Être premier sur Google : est-ce toujours possible ?

Le SEO est la meilleure stratégie à appliquer pour avoir un site visible sur Google et vivre de son business en ligne. Vous le savez, et avez optimisé votre site en faisant une étude de mots-clés, intégré des balises HTML correctes, fait une bonne structure et travaillé le maillage interne. Tout vous semble parfait. Vous êtes optimiste : dans quelques jours, vous allez être premier sur Google. Mais les jours passent, et rien ne change. Le trafic ne s’améliore pas. Démotivé, vous baissez les bras et planifiez des publicités sur Google et les réseaux sociaux… 

En effet, être premier sur Google n’est pas simple. Il y existe pourtant un élément important qui est souvent négligé, mais qui peut faire toute la différence : les backlinks. Un site populaire est un site qui peut être plus facilement visible sur les moteurs de recherche. Cela demande du temps, c’est pour cela qu’un jeune site a souvent du mal à se faire une place sur Google, au milieu des sites déjà bien installés.

Formation formateur

Avoir un site populaire pour être visible sur Google

Le référencement naturel est composé de trois piliers : la technique, le contenu et la popularité. Si l’un d’eux n’est pas solide, le site ne pourra pas tenir debout et être puissant sur Google.

Avoir un site populaire n’est pas une mince affaire. Il ne suffit pas de partager les articles de blog sur les réseaux sociaux. Bien sûr, c’est une bonne pratique, car cela pourra générer de nombreux clics. Mais c’est sur du très court terme. Il ne faut pas compter dessus pour espérer approcher la première place sur Google.

Parce que ce qui plaît vraiment au moteur de recherche, c’est que les autres sites parlent du vôtre. Ce n’est pas à vous de vous mettre en avant avec les réseaux sociaux. 

Avoir des centaines de followers sur les réseaux sociaux est certainement une marque de confiance, mais ce qui rend vraiment un site populaire, ce sont ses backlinks.

Un backlink, c’est le lien d’un site qui est présent dans d’autres sites. 

En fait, si un blog parle d’un autre site, Google comprendra que ce site est assez pertinent pour qu’on s’y intéresse. Si l’opération se répète plusieurs fois, Google fera confiance au site dont on parle et le mettra en avant dans les résultats de recherches.

Mais ce n’est pas si simple. 

D’abord, les backlinks doivent être nombreux et réguliers. En faire un de temps en temps n’est pas suffisant. L’opération doit se dérouler sur plusieurs mois. Dans l’idéal, il ne faudrait jamais arrêter de s’en procurer.

Il est recommandé d’avoir 2 liens le premier mois, 4 le deuxième mois, et 6 tous les autres mois. C’est toute une stratégie, car en plus d’être nombreux, ces liens doivent se trouver dans les bons sites. 

En effet, ces liens doivent être présents dans des sites d’une thématique commune. Si le site dont on parle est un e-commerce de montres, inutile de créer des liens dans des blogs sur la santé ou l’entrepreneuriat. Ils n’auraient pas de valeur.

Pour résumer, des backlinks sur des sites spécialisés et à forte autorité apportent une plus-value inestimable au référencement naturel d’un site web. Il faut réussir à se les procurer, mais c’est une autre histoire.

Le netlinking, une stratégie sur le long terme

Pour être premier sur Google, il faut donc :

  • Avoir un site bien construit techniquement ;
  • Rédiger du contenu pertinent ;
  • Avoir des backlinks.

Mais cela ne suffit pas. Le plus important à avoir, c’est surtout la patience. Le SEO et le netlinking sont des stratégies sur le long terme. Parfois, il faut attendre plusieurs mois pour avoir des résultats.

En effet, un site tout neuf ne pourra pas être premier sur Google, même s’il est totalement optimisé. Google accordera de l’importance aux sites plus anciens qui sont confortablement installés en première page, parfois depuis plusieurs années. Chambouler la hiérarchie n’est pas évident.

C’est pour cela que certains sites sont constamment en tête de Google : Wikipédia, Pinterest, ou des leaders dans leurs domaines comme Ikea, Sephora et Zalando. Même si leur contenu n’est pas toujours très pertinent, ils seront bien positionnés sur Google, car ils ont une autorité très haute : tout le monde les connaît. Ils ont naturellement de nombreux backlinks puisque ces sites sont des vraies références. Un site plus récent aura beaucoup de mal à les dépasser, même s’il est bien optimisé.

Alors, si vous estimez que votre site est bien optimisé, mais qu’il n’est toujours pas en première position, ne paniquez pas. Continuez les efforts : ils seront récompensés dans quelques mois !

Être premier sur Google, est-ce vraiment important ?

Être en première position sur Google est un objectif recherché par toutes les personnes qui ont un business en ligne. Par conséquent, c’est ce que promettent la plupart des spécialistes SEO. 

Ont-ils raison ? La première position de Google est-elle vraiment une place de choix ? Et, au pire des cas, peut-on se contenter de la première page ?

La réponse sur ce graphique, qui nous provient de ce site.

Taux de clique des premiers résultats sur Google

Nous voyons que le site en première position dans la SERP obtient en moyenne 31,73% de clics. Ce qui signifie qu’environ un tiers des internautes cliquent sur le premier résultat. 

Ensuite, le taux de clic diminue fortement. Moins de 10% pour le cinquième résultat ; moins de 5% pour le septième. Les trois derniers résultats de la première page n’ont que très peu de trafic organique.

D’après les statistiques, il faut donc être dans les quatre premiers résultats de recherches pour avoir du trafic. Mais une autre étude nous en apprend davantage. 

Il s’agit de l’eye tracking, une étude qui consiste à analyser ce que regardent les internautes sur le web. Il est ainsi possible de connaître les “zones chaudes” d’un site et de la SERP. Nous constatons alors que les internautes ne regardent que les trois premiers résultats de la page

Pour avoir du trafic grâce à Google, il faut donc non seulement être en première page, mais en plus être dans le trio de tête. 

“Pourquoi je ne suis pas premier sur Google ?”

Cet article a pour but de faire comprendre aux entrepreneurs qui se lancent sur le web qu’être premier sur Google, ce n’est pas si simple. L’algorithme de Google est très complexe. Il y a une multitude d’éléments à prendre en compte pour être bien placé sur le moteur de recherche. 

Ce qu’expliquent les autres articles est très juste : la balise Title, l’URL, les mots-clés, la régularité et les images optimisées sont nécessaires pour référencer un site. Mais le plus important est souvent oublié : la popularité et la patience.