25 techniques de copywriting indispensables pour vendre

Apprendre à vendre est sûrement la compétence la plus importante à maîtriser pour gagner sa vie sur internet. Et c’est malheureusement ce sur qui bloquent souvent les débutants (et même les plus chevronnés). C’est pourquoi dans cet article, vous trouverez 25 techniques de copywriting qu’Antoine BM vous recommande d’utiliser. Le tout avec des exemples. C’est parti !


Formation copywriting en classe virtuelle

formation copywriting cpf

Découvrez notre formation sur une journée « Maîtriser le copywriting pour augmenter ses ventes ». Une journée pour apprendre les techniques de copywriting et décupler les ventes de votre business. Repartez avec votre page de vente et votre séquence d'emails copywrités. Cliquez ici pour découvrir la formation copywriting


1 – Utilisez l’urgence (ou la rareté)

C’est l’une des astuces de copywriting les plus efficaces.

On peut doubler, voire tripler son chiffre d’affaires rien qu’avec elle.

Les sites de vente privée l’utilisent beaucoup.

Elle joue sur une peur bien ancrée chez l’être humain : la peur de perdre.

C’est pourquoi vous devriez toujours limiter votre offre dans le temps ou la proposer en quantité limitée.

Exemple :

  • L’offre de lancement expire mardi.

2 – Ne vendez pas un produit, mais un concept et une solution

Plutôt que de pousser votre produit en criant à qui veut l’entendre : « Regarder mon nouveau produit comme il est beau ! Voici son prix… Vous ferez une affaire formidable en l’achetant !» …

(Ce qui vous fera passer pour un vendeur de tapis)

… mieux vaut convaincre vos prospects de l’efficacité de la méthode qui se cache derrière lui.

Puis une fois que c’est fait, de présenter votre solution comme une façon plus rapide, facile et/ou efficace de mettre en œuvre cette méthode.

Les publireportages utilisent souvent cette technique de copywriting, mais pas forcément de manière éthique.

Au lieu de vous vendre une pilule minceur directement sur une page de vente, on vous parle dans un article aux allures scientifiques de ce nouveau principe actif qu’ont découvert des scientifiques accidentellement, et qui fait maigrir comme par miracle…

Puis, une fois que l’on vous a convaincu sur l’efficacité de ce principe, on vous propose d’acheter les pilules fabriquées à partir de celui-ci.

C’est donc une technique très puissante.

Charge à vous de l’utiliser à bon escient.

Exemple :

  • La clé pour réussir dans l’affiliation… Ce n’est pas de cumuler les programmes qui rapportent peu… Au contraire, c’est la concentration… Pour réussir, il faut identifier 2 ou 3 programmes maximum à commission élevée. Et il faut ensuite devenir le spécialiste francophone de ces produits…

3 – Teasez

L’attention est une denrée de plus en plus rare, surtout en ligne.

Pour réussir à vendre, vous devez faire en sorte que votre argumentaire soit lu ou écouté jusqu’au bout.

Et le meilleur moyen c’est de faire cela, c’est de faire du teasing.

C’est l’un des secrets de rédaction les plus efficaces.

Cela consiste à susciter la curiosité de votre prospect en lui donnant juste un bout d’information, et en l’incitant subtilement à aller plus loin pour obtenir le reste.

C’est ce qu’utilise l’industrie du cinéma pour vous faire courir dans les salles obscures.

On vous met l’eau à la bouche avec une bande-annonce excitante qui dévoile seulement des bouts de l’intrigue.

Ça fonctionne parce que le cerveau humain est si curieux qu’il vous pousse à agir pour connaître la suite.

Pour faire du teasing, vous devez donc « ouvrir une boucle » dans l’esprit de votre prospect et la fermer plus tard.

Exemple :

  • Ce que j’ai découvert… C’est que la plupart des gens qui font de l’affiliation s’y prennent mal… (6 lignes plus tard)… Et j’ai compris leur méthode… Cette méthode… Je vais te la révéler dans un instant. Oui, dans cet email. Mais juste avant… Parlons de ce qui ne marche pas… (5 lignes plus tard)… Si tu veux réussir dans l’affiliation, tu dois avoir une vraie stratégie. Une stratégie intelligente, focus, et durable.  Avec celle que je vais t’apprendre dans quelques secondes…(3 lignes plus tard)… Cette méthode ? C’est 3 étapes simples, les voici…

4 –Attisez la curiosité (ou le mystère)

Une astuce de copywriting ultra-puissante consiste à rendre votre produit mystérieux, fascinant.

C’est si puissant que parfois vos prospects vont acheter vos produits juste pour savoir comment cela fonctionne.

Petite anecdote à ce propos :

Voici une histoire qu’a racontée Scott Haynes, un copywriter formé par le légendaire Gary Halbert :

« Une fois, Gary m’a posé cette question :

— Connais-tu la principale raison pour laquelle la plupart des gens achètent quelque chose dans une publicité ?

J’y ai réfléchi et j’ai répondu:

— Bien sûr, parce qu’ils y trouvent un intérêt personnel.

Puis il m’a dit quelque chose que je n’oublierai jamais, il a dit :

— Ce n’est pas ça… la raison n° 1 pour laquelle la plupart des gens achètent quelque chose est la curiosité.

Il a ensuite ajouté:

Bien sûr, l’intérêt personnel est très important, mais la curiosité l'emporte. »

Il existe plusieurs façons d’attiser la curiosité comme donner des bribes d’information sur un sujet, dévoiler une nouveauté, évoquer un secret…

Exemple :

  • Je vous parlerai des astuces que j’ai utilisées pour propulser mon livre à la première place du classement des catégories « Création d’entreprise » et « Internet » d’Amazon.fr. C’est excitant… Parce que c’est un tout nouveau modèle qui s’apprête, j’en suis convaincu, à bousculer les codes classiques de l’édition.

5 – Rédigez des titres accrocheurs

Autre anecdote copywriting :

Dans ses séminaires, le célèbre copywriter Joseph Sugarman interrogeait ses étudiants sur le but des divers éléments d’une page de vente.

— À quoi sert un titre ? demandait-il.

Chaque fois qu’un étudiant se lançait dans une explication compliquée et bourrée de jargons, il le coupait pour répondre lui-même :

— Son but est de faire lire la première phrase… ! Et le but de la première phrase est de faire lire la deuxième phrase, etc. 

D’où l’importance du titre.

D’ailleurs, si votre produit ne se vend pas,  Antoine vous recommande d’abord de tester un nouveau titre.

Quelle est la recette d’un bon titre ?

Il doit être à la fois mystérieux, unique, et il doit promettre un bénéfice.

Exemple :

  • LA MACHINE À CONTENU : Le système qui génère des dizaines de milliers de modèles de contenus en appuyant sur un bouton

6 – Ajoutez des puces promesses fascinantes

Pour les parfaits débutants, les puces promesses sont des listes de points qui décrivent les bénéfices du produit, de manière à donner envie de l’acheter.

Elles se trouvent généralement dans la deuxième partie de la page de vente, après avoir présenté l’offre, pour mieux la décrire.

Et c’est tout un art.

Antoine a remarqué qu’en général plus il y a de puces promesses, plus ça vend.

Le célèbre copywriter Gary Halbert, cité plus haut, a écrit un jour aux abonnés de sa lettre d’information au sujet des puces promesses que :

« … Parfois, une personne lira une annonce contenant des dizaines et des dizaines de puces promesses … il passera commande juste parce que l’un d’entre eux l’a attiré. »

Pour faire une bonne puce promesse, vous devez inclure du mystère (encore une fois !) auquel vous devez ajouter un bénéfice (pour faire comprendre à la personne ce qu’elle va y gagner).

Car, la règle fondamentale à connaitre en copywriting :  les gens n’achètent pas les caractéristiques d’un produit (4 airbags de sécurité), mais les bénéfices qu’il procure (conduisez en toute sécurité).

Exemples :

  • La stratégie des 2 chaînes : comment l’appliquer dans ton business pour multiplier tes vues et augmenter ton audience…
  • La méthode borderline et gratuite que j’ai utilisée pour gagner plus de 6000 abonnés actifs sur Instagram à mes débuts, et comment l’appliquer aujourd’hui sans se faire griller…
  • Le plan « rouleau compresseur » en 9 étapes que j’ai utilisé pour générer 10 000€ en 24 heures sur Telegram (et que je partage pour la première fois…).

7 – Utilisez le marketing négatif

C’est un concept contre-intuitif, mais redoutablement efficace.

Cela consiste à donner des raisons à votre prospect de ne PAS acheter votre produit (oui, vous avez bien lu !).

Le mécanisme psychologique ancré derrière cette technique est le fait que nous sommes souvent attirés par ce qui nous repousse.

C’est le cas notamment en séduction, mais cela fonctionne aussi en marketing.

Si un produit est facilement accessible, on le désire moins.

Si tout le monde pouvait se payer une Ferrari, le désir d’en posséder une diminuerait probablement.

Donc, en disant que votre produit n’est pas pour tout le monde, qu’il est limité à quelques-uns, vous allez le rendre plus désirable.

Et cerise sur le gâteau, cela vous met dans la position de celui qui n’a pas vraiment besoin de vendre.

Cela inverse le rapport de « force » entre vous et le client : ce n’est pas eux qui vous rendent service en achetant votre produit, c’est vous qui leur rendez service en leur proposant.

Or, les meilleurs vendeurs sont ceux qui font sentir qu’ils n’ont pas besoin de vendre.

Il n’y a rien de plus repoussant que le vendeur qui vous court après.

Exemple :

  • Ce produit n’est pas fait pour vous si vous n’êtes pas prêt à consacrer ne serait-ce qu’une heure par jour pour atteindre votre objectif. SURTOUT, ne prenez pas cette formation si vous n’êtes pas prêt à la suivre sérieusement et à l’appliquer.

8 – Transformez les défauts en qualité

Quelque chose qui est trop beau, trop parfait, n’inspire pas confiance.

Donc, quand votre produit a un défaut, plutôt que d’essayer de le cacher, dites-le, et présentez-le de manière avantageuse.

En jouant cartes sur table, vous passerez pour quelqu’un d’honnête.

Et l’argument que vous avancerez après avoir transformé un défaut en qualité pourrait faire mouche.

Antoine aime bien citer à ce propos John E. Power, qui est considéré comme l’un des premiers copywriters (1837-1919).

Un jour, un marchand lui a demandé de lui écrire une publicité pour vendre l’un de ces lots de pommes.

Le problème, c’est qu’elles étaient à moitié pourries.

John a-t-il cherché à cacher la vérité ?

Pas du tout.

À la place, voici ce qu’il a écrit :

« Nous avons 1200 pommes pourries. Elles n’ont presque aucune valeur, mais valent quand même le prix que nous en demandons. Venez et regardez-les. Si vous considérez qu’elles valent le prix que nous leur avons fixé, alors achetez-les. »

Et le lot est parti en un rien de temps !

Exemples :

  • Mon ebook ne fait que 30 pages. La raison ? C’est un guide pratique, pas une encyclopédie. Il va droit à l’essentiel et ne vous fera pas perdre de temps. Vous pourrez ainsi passer plus vite à l’action et atteindre des résultats plus rapidement.
  • Vous le verrez, ce vase a de petites aspérités, mais c’est normal. C’est signe que c’est du 100% fait main par un artisan local, et que du coup c’est une pièce unique. Ce n’est pas comme quand vous achetez en magasin un produit fabriqué à la chaîne en Chine, celui-ci est une pièce unique, personne n’aura le même que vous.

9 – Faites visualiser

Le cerveau humain comprend mieux les choses quand il peut les visualiser, s’en faire une image concrète.

Si je vous dis que pour maigrir, vous feriez mieux de ralentir l’alcool parce qu’un verre c’est 90 calories en moyenne, ce n’est pas très parlant.

Maintenant, si je vous dis que vous feriez mieux de ralentir l’alcool, parce qu’un verre équivaut à rajouter une pomme de terre à chacun de vos plats, c’est plus parlant.

De la même manière, tâchez dans vos argumentaires de faire visualiser le maximum de choses à votre prospect.

Faites-lui visualiser à long terme la nouvelle vie qu’il pourrait avoir grâce à votre produit

Mais aussi, à plus court terme, faites-lui visualiser l’acte de commande et ce qu’il obtiendra dès les premières heures d’utilisation.

Et enfin, utilisez une écriture la plus imagée possible, en utilisant par exemple les métaphores ou le fameux « imagine ».

Exemples :

  • Dès ce soir, avant le journal de 20h, vous aurez entre les mains la liste de course idéale qui contiendra tous les ingrédients dont vous aurez besoin pour préparer vos délicieux jus minceur durant la semaine.
  • Pour accéder à la formation, cliquez sur le bouton Accéder, puis entrez vos informations. Une fois votre commande validée, vous recevrez immédiatement votre accès aux 7 modules vidéo dont la durée totale dépasse les 2 heures.Ils seront accessibles dans votre espace membre à vie. Vous pourrez les regarder quand vous le souhaiterez.
  • Imagine que tu fasses partie de ce petit groupe de gens qui connaissent les secrets de la persuasion, et qui obtiennent ce qu’ils veulent dans la vie… Imagine à quoi pourraient ressembler ta vie et ton business si tu avais ce pouvoir magique.

10 – Atténuez une promesse qui parait trop forte

Même si elle est véritable, une promesse trop forte peut paraitre suspecte.

Pour la rendre plus crédible, rédigez-la sous forme de question, et atténuez le résultat final en le décomposant en plusieurs alternatives plus faibles.

Exemple :

  • Bonjour, j’ai découvert une méthode incroyable pour gagner 10 000 euros par mois en tant que rédacteur freelance èPouvez-vous gagner 1000, 2000, voire 10 000 euros par mois en tant que rédacteur freelance ?

11–Augmentez la crédibilité de vos promesses

C’est une technique de Gary Bencivenga, considéré comme l’un des plus grands copywriters de tous les temps.

Il faut éviter d’en dire trop dans une page de vente, de se vanter et de vanter nos produits.

Ma formation est ce qui se fait de mieux… Je suis le plus grand expert du sujet…

Pour augmenter la crédibilité d’une promesse, il existe une formule efficace :

« Si… alors… »

L’idée c’est d’ajouter un prérequis à votre promesse.

Vous pouvez obtenir tel résultat, pas par miracle, mais à cette condition (minime) seulement. 

Exemple :

  • Grâce à cette application, vous retrouverez la santé à coup sûr èSi vous avez 20 minutes par jour, alors vous pouvez retrouver la santé grâce à cette application.

12– Racontez votre histoire

Les gens retiennent mieux les histoires, c’est pourquoi des concepts sont enseignés par ce biais depuis la nuit des temps.

Et en particulier, nous apprécions les histoires de transformation, et les histoires dans lesquelles le héros traverse des difficultés avant de parvenir à son but.

J’ai lu un jour que dans le passé les lecteurs avaient fini par se détourner des bandes dessinées de Superman, car étant parfaitement invincible, le héros manquait de saveur et ses aventures de rebondissements.

D’où l’invention de la Kryptonite pour rendre le héros plus vulnérable.

C’est pourquoi, n’hésitez pas dans une page de vente à raconter une histoire, si possible la vôtre.

Montrez vos faiblesses.

Jouez cartes sur table.

Et prouvez à travers votre histoire qu’il est possible pour votre prospect d’atteindre le résultat qu’il désire — puisque vous, qui êtes imparfait, vous l’avez fait — et que votre solution est un moyen plus facile, plus rapide, et/ou plus efficace d’y parvenir.

Exemples :

  • L’histoire d’une personne qui a mis des années avant de trouver ENFIN la solution miracle qui lui a permis de perdre du poids durablement
  • L’histoire d’une personne qui a perdu tout son argent en bourse une première fois avant de finir par trouver la bonne méthode de trading qui permet à coup sûr d’investir sans risque et à haut rendement.

13 – Posez des questions

Astuce classique, mais toujours efficace :

Posez des questions sans donner la réponse, mais faites-en sorte que dans la tête de votre prospect la réponse ne peut être que « oui ».

Les raisons à cela sont que le simple fait de dire « oui » fait du bien au cerveau, ce qui le met dans de bonnes dispositions, et aussi que celui-ci n’aimant pas se contredire, il a plus de chances de dire « oui » au moment de cliquer sur le bouton de commande s’il a déjà donné son assentiment à tout ce qui précède.

Exemples :

  • Est-ce que franchement vous n’avez pas ne serait-ce que 20 minutes à consacrer à votre objectif ?
  • Imagine que tu possèdes plusieurs dizaines de produits prêts à vendre.Un grand catalogue rempli de formations sur toutes les facettes de ta thématique.Tu ne penses pas que tu pourrais vendre plus ?

14 – Justifiez toujours une promotion

L’idée ici c’est de montrer le caractère exceptionnel de votre promotion afin de la rendre plus crédible.

Cette technique de copywriting s’appuie sur le fameux principe mis en avant par la psychologue sociale Ellen Langer selon lequel il est plus facile d’obtenir quelque chose si vous donnez une raison de se conformer à votre demande.

Dans une célèbre expérience qu’elle a menée, elle a demandé à un complice d’essayer de faire en sorte qu’une file d’attente le laisse passer.

Il a d’abord dit aux gens :

— Pardon, j’ai seulement 5 pages à photocopier. Est-ce que je peux passer ?

Puis :

— Pardon, j’ai seulement 5 pages à photocopier. Est-ce que je peux passer parce que je suis pressé ?

Et enfin :

— Pardon, j’ai seulement 5 pages à photocopier. Est-ce que je peux passer parce que j’ai des photocopies à faire ?

Et les résultats ont montré que les 2 dernières propositions ont recueilli un accueil plus favorable… dans les mêmes proportions !

Conclusion :

Il semble que les gens acceptent plus facilement de faire quelque chose si vous leur donnez un parce que… quelle que soit la raison qui vient après. 

Exemple :

  • Moins 30% jusqu’à ce soir minuit pour fêter mes 30 ans avec le code promo : ANNIVERSAIRE

15 – Proposez une garantie

Toujours efficace pour rassurer vos prospects, ajouter une garantie peut vous permettre de faire plus de ventes.

Seul souci : les petits malins qui en profitent et qui demandent à se faire rembourser juste après avoir acheté votre produit.

Une solution pour remédier à cela peut-être, comme le fait Antoine, de proposer une garantie conditionnelle.

Ce qu’Antoine appelle une garantie Tester sans risquer.

Cela consiste à ne rembourser le produit que si une partie seulement de celui-ci a été consommée par le client.

Ce n’est pas toujours possible de le faire.

Mais c’est faisable pour des formations en ligne.

Exemple :

  • Pour faire valoir la garantie…

Vous devez uniquement avoir suivi la première leçon.

Si vous cliquez sur une autre leçon que la première leçon, vous perdrez votre droit à la garantie. 

Concrètement…

Si vous suivez la première leçon et que vous apercevez que ce n’est pas pour vous…

Contactez le support et demandez un remboursement.

Une personne de mon équipe va vérifier que vous n’avez cliqué que sur la première leçon et que vous n’avez pas ouvert les autres…

Et si c’est le cas, il vous remboursera sans vous poser de question.

Du coup…

Vous ne prenez aucun risque.

Vous pouvez tester la formation, voir si c’est pour vous…

Et demander un remboursement si vous vous apercevez que ça ne vous convient pas.

Si ça vous convient, tant mieux : vous pouvez continuer à suivre la formation jusqu’au bout.

16 – Levez les objections

Est-ce que c’est risqué pour moi ? est l’une des objections que vous lèverez avec une garantie.

Mais il y a toute une série d’autres objections que vous devez désamorcer dans la tête de votre prospect comme :

Est-ce que c’est fait pour moi ?

Aurais-je assez de temps à y consacrer ?

N’est-ce pas trop difficile ?

Vais-je vraiment pouvoir atteindre les mêmes résultats ?

Essayez de toutes les anticiper et d’y répondre du mieux possible.

Exemple :

… Ok.

Peut-être que tu te dis :

“Ça a l’air bien, son truc, mais est-ce que c’est vraiment pour moi ?”

Est-ce que c’est pour moi si je ne gagne pas encore ma vie avec mon business ?

Si c’est le cas, c’est encore plus important de suivre cette formation maintenant.

Parce que ça va t’éviter de faire des erreurs qui pourraient te coûter très cher.

C’est l’occasion de construire ton activité sur de bonnes bases, de rester léger et de prendre des risques.

Et c’est exactement ce dont on a besoin quand on débute.

Mais j’ai peur de perdre du chiffre d’affaires…

Le but, c’est de réduire le poids de ton business.

Pas de réduire tes ambitions.

Internet a complètement changé la donne, et de petits entrepreneurs peuvent maintenant toucher des millions de personnes, sans effort supplémentaire.

C’est la magie de YouTube, ou de la création de formations en ligne.

Aujourd’hui, tu peux être petit et gagner beaucoup.

Et si j’ai besoin de salariés ?

Tu n’as pas besoin de salariés. Tu as besoin que le job soit fait.

Aujourd’hui, il existe des moyens beaucoup plus efficaces pour te faire aider, souvent par des gens plus qualifiés que des salariés, en dépensant moins et avec plus de flexibilité.

Même si tu ne gagnes pas de quoi embaucher un salarié à temps plein.

Je te donne les détails dans la formation…

17 – N’annoncez jamais plus que ce que vous pouvez prouver

Abattez le scepticisme.

Apportez des preuves pour justifier tout ce que vous avancez.

Lorsque vous rédigez votre argumentaire, posez-vous sans cesse la question de savoir si vous pouvez prouver ce que vous affirmez, et si oui, comment ?

Exemple :

18 – Utilisez des témoignages clients

La preuve sociale est un ingrédient important de la persuasion.

Vos prospects seront plus facilement convaincus par vos produits si d’autres en vantent les mérites.

Donc, dans la mesure du possible, veillez à récolter régulièrement des témoignages de clients satisfaits et à les mettre en avant.

Si votre témoignage client vient d’une personne célèbre dans votre thématique, c’est encore mieux.

Et n’hésitez pas non plus à utiliser des chiffres comme preuve sociale (500 élèves nous ont déjà rejoints depuis le lancement de la formation !).

Exemple :

  • Témoignages clients utilisés pour vendre une formation sur la publicité YouTube :

19 – Créez une relation de sympathie

L’un des 6 principes phares du célèbre bouquin Influence et Manipulation de Robert Cialdini est le principe de « sympathie ».

En bref, on a davantage envie d’acheter à quelqu’un qui nous parait sympathique.

Pour créer un rapport de sympathie avec les gens, il n’y a pas besoin de se forcer à avoir l’air cool.

Ce qui va vous rendre sympathique c’est le degré de ressemblance que vous allez avoir avec la personne à qui vous vous adressez.

Et comment faire pour montrer à quelqu’un que vous lui ressemblez ?

Eh bien, il suffit de lui parler de ses problèmes et de montrer que vous les connaissez mieux que personne (parfois mieux que lui-même).

Donc, c’est très important au début d’un argumentaire de vente de prendre le temps de montrer à votre prospect que vous connaissez ses problèmes sur le bout des doigts, voire que vous êtes déjà passé par là.

Exemple :

  • Peut-être que pour toi aussi, c’est difficile.


Tu as peut-être peur de ne plus trouver de nouveaux clients, de fatiguer ton audience à force de faire toujours la promo des mêmes produits, ou de te faire doubler par de petits malins qui font des produits à la chaîne.

Peut-être que tu ressens de la frustration parce que c’est difficile pour toi de créer de nouveaux produits régulièrement.


Ça t’a demandé tellement de temps et d’énergie de créer tes premières formations : tu n’as pas envie de revivre ça tous les 15 jours.


En attendant, ça te met peut-être en colère de voir des gens qui font des produits à la va-vite et qui font plus d’argent que toi.


Et c’est bien normal.

20 – Inversez le rapport de force au moment de l’achat

Dans la même idée que le marketing négatif, il existe une autre astuce de copywriting pour montrer à votre audience que vous n’êtes pas un meurt-de-faim.

Que vous n’avez pas besoin de vendre.

Que ce n’est pas votre audience qui vous fait en service en achetant vos produits, mais au contraire que c’est vous qui leur rendez service en leur proposant vos offres.

Cette formule c’est la suivante :

Au lieu de dire à votre audience « acheter », dites-lui simplement : « Si ça vous intéresse… »

Exemple :

  • Si ça vous intéresse et que vous êtes vraiment motivé à passer à l’action et à perdre rapidement vos premiers kilos en trop, cliquez sur le lien en description et on commence tout de suite.

21 – Minorez le prix

Si possible, présentez votre solution non pas comme un achat, mais comme un investissement.

Et pour donner à votre prospect une idée du retour sur investissement, comparez votre offre à des alternatives plus chères ou au coût de ne pas agir.

Exemples :

  • Une séance de coaching sportif individuel vous coûterait en moyenne 50€, et il vous faudrait faire une dizaine de séances au moins pour espérer obtenir vos premiers résultats. Et encore, à ce prix-là, vous ne recevrez aucune aide sur l’élément le plus important : votre alimentation… Avec son tarif ridicule de X€, notre solution vous fera à la fois économiser du temps et gagner de l’argent…
  • …L’idée, c’est que cette formation ne te coûte rien du tout, puisque tu pourras la rembourser dès tes premières ventes, peut-être dès la semaine prochaine.Bien sûr, l’objectif n’est pas de s’arrêter là, mais de poser les bases d’un système long terme pour ton business.

22 – Donnez des chiffres

Les chiffres vendent mieux

Les chiffres parlent plus à l’esprit humain que les mots.

Il est donc toujours intéressant de les utiliser dans un argumentaire de vente pour remplacer les adjectifs et les adverbes.

Petite anecdote là-dessus :

Quand Antoine a lancé sa formation CONVAINCRE AVEC LES MOTS : Comment créer du contenu qui touche, motive et inspire, les ventes n’étaient pas au rendez-vous le premier jour.

Il a alors changé son nom en : CONVAINCRE AVEC LES MOTS : 44 techniques pour créer du contenu qui touche, motive et inspire.

Et boom ! Les ventes ont décollé.

Exemples :

  • Comment j’ai récolté 18 964 emails en 2020 : les coulisses de l’année où mon audience a décollé
  • La méthode FASTBOOK™ : 7 jours pour écrire, éditer et publier votre premier livre papier
  • FORMATION BEST-SELLER : Plus de 500 commandes ont déjà été passées !

23 – Utilisez des preuves d’autorité

L’autorité est un autre principe très puissant mis en avant dans Influence et Manipulation.

Il existe chez nous une sorte de tendance « naturelle » à agir sous l’influence de quelqu’un que nous percevons comme une figure d’autorité.

On sait que cette tendance peut aller très loin à travers l’expérience de Milgram dans laquelle des gens ont accepté d’en électrocuter d’autres (heureusement pour de faux !) simplement parce qu’un type en blouse grise, représentant l’autorité officielle, leur avait demandé de le faire.

Dans la publicité, ce principe est régulièrement utilisé ; c’est souvent quelqu’un en blouse blanche qui vous assure que ce nouveau dentifrice est révolutionnaire !

Il est donc intéressant de se servir de ce principe dans vos argumentaires en mettant en avant vos éléments d’autorité et/ou en empruntant l’autorité de quelqu’un d’autre.

Exemples :

  • J’ai créé plus de 140 formations qui ont été suivies par plus de 27 000 élèves.
  • J’ai écrit tel best-seller
  • Mettre en avant un diplôme
  • J’aurais kiffé tomber sur ce bouquin plus tôt — Jamel Debbouze (Phrase notée sur la couverture du livre ‘Voilà ce que j’aurais dû dire !’)

24 – Écrivez simplement

« Nous avons rassemblé une expertise chirurgicale et clinique incomparable, avons un centre de traumatologie à la pointe de la technologie, développé des techniques sophistiquées mini-invasives et fait appel à une formation et une technologie innovante pour assurer le plus haut niveau de sécurité des patients et de qualité des soins. Ces initiatives cliniques, une entreprise de recherche florissante et un programme de formation médicale sans pareil permettent à notre hôpital de remplir sa mission. »

Cet extrait a été utilisé en conférence par l’auteur David Meerman Scott pour illustrer ce qu’il faut ABSOLUMENT éviter de faire pour vendre.

Pourquoi ?

Parce que ce texte est centré sur l’entreprise plutôt que sur le client.

Parce qu’il est vantard et jargonneux.

Et qu’il utilise une flopée d’expressions d’une banalité affligeante telle que « à la pointe de la technologie », « innovante », « sans pareil »…

Comme David, Antoine vous conseille d’écrire pour le client.

D’agiter ses problèmes et lui parler de comment vous pouvez l’aider à les résoudre dans un langage simple.

D’éviter au maximum le jargon.

D’écrire simplement et chaleureusement comme si vous écriviez à un ami que vous voulez aider…

…en utilisant des mots phrases courtes et directes.

Exemple :

  • Tu rêves peut-être de construire une audience qui ne rate pas un seul de tes contenus.

Diffuser ton message, et avoir suffisamment de gens qui te suivent pour pouvoir faire des ventes.

Assez de ventes pour t’y mettre à plein temps, voyager, déménager sur le lieu de tes rêves, ou passer plus de temps avec tes proches.

Mais peut-être qu’aujourd’hui…

Tu en es loin.

Ton audience ne décolle pas.

Tu passes du temps à travailler sur tes contenus…

Mais à chaque fois que tu les publies… c’est la déception.

Si tu as l’impression d’avoir tout essayé, si tu te sens découragé…

Lis bien ce qui va suivre…

25 –Rendez votre texte agréable à lire

Au-delà du contenu, la forme est importante.

Votre texte ne doit pas être un bloc monolithique, écrit en tout petit, qui donne envie à l’œil de fuir.

À la place :

Soignez le design de votre page de vente.

Utilisez une bonne police d’écriture.

Jouez avec le contraste :

– Variez la taille des phrases.

– Mélangez le gras, l’italique, les points de suspension, les majuscules, les tirets…

Exemple :

À vous de jouer

Voilà !

Nous avons vu ici certaines des techniques de copywriting les plus puissantes que recommande Antoine BM.

J’espère que cet article pourra vous aider.

Si, en plus de ces techniques, vous recherchez un modèle de page de vente, je vous invite à lire cet article très complet sur Comment créer une page de vente qui convertit.

A propos de l’auteur :

Anthony aime l’écriture et le webmarketing. Il se forme sans cesse à la rédaction web, au SEO, au copywriting, blogging, storytelling, etc. Il rédige notamment des articles sur le blog d’Antoine BM. Vous pouvez le contacter à : anthony@motsdeconversion.com
Et vous pouvez télécharger son guide gratuit pour apprendre à rédiger de meilleurs articles de blog en cliquant ici.