Email Marketing - 8 erreurs que vous commettez (probablement) en email marketing - 26 décembre 2019

8 erreurs que vous commettez (probablement) en email marketing

Voici 7 erreurs que vous commettez (probablement) en email marketing
Invité Auteur

Vous envoyez des emails et avez même peut-être passé beaucoup de temps à définir la meilleure stratégie d’email marketing? Cependant, vous n’avez pas les résultats que vous attendez? Très probablement, vous faites des erreurs que beaucoup commettent, faute d’inattention ou par simple méconnaissance du domaine.

Une bonne stratégie d’email marketing consistera à envoyer un bon contenu, au bon moment et à la bonne personne. Inutile de dire que ce n’est pas évident à définir et qu’une erreur peut survenir à tout moment.

Qu’il s’agisse d’un lien brisé, d’une faute d’orthographe ou, pire encore, de l’envoi d’un message à la mauvaise cible, un email qui a mal été pensé peut être très handicapant pour votre marque. À l’inverse, un email bien écrit et qui répond bien aux exigences de votre stratégie pourra vous apporter des résultats très bénéfiques ( pas seulement d’un point de vue commercial, mais aussi d’un point de vue du branding pure).

Alors, comment pouvez-vous éviter les erreurs dans une partie si importante de votre stratégie marketing ? Découvrez les huit erreurs les plus courantes rencontrées par les entrepreneurs en matière d’email marketing et apprenez à les éviter dès maintenant!

1/ Ne pas savoir définir ses objectifs

Cette erreur peut sembler très banale telle qu’elle est formulée. Les apparences sont trompeuses comme vous le savez et le fait de ne pas avoir d’objectif dans votre marketing email peut s’avérer très dangereux. Pourquoi? Parce que si vous voulez des résultats tangibles, il est inévitable d’avoir des objectifs. Quand vous envoyez des emails, vous attendez nécessairement des résultats à cet envoi.

Vous envoyez un email de promotion sur certaines de vos offres? Vous attendez alors une hausse de vos ventes pour ce produit. C’est comme cela qu’il faut envisager sa stratégie marketing. Il est essentiel de déterminer en amont votre objectif général d’une part, et vos objectifs secondaires pour chacun de vos emails.

Comme la plupart des choses, l’obtention de résultats commence par un plan solide et une stratégie bien définie. C’est particulièrement vrai pour les campagnes de marketing par email.

C’est alors une erreur très répandue parmi les entreprises qui n’arrivent pas à avoir les résultats recherchés.  Elles n’ont en fait pas défini des objectifs clairs à leurs emails. In fine, cela donne un ensemble d’emails sans cohérence aucune… Peut-on réellement avoir des résultats si l’on n’a pas défini d’objectifs à atteindre? Très clairement, non, ce n’est pas possible. Vous devez définir un objectif pour chaque email. De plus, nous verrons en quoi cela peut vous entrainer à faire une autre erreur ( nous le verrons dans le point numéro 7).

2/ Ne pas avoir de dates ni de vision sur le long terme

Là, c’est une erreur extrêmement fréquente, et notamment par les plus petites entreprises. Il est impératif d’avoir une vision sur le long terme. Cela s’explique notamment par le fait qu’il faut une certaine cohérence à l’envoi de vos emails.

N’oubliez pas que les résultats attendus d’une campagne d’emailing se sont généralement sur 3 ou 4 emails envoyés. C’est pour cela que vous devez avoir une vision claire de votre calendrier.

Pour ce faire, gardez votre agenda à proximité. Il est recommandé en effet d’ identifier tous les (grands) événements de votre entreprise. Quand bien même vous êtes une petite entreprise et que vous n’avez pas de grands événements programmés, cela s’applique à vous aussi. Dans votre agenda, par exemple, planifiez selon les événements généraux tels que les fêtes de Noël, la Sait Valentin, le départ en grandes vacances, etc. Ce sont des dates importantes sur lesquelles votre entreprise pourrait en profiter pour sortir de sa « routine » en quelque sorte.

C’est à vous de définir les dates qui vous intéressent le plus et auxquelles vous pouvez d’ores et déjà trouver des offres commerciales adaptées. Ces dates ou ces occasions doivent être considérées comme des jalons importants pour définir et planifier votre stratégie marketing par email.

La prochaine étape de la planification devrait être de remplir le reste des emails avec le contenu que vous souhaitez partager régulièrement avec les clients. Cela pourrait inclure des articles de blog informatifs, des nouvelles de l’industrie, etc.

3/ Ne pas connaître votre public

Il est essentiel d’avoir une bonne compréhension de votre public cible. Vous le savez certainement. Cela dit, parfois, il est utile de répéter certaines choses pour en avoir bien conscience.

C’est en effet une erreur que l’on peut tous commettre, surtout si nous ne faisons pas le bon travail de segmentation de son audience.

Ce n’est pas un hasard si tous les meilleurs logiciels autorépondeurs permettent de segmenter sa liste de diffusion. L’ensemble des personnes qui vont s’inscrire à votre liste email n’ont pas tous les mêmes intérêts.

Certains sont des prospects qui sont très intéressés par vos produits, mais qui attendent quelque chose de plus de votre part. Certains sont au contraire, déjà des clients et ne cherchent qu’à nourrir une relation plus approfondie avec vous, etc.

C’est pour cela qu’envoyer le même email à la première ou à la deuxième personne n’a pas de sens.

Il vous faut connaitre bien votre cible et envoyer un message approprié selon la circonstance.

L’erreur la plus commune consiste à ne pas segmenter son audience et à envoyer le même email à tous les inscrits à sa liste.

4/ Absence de titres accrocheurs

Pour être clair avec vous, sachez qu’ici, on parle d’une erreur que même les plus grands groupes commettent malgré eux.

Un mauvais titre, c’est un titre qui ne donne pas envie de cliquer ou qui n’est pas cohérent avec le contenu.

Très clairement,  ce n’est pas une chose facile que de savoir écrire le bon titre qui donnera envie à  votre audience de cliquer et de lire.

Cela s’apprend avec le temps et c’est pourquoi la compétence de copywriter est aussi recherchée par les entreprises, qu’on se le dise.

Ce qui fait que c’est une très grande erreur et que probablement, c’est celle qui peut vous causer le plus de dommages… Pourquoi? Un email avec un titre qui n’est pas accrocheur est un email qui ne sera pas ouvert du tout.

Cela signifie que vous pourrez, par exemple, proposer la meilleure offre possible, cela ne servira à rien, car personne n’en sera au courant.

5/ Absence de contenus intéressants

Imaginez que vous avez un bon titre accrocheur, mais que votre contenu soit plat ou pire inutile? Que se passe-t-il? Eh bien, rien. Un bon titre doit nécessairement déboucher sur un contenu qui lui est lié et qui est pertinent pour votre audience.

Encore une fois, c’est aussi une erreur que l’on rencontre fréquemment. Beaucoup d’entreprises envoient systématiquement le même genre d’emails. Or, pour une campagne emailing réussie, il faut varier le type de contenus.

Certaines fois, cela doit être des emails promotionnels, d’autres fois, cela doit être une simple newsletter qui renvoie vers un article populaire ou encore certaines fois, il s’agit de messages plus simples et qui n’ont pas d’autre but que de divertir votre audience.

La clé c’est la diversification.

(De même, cela est valable pour la forme autant que pour le fond).

Et, quel que soit le type de contenu, la chose la plus importante reste d’apporter de la valeur à votre audience!

Inutile d’envoyer des emails, aussi accrocheurs qu’ils soient et bien écrits, ce qui compte, c’est que cela ait de la valeur pour les personnes qui vont les lire.

6/ Ne pas solliciter l’avis de votre audience

C’est là aussi une erreur très commise et qui peut sur le long terme, ternir votre image de marque dans son ensemble.

En effet, une marque qui n’a pas d’échange avec son audience se met dans une position plutôt risquée. D’ailleurs, si les entreprises utilisent autant l’email marketing dans leur stratégie globale d’acquisition de clients, c’est surtout pour la proximité qu’il permet.

L’idée derrière, c’ est de susciter de l’engagement auprès de votre audience. Vous feriez une grosse erreur si vous ne cherchez pas à communiquer avec votre audience de façon réciproque.

Vous avez leurs adresses emails pour pouvoir leur envoyer des emails, cela ne signifie pas pour autant que vous devez envisager cette communication que dans un sens. Envoyez des emails, certes, mais n’oubliez pas de leur poser des questions ou de leur demander leurs avis. Vous devez aussi vous montrer réceptif à leurs opinions, ne négligez pas cet aspect-là.

C’est comme cela que vous créerez de l’engagement sur le long terme. Si, si vous savez, cet indicateur phare qui fait que votre audience réagit rapidement et profondément à vos publications, sur toutes les plateformes confondues.

7/ Oublier l’appel à l’action

On le mentionnait dans le début de cet article. Souvent, lorsqu’on ne place pas d’appel à l’action dans ses emails, c’est qu’on n’a pas défini de stratégie en amont.

Dans votre stratégie marketing, oublier un appel à action, cela revient à suivre toutes les étapes de préparation pour réaliser un superbe gâteau, pour au final, oublier de le mettre en cuisson. Vous voyez l’importance de la chose?

Un appel à l’action qui convertit (CTA) est en réalité, tout le but des campagnes de marketing par email. C’est le but ultime de vos emails.

Les CTA donnent à votre lecteur une action spécifique à entreprendre en réponse à votre email.

Avez-vous placé un lien vers une page de destination pour recueillir des témoignages? Avez-vous créé cet email pour pousser vos membres à utiliser un code de réduction? Cet email était-il destiné à inscrire les personnes intéressées par votre prochain événement?

Qu’importe votre appel à action, il doit être clair et bien défini.

Si vous n’avez pas pensé à votre CTA, vous devriez peut-être attendre avant d’envoyer votre email.

Idéalement, cela peut se produire à la fin de l’email ou de manière plus stratégique, dans une suite d’email.

8/ Ignorer l’analyse des données

Pour finir cette liste des 7 grandes erreurs commises dans les campagnes d’emailing, mentionnons celle de ne pas analyser ces données.

Pour reprendre notre métaphore du gâteau, dans ce cas, cela reviendrait non pas à ne pas préparer le gâteau ni à ne pas le cuire. Non, là, ce serait de ne pas connaitre la recette pour pouvoir refaire ce gâteau. Ou, pire encore: en cas de ratage de votre gâteau, cela reviendrait à ne pas savoir pourquoi vous avez échoué….

Cela peut avoir des répercussions graves pour votre entreprise si vous n’analysez pas vos données issues de vos campagnes marketing.

Il est inutile d’avoir d’ excellents outils qui permettent de suivre la progression de votre campagne d’emails si vous ne prévoyez pas de les utiliser régulièrement. En effet, la plupart si ce n’est tous les logiciels d’emailing vous offrent des outils formidables pour suivre vos données.

Le suivi des analyses est le seul moyen de préciser votre stratégie globale et c’est le meilleur moyen d’améliorer  et d’optimiser vos stratégies.

Au fil du temps, vous serez en mesure de mieux comprendre vos données et de vous concentrer sur l’augmentation des taux d’engagement qui génèrent des conversions, au lieu de simplement amener les gens à ouvrir vos emails.

Voilà, nous arrivons à la fin de cet article concernant les erreurs les fréquentes en ce qui concerne les stratégies marketing par email.

Les connaitre, c’est déjà les éviter, certes, mais si vous voulez des résultats saisissants, il faudra néanmoins que toute votre stratégie de marketing par email soit cohérente et pertinente.

Est-ce que vous voyez d’autres types d’erreurs ? Est-ce que vous avouez en commettre certaines? Je serais curieuse de le savoir dans la section commentaire, ci-dessous.

A propos de l’auteur

Ines Rubix est une entrepreneuse qui s’est construit une vie de digital nomade de type minimaliste. D’abord rédactrice freelance et pigiste pour de nombreux magazines, elle s’est, depuis, jetée dans le monde du blogging à coeur perdu. Vous pouvez la suivre sur son blog Travail-Nomad.

Blog – Facebook – Instagram