Comment créer de l’impact plutôt que du bruit dans votre secteur cible?

En cette période de crise sanitaire, nous avons tous été confrontés à une résurgence de messages sur toutes nos plateformes digitales. D’un seul coup, un flux constant de publicités, de formations en ligne, de webinaires a fait apparaitre des experts dans tous les secteurs…

Cette constante bataille pour votre espace digital a créé un bruit permanent, qui  empêche de souvent faire la différence entre un expert qui peut aider et un expert qui sait bien se vendre.

Quand on est un entrepreneur qui se lance, on a besoin de gagner en visibilité et notoriété rapidement dans son secteur. Donc le canal digital est forcement privilégié pour son efficacité et son faible cout d’acquisition. Par contre, en croyant bien faire et « communiquer », on fatigue sa cible et les résultats de nos campagnes sont faibles voir inexistants.

Pourquoi ?

Impact vs bruit : c’est quoi la différence ?

Toutes vos activités, aussi minuscules soient-elles, ont un IMPACT, une répercussion, un effet,  des conséquences sur votre marque.

Une marque n’est pas seulement un nom ou un logo. C’est bien plus que çà : c’est ce que votre client pense de vous, c’est la promesse que vous lui faites, c’est votre réponse à ses problématiques, c’est votre réputation, c’est votre image.

Il faut donc que votre influence soit positive dans votre secteur pour attirer des clients ou même les conserver. Avoir de l’impact veut dire faire une différence.

En ce qui concerne le bruit : il gêne, dérange, pollue. On veut qu’il s’arrête, on le fuit…

5 clés pour avoir un impact positif 

1. Être mémorable pour les bonnes raisons

Votre cible doit se souvenir de vous pour des raisons positives : bien souvent, on se souvient d’une campagne publicitaire quand elle nous prend aux tripes, quand elle suscite une émotion forte. Il doit en être de même pour vos activités en ligne :

  • Votre campagne de publicité Google ou Facebook Ads est elle claire ?
  • Utilise-t-elle un concept avec lequel votre cible peut s’identifier ?
  • Donne-t-elle envie à votre cible d’en savoir plus sur votre entreprise ?
  • Votre image est elle au goût du jour en ce qui concerne votre cible ?
  • Avez-vous utilisé un format vidéo plutôt plus engageant qu’une présentation ?
  • Avez-vous délivré votre message sur un ton monotone et ennuyeux ?
  • Avez-vous utilisé un brin d’humour dans votre discours ?

Toutes ces questions peuvent vous donner des astuces pour savoir comment être et rester mémorables dans l’esprit de votre cible. Il est important de rester mémorable pour des raisons positives :

 Imaginez qu’un employé potentiel postule pour un travail dans votre entreprise.  Il se souviendra de la façon dont il a été traité tout au long de son parcours de contact avec vous :

  • Avez-vous répondu à son email  de façon personnelle?
  • Quand il a été convoqué pour un entretien, lui avez-vous proposé une boisson à son arrivée ?
  • La personne qui l’a reçu,  lui a-t-elle souri ? s’est-il senti le bienvenu dans votre entreprise ? 
  • Vous a-t-il/elle identifié comme une entreprise qui prend soin de ses employés ?
  • Quand vous lui avez dit non, lui avez-vous dit pourquoi ? Le lui avez-vous dit au téléphone ou par email ?

Un potentiel employé se souviendra de ce qu’il a ressenti lors de ses contacts avec vous et ce ressenti affecte votre marque. Une réputation prend des années à se bâtir, mais seulement des minutes pour être endommagée.

2. Apporter de la valeur ajoutée

En  BtoB comme en BtoC, apporter de la valeur à sa cible peut se réaliser de plusieurs façons :

  • Partager de l’information pour aider à la décision en recommandant  des lectures ou des articles, des événements, des podcasts de l’information concurrentielle, des nouveautés sur leur marché ;
  • Les aider à se développer dans leur entreprise en écrivant un témoignage positif et impactant sur LinkedIn ;
  • Leur ouvrir votre réseau (LinkedIn) et les présenter à vos contacts ;
  • Leur donner des statistiques, des mesures de performance qui peuvent  rendre leurs activités plus rentables.

En fait, partager, se mettre à la place de sa cible pour la fidéliser et la mettre en confiance construit des relations pérennes qui donnent envie de travailler avec votre entreprise.

3. Être authentique

« L’authenticité est la qualité de ce qui est vrai, pur. En philosophie, c’est une vertu par laquelle un individu exprime avec sincérité et engagement ce qu’il est profondément. »

Pour communiquer  de façon authentique, il faut donc être vrai et sincère. Nous avons tous besoin de vérité et respecter sa cible c’est aussi ne pas lui mentir ni la manipuler. Pour être authentique, il est tout d’abord important :

  • D’identifier ses valeurs. Je ne parle pas du verbiage qui est présent sur la plupart des sites web, qui est vague et qui sonne faux, mais je parle des valeurs auxquelles vous aurez réfléchi,  qui font partie de votre ADN, qui vous ressemblent  et qui vont attirer des cibles similaires puisqu’elles ont les mêmes croyances, celles qui viennent de vos tripes ;
  • D’illustrer ces valeurs par des témoignages clients et employés qui prouvent que vous vivez vos valeurs au quotidien, que vous êtes sincères et vrais ;
  • De définir son message unique pour comprendre ce qui vous rend différent et spécial et de le communiquer clairement  à tous en sollicitant l’implication des employés pour contribuer activement au développement  et à l’implémentation de cette différence.

Une PME ou TPE peut, plus facilement qu’un grand groupe, identifier ses valeurs et faire en sorte qu’elles soient clairement communiquées à l’équipe et déclinées/illustrées/transcrites  dans leurs activités journalières. Les résultats peuvent être très rapides et transformatifs. Vivre ses valeurs vous rend authentique, crédible, sincère et de confiance.

4. Répondre aux problématiques de sa cible

Se mettre à la place de son client et s’imaginer ce qu’il peut ressentir, les problèmes auxquels il peut faire face. Ne pas parler de soi et de ses produits bien, mais écouter son client nous donne des indices sur leurs points sensibles et nous permet de mieux pourvoir à leurs besoins. Il est donc important d’apporter à votre cible des contenus de qualité répondant à leurs attentes.

5. Se différencier par son attitude envers sa cible

Rester humble et à l’écoute de sa cible fait qu’on vous remarque. C’est en se différenciant que l’on a de l’impact et mettre le client au cœur de votre activité portera ses fruits au court et au long terme, non seulement avec votre cible externe, mais aussi en interne avec vos employés qui eux aussi placeront le client au centre de leurs efforts quotidiens. En viendra un changement d’attitude qui ne peut s’opérer que si on fait le choix de vraiment se focaliser sur les besoins du client.

Conclusion

En conclusion,  pour être perçu comme une entreprise qui crée un impact positif grâce à sa communication aussi bien en interne qu’en externe, et non pas du bruit, il faut une intention forte de vouloir aider sa cible et de prendre soin de leurs besoins.

Rester mémorable pour des raisons qui illustrent vos valeurs, qui prouvent votre authenticité, votre valeur ajoutée se construit grâce à une stratégie de communication réfléchie.

 Savoir être mémorable demande un plan d’action régulier et donc un investissement au long terme. Les retombées sont durables et sont la clé de la croissance et du développement des entreprises.

A propos de l’auteur

Florence Thomas : Après  20 ans en Angleterre dans le marketing et la communication pour des entreprises et des start-ups avant-gardistes dans les technologies digitales des secteurs des télécoms, de l’internet, de l’informatique, j’accompagne maintenant les PME dans leur parcours marketing pour générer de la croissance et se démarquer. Sur Linkedin depuis 2005, blogueuse depuis 2007 et sur Twitter depuis 2009, je suis depuis toujours une webmarketeuse aguerrie, passionnée par le marketing digital, la communication et le développement de marques.

Instagram Twitter Facebook Site web