3 métiers du webmarketing pour booster votre carrière

Le marketing en ligne est un domaine qui attire beaucoup de nouveaux venus sur le marché du travail. La majorité sortent de leur école de commerce ou de communication et savent bien que les métiers du webmarketing offrent des débouchés aussi intéressants que demandés par les employeurs…

Seulement voilà, le webmarketing est un terme qui englobe des réalités et des quotidiens très différents et plus ou moins adaptés à votre profil, à vos envies et à vos objectifs.

Formation webmarketing

Le webmarketing est désormais la pierre angulaire des stratégies commerciales et de développement de toutes les entreprises ambitieuses qui voient dans le web des promesses de relais de croissance importante. Toutefois, il faut choisir sa spécialité, car personne ne sait (bien) tout faire.

C’est l’occasion pour moi, à travers cet article, de définir les contours du possible et de faire un zoom sur 3 métiers du webmarketing. Tous connaissent et vont continuer à connaitre beaucoup de succès dans les années à venir.

Qu’est-ce que le webmarketing ?

Une définition que j’affectionne particulièrement consiste à définir le webmarketing comme l’arsenal d’outils, de stratégies et de ressources matérielles, immatérielles et humaines qui permettent de maximiser les résultats d’une entreprise en exploitant le potentiel illimité du web.

Les métiers du webmarketing regroupent donc, on l’imagine bien, des métiers différents, mais complémentaires. Tous œuvrent dans le même sens, mais en employant des stratégies marketing différentes ou tout simplement des temporalités différentes.

Quels sont les métiers du webmarketing les plus demandés ?

Si le webmarketing regroupe, comme on l’a vu, plusieurs métiers différents, parmi lesquels on peut citer :

  • Le chef de projet web : il met en musique le développement de nouveautés avec des équipes multidisciplinaires (graphistes, développeurs…) et assure la livraison de bout en bout de la chaîne ;
  • Le chef de projet CRM : il définit les stratégies en matière de relation client (échanges, relances, promotions, emailing, newsletters) avec pour objectif principal la fidélisation des clients et leur taux de répétition (combien de fois ils achètent par an) ;
  • Le responsable de la communication : il prend en charge les aspects de communication, le ton de l’entreprise et sa cohérence par rapport au cœur de cible de l’entreprise.

Si ces métiers sont largement pourvus en termes d’annonces d'emploi et de la demande en général que ce soit dans une startup de 3 personnes à la multinationale, 3 métiers sortent pour moi du lot lorsqu’il s’agit de faire les bons choix de carrière.

Ce sont ces trois métiers du webmarketing dont je voudrais vous parler, car ils me paraissent à la fois porteurs, intéressants et offrant des perspectives importantes.

  1. Le responsable SEO (Référencement) ;
  2. Le responsable e-commerce ;
  3. Le Social Media Manager.

Ces métiers sont aussi bien accessibles dans de petites que dans de grandes entreprises, à la fois en intégrant celles-ci ou en tant que consultant en marketing indépendant.

Le responsable SEO

Le rôle du responsable SEO (également appelé responsable référencement) consiste à définir les stratégies de mots-clés à cibler afin qu’un maximum de personnes puisse trouver son site, ses offres et ses services directement sur les moteurs de recherche comme Google, Bing ou Yahoo.

Si ces deux derniers ne sont pas complètement ignorés, c’est surtout bien sur Google que tous les efforts du responsable SEO vont se concentrer, notamment via 3 axes de travail.

La stratégie de mots-clés

Il s’agit de définir concrètement l’angle sous lequel l’entreprise doit axer ses efforts afin de maximiser sa visibilité en ligne et se donner les meilleures chances de mettre ses produits et ses services en face de la demande.

Pour cela, le responsable SEO va définir quels sont les mots-clés qu’il faut cibler en prenant en compte plusieurs critères comme :

  • La pertinence avec l’offre et les produits (bien évidemment, si vous vendez des chaussettes, vous n’allez pas cibler des mots-clés en rapport avec la cuisine, mais avec votre domaine d’activité) ;
  • Le volume de recherche : il ne sert à rien de viser des mots-clés qui correspondent parfaitement à l’activité si dans le même temps, personne ou trop peu de monde ne fait de recherches sur ces termes !
  • La concurrence : viser le terme « voiture » est certes pertinent pour un concessionnaire automobile par exemple, mais on imagine bien qu’avec 470 millions de résultats, vous ne serez pas le seul à vouloir s’y positionner…

Le OnPage SEO

Il s’agit des optimisations à la fois de contenu (texte, images…) et techniques qui font que votre site internet se positionnera correctement sur les moteurs de recherche.

En effet, la moindre des choses pour se positionner sur un terme de recherche est d’intégrer celui-ci à votre site. De plus, il s’agit bien sûr de ne pas l’intégrer n’importe comment puisqu’il y a des règles en la matière.

Utilisation de balises spécifiques, de metadata, dans les titres et les des descriptions diverses, ce travail permet aux moteurs de recherche comme Google de comprendre votre site et vos produits et ainsi les présenter aux personnes qui en font la recherche.

Le Onpage SEO, c’est aussi veiller à l’ergonomie sur site et sur mobile, à la vitesse de chargement ainsi qu’à tous les signaux positifs que Google adore trouver sur les sites internet.

Le netlinking

Dernière partie et pas des moindres : le netlinking. Cela consiste à mettre en place une stratégie d’acquisition de liens entrants qui valent comme des recommandations d’autres sites.

Plus un site dispose de liens entrants de qualité, avec du contenu contextuel adapté et une autorité importante, plus Google vous donnera du poids sur ses résultats de recherche.

Le netlinking est donc un pilier important d’une stratégie SEO efficace, d’autant que celle-ci est un travail de longue haleine sur le long terme. Il est donc important de s’en occuper dès le début de votre chantier de référencement.

Social Media Management

Deuxième métier à la fois déjà bien connu, mais ayant encore un potentiel important, le social media management.

Il s’agit pour les entreprises, petites comme grandes, de confier leur visibilité sur les réseaux sociaux à des spécialistes qui connaissent sur le bout des doigts le comportement des utilisateurs sur les réseaux.

Qu’il s’agisse de Facebook, Instagram, Twitter, Linkedin… chaque réseau a ses codes et ses façons de provoquer l’échange, l’interaction et donc la présence en ligne et la visibilité.

Le social media manager va à la fois animer le compte de l’entreprise pour laquelle il travaille, mais également réaliser des campagnes publicitaires avec Facebook Ads par exemple.

L’objectif dans tous les cas est de construire une communauté et d’interagir avec elle afin de travailler sur des résultats court terme comme avec la publicité, mais aussi long terme avec la fidélisation et l’ancrage.

Responsable E-Commerce

Le troisième des métiers du webmarketing que je vous propose est celui de responsable e-commerce.

Il s’agit comme son nom l’indique d’animer une boutique en ligne avec tout ce que cela comporte :

  • Quels produits vendre ?
  • Comment les présenter et à quelle cible ?
  • Quel est l’optimum en termes de prix entre marge unitaire et volume ?
  • Comment augmenter le trafic de la boutique ainsi que son taux de conversion des visiteurs en acheteurs ?
  • Quels sont les produits les plus rentables et comment en trouver de nouveaux ?
  • Quelle image et quel ton pour la boutique ?
  • Quelle stratégie de frais de livraison ?
  • Mettre en place des stratégies d’A/B testing pour comparer des hypothèses de croissance ?
  • Etc.

On comprend là qu’il s’agit d’un rôle clé pour le développement en ligne de n’importe quelle entreprise, surtout lorsque l’on connait le potentiel de croissance de l’e-commerce qui a déjà beaucoup progressé, mais pour lequel le potentiel reste énorme.

Un responsable e-commerce est donc un poste à forte responsabilité et passionnant, car il permet de travailler sur le fond et de voir les résultats concrets de ses actions !

À propos de l’auteur

Cet article a été rédigé par Ryan Benhizia, entrepreneur et consultant en stratégie marketing avec Ryben Consulting. Spécialiste en e-commerce, je travaille depuis 2005 sur la stratégie marketing digital, le SEO et le développement business en général.

Si vous avez aimé cet article sur les métiers du webmarketing, n’hésitez pas à le partager et à donner vos impressions dans les commentaires de l’article !