La technologie aidera le commerce de détail à surmonter la pandémie

La pandémie de coronavirus a perturbé les industries du monde entier, dont le commerce de détail, l’un des plus touchés. Depuis le confinement, les consommateurs se tournent progressivement vers la vente en ligne, que ce soit pour des articles tels que des vêtements, mais également pour des produits de première nécessité comme les denrées alimentaires. Et alors que de plus en plus de détaillants rouvrent les portes de leurs magasins, et que les chiffres montrent une croissance de la vente au détail, il semble que les achats en ligne gardent toutefois une place importante

Ces tendances confirment ce qui pouvait déjà être observé : les rues telles qu’elles existaient ne seront plus jamais les mêmes. Cela ne veut pas dire que les consommateurs ne retourneront pas en magasin, mais bien que les détaillants vont devoir en faire davantage pour les y attirer. En cela, la technologie jouera un rôle majeur.

S’adapter à un nouvel avenir 

Aujourd’hui plus que jamais, les détaillants doivent trouver des moyens efficaces pour attirer les clients dans leurs magasins et les éloigner du confort et de la facilité des achats en ligne. Les deux principaux éléments dont les marques doivent tenir compte à l’ère post-COVID sont la crainte du public d’attraper le virus, qui perdurera certainement à défaut d’avoir un vaccin disponible, et l’impact des dépenses de consommation sur l’économie.

Bien que de nombreuses marques aient décidé de rouvrir les portes de leurs magasins, beaucoup en sont encore loin. En France, un commerce non alimentaire sur cinq appréhende une fermeture définitive suite au confinement. Le futur de la rue semble donc être composé de moins de magasins, mais avec des points de vente beaucoup plus étendus, le concept de grand magasin devenant beaucoup plus familier pour les consommateurs. Ces derniers offrent une expérience optimisée aux clients, qu’il s’agisse d’écrans en magasin, de points de restaurations ou même de salons de beautés. Toutefois, ces grands magasins ne seront pas des magasins physiques comme nous les connaissons actuellement, car la distanciation sociale et l’hygiène resteront la priorité absolue.

Les petits magasins qui ne sont pas ouverts seront alors utilisés comme des « dark stores », autrement dit des entrepôts utilisés afin d’améliorer le service de livraison à domicile. Cette tendance se concrétise déjà, car Amazon a entamé des pourparlers avec un géant des centres commerciaux pour transformer les espaces actuels des grands magasins en entrepôts pour les commandes en ligne.

Donner la priorité à la sécurité des clients grâce à la technologie

La distanciation sociale, bien qu’expression pratiquement inconnue il y a quelques mois, est aujourd’hui une stratégie de prévention essentielle pour les populations du monde entier. Pour beaucoup, il est vital que les marques soient en mesure de leur offrir l’expérience qu’ils attendent en magasin, tout en permettant aux acheteurs de maintenir la distance sociale. Il s’agira d’un progrès essentiel pour fidéliser les clients, et la technologie sera essentielle pour aider les détaillants à faire en sorte que la santé et l’hygiène restent une priorité absolue.

Les chaînes de magasins deviendront un outil précieux pour retracer le parcours des produits, de sorte que les clients auront une bien meilleure visibilité sur l’origine d’un article et sur son parcours. L’IoT sera également crucial pour contrôler que les clients respectent bien la distanciation sociale.

En outre, ces dernières années, de nombreuses innovations ont déjà été apportées aux cabines d’essayage virtuelles avec la réalité augmentée (RA) qui permet aux clients d’essayer des vêtements virtuellement. Avec le renforcement de la réglementation sur les mesures d’hygiène et la distanciation sociale en magasin, le nombre ne fera qu’augmenter et ces innovations deviendront d’autant plus importantes que certaines personnes ne se sentent plus en sécurité dans les cabines d’essayage.

Apporter les changements nécessaires

La pandémie a semé la confusion dans le monde et, bien qu’aucun d’entre nous ne puisse prédire l’avenir, celui qui se profile à l’horizon est très différent de celui que nous imaginions. Bien que pleine d’incertitudes, le futur est dans les mains des détaillants, mais en tirant profit des technologies émergentes telles que la chaîne de distribution et la Réalité Augmentée.

À propos de l’auteur

Rohit Gupta, VP and head of products & resources chez Cognizant. Actuellement VP and head of products & ressources chez Cognizant, Rohit a rejoint l’entreprise en 2004. Responsable production, logistique, énergie et ressources pour l’Europe, il est également responsable du développement des programmes de transformation stratégique pour les entreprises des nouveaux secteurs industriels. Basé à Londres, Rohit Gupta est diplômé de l’université de Delhi en ingénierie informatique.

Retrouvez Rohit sur Twitter et LinkedIn