Facebook met à jour le texte alternatif automatique pour les malvoyants

Facebook a annoncé une mise à jour importante de son processus de texte alternatif automatique (AAT). Elle garantira que davantage d’images soient compréhensibles par les utilisateurs, notamment les malvoyants, pour une meilleure expérience dans les applications de Facebook…

Facebook augmente de plus de 10 fois son potentiel AAT

Chaque jour, plus de 2 milliards de photos sont partagées sur Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp. Et ce nombre ne cesse de croître à mesure que les téléphones portables, les perches à selfie, les drones grand public et d’autres appareils rendent la prise et le partage de photos et de vidéos plus faciles et plus amusantes.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Mais participer à des interactions sociales davantage basées sur l’image pose des défis évidents pour les personnes aveugles ou gravement malvoyantes, ce qui conduit beaucoup à se sentir frustrées et exclues parce qu’elles ne peuvent pas pleinement participer aux conversations déclenchées par les photos que d’autres ont publiées.

Après avoir annoncé la suppression de la section « Our story », Facebook a lancé son processus texte alternatif automatique pour la première fois en 2016, permettant l’identification automatisée des objets dans les images publiées via un processus d’apprentissage automatique, chaque fois que des descriptions manuelles de texte alternatif n’étaient pas fournies. Mais dans sa première version, le processus était assez limité, ce que le réseau social s’efforce de mettre à jour depuis.

En effet, il a augmenté de plus de 10 fois le nombre de concepts qu’AAT peut détecter et identifier de manière fiable sur une photo. Cela donne plus de capacité au réseau social pour fournir des descriptions détaillées des objets dans les images.

Ainsi, au lieu de décrire le contenu d’une photo comme » Peut-être une image de 5 personnes  » par exemple, Facebook peut préciser qu’il y a deux personnes au centre de la photo et que que trois autres sont dispersées.

Pour cette dernière mise à jour, Facebook a utilisé des images et des hashtags Instagram pour cartographier le contenu, ce qui souligne davantage le potentiel du processus de collecte de données.

Comment fonctionne le texte alternatif automatique ?

Pour générer une description pour une photo, le processus de texte alternatif automatique (AAT) utilise la reconnaissance d’objets pour obtenir une liste de balises candidates, comme « glace », « chat », « bébé ».

Il les filtre ensuite en fonction de leur niveau de confiance. 

À titre d’exemple, voici quelques éléments qui peuvent être identifiés par le système AAT :

  • Les selfies ;
  • L’apparence d’une personne : bébé, sourire, chaussures, lunettes… ;
  • Nature : soleil, arbre, plage, herbe… ;
  • Nourriture : pizza, glace, café… ;
  • Sports : natation, basket-ball, golf… ;
  • Transport : voiture, vélo, train, bus…

Bien que cette technologie en soit encore à ses balbutiements, exploiter ses capacités actuelles pour décrire des photos est un grand pas en avant pour offrir à la communauté malvoyante les mêmes avantages et le même plaisir que tout le monde tire des photos. Cela part donc du même principe que les sous-titres automatiques.

Comment modifier le texte alternatif de Facebook ?

En identifiant plus précisément le contenu d’une photo, Facebook (et Instagram) peut mieux indexer et classer votre contenu dans la catégorie appropriée. Il s’agit donc d’une fonctionnalité à ne pas négliger dans votre stratégie social media marketing.

Pour modifier le texte alternatif de Facebook pour vos photos :

  1. Sélectionnez une photo de votre choix
  2. Cliquez sur les trois points en haut à droite
  3. Cliquez sur  Modifier le texte alternatif
  4. Si vous n’aimez pas le texte de Facebook AAT, entrez votre texte alternatif personnalisé
  5. Cliquez sur  Enregistrer

Sources : Facebook, American Foundation for the Blind