Comment stimuler votre SEO ?

L’optimisation pour les moteurs de recherche (ou SEO pour les intimes) devient de plus en plus pointue. Aujourd’hui, nous vous proposons quelques conseils pour améliorer votre référencement et vous démarquer de la concurrence.

Ne négligez pas les liens sortants

L’utilisation de liens internes est maintenant une habitude courante pour les personnes qui souhaitent optimiser leur site Internet. Mais souvent, on hésite à intégrer des liens sortants, qui pourraient diriger le visiteur vers un autre site. Ils sont pourtant devenus cruciaux pour les algorithmes de Google.

Parcours certifiant Webmarketing

Ces derniers cherchent maintenant à juger de la qualité d’un site Internet et de sa fiabilité et cela passe également par l’analyse des liens sortants.

Afin d’éviter de « perdre » vos visiteurs, vous pouvez simplement faire en sorte que les liens s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre (avec l’attribut blank).

Utilisez des chiffres et données précises

Beaucoup de sites utilisent encore de façon abusive la répétition des mots-clés qu’ils visent.

Pendant longtemps, l’algorithme de Google s’est en effet concentré fortement sur les mots-clefs pour le classement d’une page.

Désormais, au-delà de la répétition, il prend en compte le contexte sémantique et la manière dont les visiteurs interagissent avec le contenu, et surtout sur sa qualité.

Il est inconcevable aujourd’hui de créer une page bourrée de mots-clefs pour séduire les robots de Google. Il faut que vos textes apportent des informations, et cela peut passer par l’intégration de chiffres et faits.

Vous devez donc recenser des chiffres vérifiés et sourcés, des informations pertinentes, et lier tout cela à des sources externes. Exemple dans le domaine du jeu en ligne, ce casino en ligne liste en direct les gains potentiels.

N’oubliez pas vos visiteurs mobiles

En 2020, plus de 51% du temps passé sur Internet correspond à des visites mobiles. Il est donc plus crucial que jamais d’optimiser son site pour les visiteurs utilisant des smartphones ou tablettes.

Cela passe déjà par une ergonomie adaptée. Si votre visiteur doit zoomer pour lire le texte ou cliquer sur un bouton, vous l’avez déjà perdu. Assurez-vous donc que votre site soit utilisable aussi aisément sur navigateur de bureau que sur mobile. Vous pouvez vous servir de l’outil test de compatibilité mobile proposé par Google.

Du côté de l’information proposée, vous devrez aussi réduire le champ. C’est-à-dire utiliser des textes moins longs, ainsi que des informations plus réduites en taille. Concrètement, cela veut dire privilégier un texte d’une page très aéré à une longue analyse de 3 pages.

La page des tarifs du site de streaming Spotify est un bon exemple. Une grande partie des utilisateurs passent par leur mobile, c’est pourquoi la page est très épurée, avec des informations claires et hiérarchisées. 

Si vous gardez en tête ces trois conseils, vous serez déjà en bonne voie pour être visible sur les moteurs de recherche. Pour le reste, il faudra laisser le référencement naturel faire son œuvre…