créer un business

J’ai lancé il y a quelques semaines un nouveau blog sur l’aïkido. J’avais déjà écrit quelques articles tissant le lien entre entrepreneuriat et aïkido par le passé. Mais débordant d’idées pour de nouveaux articles sans lien avec l’entrepreneuriat, j’ai décidé de sauter le pas et de créer un blog. Je me suis donc retrouvée seule, comme une débutante qui part de zéro pour créer un business. Alors comment ai-je procédé ?

L’inspiration : 5 idées de contenus suffisent pour créer un blog

Il y a quelques mois, je n’avais pas la moindre idée de ce que je pourrais écrire sur l’aikido, étant débutante. Puis, j’ai revu ma position en raison de deux facteurs : 

Formation formateur
  • J’ai pris un angle singulier : celui du débutant de la génération Y (Millennial) ;
  • J’ai voulu partager mes apprentissages de mon quotidien d’aikidokate. 

Puis un beau jour, j’ai sauté le pas et j’ai décidé de créer mon blog en mettant en place ma stratégie de contenus.

créer un business

Choisir la plateforme : créer un site web/blog rapidement 

J’ai d’abord réfléchi à la vision que je voulais pour mon projet Aikido-Millennials : un projet qui commencerait par un blog, mais qui pourrait évoluer avec des services annexes avec le temps. 

De cette vision, j’ai pensé à un design adapté (thème WordPress assez classique, mais fonctionnel, gratuit pour le moment) à ce que je voulais faire, mais surtout à un type d’hébergement. Pour rester indépendante et payer moins cher, j’ai choisi  OVH comme hébergeur, et opté pour WordPress.org (et non .com) pour autogérer mon site sans payer de forfait mensuel. 

C’est en gardant cette vision en tête que tu peux choisir ton logiciel d'emailing dès le début (si tu ne veux pas avoir à changer par la suite). Pour ma part, j’ai pris Active Campaign, car je suis déjà cliente pour mon activité d’entrepreneur, mais je ne te le recommande que si tu veux faire de l’automatisation avancée (séquences mails…). Mailerlite m’a été recommandé pour quelque chose de très simple et basique (comme dirait Orelsan;-))

Je me suis faite aider, mais je me suis rendue compte que monter un site en 2020 est beaucoup plus facile qu’en 2017 ! 

L’identité visuelle : fais au plus simple 

L’identité visuelle n’est pas la priorité pour développer une activité. Surtout à tes débuts où elle peut être changeante.

Je te conseille de faire simple : passe par des outils gratuits comme Canva pour bricoler un logo, et investis dans une identité visuelle plus tard, quand tu auras affirmé ton positionnement, ton style et que tu auras des clients/abonnés. 

C’est ce que j’ai fait, et je sais que mon audience ne m’en tient pas rigueur. En revanche, j’ai décidé de mettre une cohérence visuelle sur mon compte Instagram, pour la forme (ça ne coute rien, tout est fait avec Canva).

Les contenus et la concurrence : ne regarde pas ce qui a déjà été fait

Si tu pars du principe que tu n’as rien à dire parce que tout a déjà été tout dit ailleurs et en mieux, tu ne vas pas y arriver. C’est la même chose lorsque tu penses à créer un business !

Ta manière de penser t’est propre, tes idées également, donc exprime-toi, c’est ton plein droit ! N’aie pas peur de dire de bêtises. Si tu affirmes que tes contenus sont subjectifs et que tu n’es pas un expert, tu peux prendre la parole sans crainte.

Auras-tu des détracteurs ? Oui ! 

J’en ai eu dès mes premières lignes écrites sur ce blog. Mais si je m’étais arrêtée là lorsque j’avais publié mes premiers articles de blog sur l’entrepreneuriat, je n’en serais pas là où j’en suis aujourd’hui. 

Auras-tu des soutiens ? Oui ! 

Tes proches, les personnes qui s’intéressent à ta sensibilité, et manifestent de l’intérêt pour ton positionnement… toutes ces personnes te soutiendront. Pense à elle quand tu seras dans le doute. 

créer un business

La régularité : sois constant, c’est ainsi que tu développeras ton expertise et ta notoriété 

Lorsqu’on lance un blog ou que l’on crée une communauté, personne ne nous suit. Cela peut être très déboussolant et décourageant.

Voici mon conseil pour envoyer des newsletters régulièrement surtout quand tu as peu d’abonnés : pense à ta grand-mère qui n’est pas sur les réseaux sociaux et qui ne peut avoir des nouvelles de ton projet que par mail. 

Si tu n’envoies pas ta newsletter, à ta grand-mère (ou à tes 10 abonnés), c’est comme si tu ne lui donnais pas de nouvelle ! C’est ce que je me suis dit avec mes quelques abonnés à ma nouvelle newsletter 😉

Mais ce sont surtout tes publications régulières avec des actions de communications très ciblées qui vont te permettre d’avoir un impact auprès de ton audience.

Oui tu vas sortir de ta zone de confort. Parce qu’un business ne se construit pas seul. Tu as besoin de l’appui de tes pairs ou d’une audience proche pour renforcer ta notoriété, et te faire connaître plus rapidement.

Le réseau : développe-le pour t’ouvrir des portes 

Pour faire connaître ton projet ou créer un business, active les bons contacts, tisse des liens sincères et tu verras que des portes s’ouvriront à toi.

En deux, trois articles de blog, j’ai obtenu le soutien de grands noms de l’écosystème Aikido.

Je suis certes dans une niche, mais cela peut arriver également dans un domaine concurrentiel.

Si tu n’es pas dans une niche, tu peux proposer des interviews à des professionnels de renom pour accéder à leur univers et à leur communauté.

Tout ce que je répète, répète et répète à mes clients, je me l’applique 😉

créer un business

La flexibilité : ajuste ton projet à tes aspirations pour rester aligné 

Je parle souvent d’alignement, mais cette notion est indispensable pour garder de l’énergie pour ton projet. Si tu n’es pas aligné, tu vas t’épuiser, perdre en créativité et en qualité.

Alors pense toujours à ta vision et demande-toi : est-ce que je construis aujourd’hui va dans le sens de cette vision ? A méditer 😉

J’espère que mes conseils t’aident à y voir plus clair si tu souhaites créer un business en ligne !