P.A.S : La formule copywriting qui convertit le mieux (+ analyse d’un article à 1 millions de vues)

Ça fait plusieurs mois… Toujours la même galère. Vous taffez dur sur vos vidéos YouTube. Vous voulez vraiment créer du contenu unique. Ça devrait devenir viral ! Mais… aucun résultat…

Personne ne regarde vos vidéos

Et c’est frustrant.

Parcours certifiant Webmarketing

C’est frustrant parce que vous savez que vous avez des choses à dire !

Vous savez que votre solution est bonne.

Vous savez que vous pouvez aider des gens.

Mais aucun moyen de sortir du lot pour atteindre votre public cible.

Du coup, vous regardez ce que font vos concurrents.

Ils ne semblent pas avoir de problème pour trouver des abonnés… alors qu’ils font du moins bon contenu que vous !

Et ça, ça vous fait déprimer.

Pourquoi pas vous ? C’est quoi le problème ?

Il vous manque un savoir, une arme secrète.

Une formule si puissante qu’elle pourrait changer votre marketing pour toujours (rien que ça).

Mes amis, accrochez votre ceinture, car dans la vidéo qui suit, je vais vous expliquer en détail cette formule !

Cliquez ici pour voir la vidéo

Source : Neuro Nomade

Une fois que vous aurez vu la vidéo

Génial cette formule, pas vrai ?

(Tellement génial que j’ai sorti une autre vidéo dans laquelle j’explique comment Marketing Mania, David Laroche et Gary Vee l’utilisent, cliquez ici pour la voir).

Mais, je sens que vous voulez plus.

Et ça tombe bien, j’ai plus à vous donner !

Par “plus”, j’entends une analyse de l’intro d’un article lu plus de 100 000 fois.

Cet article ? C’est le célèbre “1000 vrais fans” de Kevin Kelly.

Analyse de l’article

(Note : La “longue traîne », c’est une théorie économique qui montre que plus un produit est populaire, plus le nombre de personnes utilisant ce produit va augmenter. Vous trouverez ici une définition plus complète.

« On sait bien que la longue traîne est une bonne nouvelle pour deux catégories de personnes: quelques agrégateurs, comme Amazon et Netflix, et 6 milliards de consommateurs. De ces deux dernières, je pense que les consommateurs gagnent le plus de la richesse cachée dans les niches infinies.

Mais la longue traîne est décidément à double tranchant pour les créateurs. Les artistes individuels, les producteurs, les inventeurs et les fabricants sont négligés dans l’équation. La longue traîne n’augmente pas beaucoup les ventes des créateurs, mais elle ajoute en fait une concurrence massive et une pression infinie à la baisse sur les prix. À moins que les artistes ne deviennent de vastes agrégateurs des œuvres d’autres artistes, la longue traîne n’offre aucune échappatoire au marasme tranquille des ventes minuscules.

À moins de viser un succès de blockbuster, que peut faire un artiste pour échapper à la longue traîne?« 

Comment utilise-t-il P.A.S. ?

Décortiquons le texte morceau par morceau pour mieux comprendre en quoi cette introduction est excellente.

“On sait bien que la longue traîne est une bonne nouvelle pour deux catégories de personnes: quelques agrégateurs, comme Amazon et Netflix, et 6 milliards de consommateurs.

Cette première ligne sert à introduire le contexte.

“Nous allons parler de la longue traîne”. 

Kevin s’assure deux choses :

  • Il parle uniquement à ceux qui connaissent la longue traîne (ce qui permet de filtrer son public) ;
  • Il montre à son public cible qu’il est dans le même camp qu’eux (avec le “bonne nouvelle”).

 De ces deux dernières, je pense que les consommateurs gagnent le plus de la richesse cachée dans les niches infinies.

Cette phrase à un objectif bien précis : montrer l’importance de la longue traîne.

“Vous devriez vous intéresser à la longue traîne, Messieurs, car c’est un endroit rempli de richesse”.

Reste plus qu’à introduire le problème ! 

Mais la longue traîne est décidément à double tranchant pour les créateurs. Les artistes individuels, les producteurs, les inventeurs et les fabricants sont négligés dans l’équation.

Sans attendre, Kevin plante le couteau dans le prospect ! 

On fait apparaître en lui une peur : “Mal utilisée, cette longue traîne est à double tranchant. Et vous pouvez vous retrouver négligés dans l’équation”.

Bien sûr, ce problème ne parlera pas à tout le monde, et c’est tout l’intérêt ! 

Kevin ne vise pas tout le monde, mais seulement les petits artistes individuels qui veulent vivre de leurs créations, et qui connaissent la théorie de la longue traîne.

Ainsi, il filtre agressivement ses visiteurs, et s’assure de garder fermement l’attention de ceux qui se reconnaissent dans ce qu’il dit.

Il leur expose un problème simple : “Si vous ne comprenez pas le fonctionnement de la longue traîne, vous allez échouer !”. 

Mais un problème n’a aucune valeur s’il n’est pas justifié.

“La longue traîne n’augmente pas beaucoup les ventes des créateurs, mais elle ajoute en fait une concurrence massive et une pression infinie à la baisse sur les prix.”

Ça y est, il a ferré son poisson. 

Avec ces lignes, tous les artistes ont peur ! Ils sont face à un problème dans lequel ils se reconnaissent.

C’est le moment pour Kévin de passer à l’agitation

À moins que les artistes ne deviennent de vastes agrégateurs des œuvres d’autres artistes, la longue traîne n’offre aucune échappatoire au marasme tranquille des ventes minuscules.

Voyez comment Kevin décrit les anti-bénéfices : “ventes minuscules”, “aucune échappatoire”.

En lisant ces lignes, son prospect a ressenti une boule au ventre.

Il s’est dit “c’est vrai, mes ventes sont minuscules, comment je peux me sortir de ce pétrin? »

Il n’a  plus aucune échappatoire !

Mais comment faire alors ? 

Il doit continuer la lecture de l’article !

À moins de viser un succès de blockbuster, que peut faire un artiste pour échapper à la longue traîne ?

Et habilement, Kevin introduit sa solution : 

“Si vous n’avez pas encore le succès des gros blockbusters (ce qui est le cas des gens qui le lisent), alors voici ma solution”.

Une solution est de trouver 1000 Vrais Fans.

Et boum ! 

Le contexte est placé.

La solution est présentée.

Il ne lui reste plus qu’à la développer dans le reste de son article (que vous retrouverez ici).

N’importe quelle personne se reconnaissant dans ce problème va lire son article.

Preuve en est : Des centaines de milliers de gens ont lu son texte.

Maintenant, c’est à votre tour ! 

Comprenez les problèmes de votre Avatar.

Appliquez cette formule, et…

Faites des carnages sur votre marché.

(Et si vous voulez d’autres analyses de cette même formule pour mieux comprendre comment l’appliquer dans votre marketing, cliquez sur cette vidéo !)