Tout Marketing doit il forcément devenir Digital ?

C’est une question qu’il est aujourd’hui nécessaire de se poser. Tandis que le marketing offline devient de moins en moins glamour, le marketing digital (online) présente plusieurs avantages : coût, tracking performant, outils de mesure puissants… il n’en fallait pas plus pour remettre en question l’ensemble des procédés traditionnels. Pour autant, est-il vraiment indispensable de faire un choix ? Eléments de réponse…

Les avantages du marketing digital

La grande majorité des campagnes marketing se passent dorénavant sur internet. Loin d’être une lubie, cette volonté est principalement due aux nombreuses données qu’il est possible de collecter à travers cette méthode. Que ce soit via une agence web ou en interne, ce procédé s’impose donc comme le nouveau standard auprès des entreprises et de l’ensemble des professionnels. De ce fait, analysons dans un premier temps les avantages que présente le marketing digital par rapport au marketing offline :

  • Interaction : en premier lieu, le marketing online propose une interaction directe avec le client ;
  • Interprétation immédiate : grâce aux différents outils de mesure, le webmarketing permet d’obtenir en instantané tout un ensemble d’informations qui vont vous permettre d’adapter votre offre en fonction du comportement client. Grâce à Google Analytics, il sera par exemple possible de mesurer le temps de présence des visiteurs sur votre landing page. Selon les réactions mesurées, vous aurez ainsi le choix de consolider l’offre ou de la modifier à votre guise, sans quasiment rien débourser ;
  • Économie : On n’en vient ainsi au facteur X, les économies de coût. Que ce soit au niveau des campagnes marketing à proprement parler (SEO,SEA, réseaux sociaux) ou au niveau des supports de communication (site internet, pages réseaux sociaux, etc.), le web offre tout un panel de possibilités à moindres frais ;
  • Scalabilité : le marketing digital permet également de s’adapter facilement à un changement d’ordre de grandeur. Lors d’un déploiement à l’international par exemple, le web présente une capacité de maintien des fonctionnalités et des performances très fortes ;
  • Cibler son audience : Grâce aux nombreuses données qu’offre le web, il devient plus simple de cibler son audience. L’accès aux données de vos visiteurs (âges, mots clés associés, etc.) va vous permettre d’analyser rapidement la cohérence de votre campagne marketing, là où un support offline n’engendre pas un tel suivi ;
  • KPI : dans l’ensemble, l’analyse des KPI offre la possibilité de mesurer précisément les résultats de la campagne ;
  • Visibilité : le web jouissant d’une attractivité sans commune mesure, le gain de visibilité par rapport à une campagne offline est incontestable ;
  • Première rencontre : pour compléter le point précédemment cité, il s’avère qu’aujourd’hui, c’est à travers internet qu’un individu rencontre une marque. C’est selon son e-réputation que la personne choisira ou non de passer le pas, il est donc indispensable de travailler son image dans ce sens.

Marketing digital, la priorité 

Liste non exhaustive, l’ensemble de ces avantages donnent déjà quelques éléments de réponse : 

  • Le marketing digital est incontournable : il n’est pas nécessaire de trancher sans concession sur le besoin ou non d’une campagne full digitale. En revanche, il est incontestable que le webmarketing fait maintenant partie intégrante du décor. Que ce soit en complément d’une campagne offline ou non, la qualité des données récoltées via le marketing online est telle que le procédé devient une condition sine qua non à la bonne identification de ses clients ;
  • Un choix cohérent pour les petits budgets : Besoin plus faible en ressources humaines, coût global moins important, optimisation de la data permettant une dépense précise… si le marketing digital devait devenir une constante, c’est bien chez les petites structures. Alors que les grandes enseignes peuvent se permettre de dépenser sans compter (offline et online), les petites entreprises doivent composer avec des budgets limités. Dans cette situation, le digital peut effectivement devenir la clé de voute de toute une stratégie marketing. 

Au-delà de ces restrictions, le marketing doit-il être totalement digital ? Doit-on obligatoirement faire un choix ? Avant de conclure, il est indispensable de souligner ceci : grâce aux nouveaux outils de tracking, le mariage online/offline peut devenir la solution de bon sens aux besoins stratégiques des entreprises.

Marketing online/offline : les outils de tracking 

Comme nous l’avons évoqué plus haut, il n’existe pas de solution unique. Le choix des supports marketing doit correspondre à une analyse fine de vos besoins, et ce en fonction des ressources. Pour certains professionnels, le digital va ainsi permettre de traquer l’impact des campagnes offline. Cette stratégie, performante, utilise la valeur ajoutée de chaque support afin de mesurer l’attractivité de la marque. Pour conclure, voici quelques exemples d’outils de tracking online pour vos campagnes offline :

  • Le QR code : offrira la possibilité d’attribuer un retour sur investissement aux supports offline ;
  • Les requêtes navigationnelles : les requêtes de marque vont vous permettre de quantifier la force de votre campagne offline ;
  • Le rapport géographique : ces données isoleront chaque connexion afin de savoir si le visiteur se situait dans la zone géographique de votre campagne.