” qui sont fongibles, c’est-à-dire égales et identiques, comme Ethereum ou Bitcoin.

En d’autres termes, un NFT, de par son caractère unique et non reproductible, attire de nombreux collectionneurs au même titre qu’une œuvre d’art. La rareté d’un NFT, assurée par la puissante technologie blockhain, attise les foules. Depuis plusieurs mois les records de vente s’enchaînent !

Comment ça fonctionne ?

Les NFT peuvent être créés sur différentes blockchains. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur Ethereum, qui regroupe le plus grand nombre de crypto-artists.

Tout le monde peut en créer, en acheter ou en vendre sur les différentes places de marché.

On peut comparer un NFT à une carte à collectionner unique en son genre, appartenant à un heureux propriétaire qui peut la vendre ou l’échanger quand il le souhaite. 

Dans la pratique, cette carte au format NFT est représentée par un objet numérique, et son existence est assurée par la blockchain et son code unique. En soi, c’est l’existence même en tant qu’objet numérique dans la blockchain qui rend un NFT unique.

Comment acheter ou échanger des NFT ?

Les NFT s’achètent et s’échangent comme n’importe quel autre crypto-monnaie basé sur Ethereum. Il existe différentes places de marché spécialisées, comme Opensea ou Rarible. Les transactions se réalisent en cryptomonnaies, le plus souvent en ETH ou en USDT.

Investir dans les NFT ?

Les ventes records de ces derniers mois attirent de plus en plus de spéculateurs, espérant toucher le gros lot. Il faut dire que quand on voit les plus-values de certains, cela peut faire tourner la tête.

Par exemple, ce CRYPTOPUNKS généré gratuitement en 2017 s’est vendu récemment aux alentours de 1 600 000$.  

NFT (non fungible token)

De nombreux nouveaux projets s’emparent du concept et espèrent un jour trouver le même succès. C’est le cas par exemple de CRYPTOWORMS! Une série limitée de NFT disponible sur la plus grosse place de marché de NFT Opensea!

Si l’idée d’acheter un NFT parce qu’il vous plaît est une chose, investir dedans en est une autre. Encore une fois, nous tenons à rappeler que le domaine est encore tout récent. Comme pour une œuvre d’art, un certain temps a dû passer pour qu’il puisse être reconnu comme tel.