E-commerce - Affiliation : 7 erreurs fatales à éviter pour réussir - 22 novembre 2019

Affiliation : 7 erreurs fatales à éviter pour réussir

Affiliation : 7 erreurs fatales que vous devez éviter pour réussir
Cédric Autexier Webmarketeur 2.0

L’Affiliation, c’est un métier. Pour réussir dans cette activité en ligne, il y a certaines règles à respecter. Dans cet article, nous allons voir 7 erreurs fatales qu’il faut absolument éviter pour réussir en Affiliation. Ce sont des erreurs très courantes que commettent les débutants et que je veux vous éviter de commettre…

Erreur N°1: multiplier les différentes offres

Quand on débute en affiliation, il est très tentant de vouloir multiplier les offres à son audience, de produits ou services qui n’ont rien à voir entre eux, si ce n’est d’être proposés en affiliation. Je m’explique.

Vous allez proposer un programme de coaching en musculation un jour. Le lendemain, vous allez proposer une offre de régime fitness. Quelques jours plus tard, vous faites la promotion de produits pour prendre de la masse, etc.

Multiplier les offres, c’est la meilleure manière de créer une incompréhension chez vos visiteurs. Pour comprendre pourquoi, mettez-vous un peu dans la tête de votre audience : admettons que votre lecteur vous découvre via un article de blog.

Votre blog traite d’éducation canine par exemple. Vos lecteurs arrivent sur votre blog, découvrent votre contenu, et se montrent intéressés. Dans vos articles, vous leur faites des offres : un programme pour bien éduquer votre chiot en 3 semaines, un autre pour lui apprendre à ne pas mordre, et une autre offre, admettons, pour lui apprendre à ne pas aboyer à tout bout de champ.

Le lecteur peut ne pas comprendre pourquoi la première formation sur l’éducation d’un chiot n’inclut pas elle aussi comment faire en sorte que son chiot ne morde pas ou n’aboie pas. Après tout, cela fait partie de l’éducation canine en général. Et donc, s’il y a une incompréhension de la part de vos visiteurs, ils décideront de ne pas acheter au final, par sécurité. Ils n’auront pas envie de dépenser de l’argent pour rien dans quelque chose qui ne va peut-être pas leur convenir.

Donc multiplier les offres ne sert à rien. Il faut se concentrer sur une offre spécifique pour un sujet plutôt que de faire du saucissonnage.

Erreur n°2 : spammer avec son lien d’affiliation

C’est sans doute l’erreur la plus courante et qu’il ne faut absolument pas commettre. Balancer son lien d’affiliation en commentaire sur les blogs, les vidéos YouTube, les groupes Facebook, etc. ne fonctionne pas ! Vous n’apportez aucune valeur en faisant cela, et vous allez passer pour un spammeur et vous faire bannir, en particulier sur les forums et certains groupes Facebook, mais aussi sur YouTube, qui va vous bloquer.

Imaginez la scène : vous marchez dans la rue, tranquille, et quelqu’un vient vous aborder en vous disant : « Eh salut, j’ai un super aspirateur high-tech, tu veux pas me l’acheter? J’te fais une super promo à -30%. Tiens voilà le lien vers mon site ».

Est-ce que vous allez lui acheter son aspirateur, vraiment ? Evidemment que non. Alors, pourquoi vous le faites avec votre lien d’affiliation sur internet ? Les gens ne vous achèteront jamais un produit ou un service s’ils ne vous connaissent pas un minimum.

Erreur n° 3 : promouvoir un mauvais produit

cancre

C’est une erreur très courante, parce que les mauvais produits pullulent sur certaines plateformes, comme 1TPE. Ils ont peut-être essayé de corriger le tir depuis, mais le mal est fait : 1TPE est catalogué comme un site qui propose des produits bas de gamme parce que, dès le début, ça a été le cas. Et un certain nombre de super affiliés déconseille de faire la promotion des produits de cette plateforme pourtant très connue.

La plupart des gens se concentrent sur le taux de commission du produit, mais si vous voulez choisir un bon produit, vous devriez regarder d’autres indicateurs : le nombre de remboursements, les commentaires sur le produit pour voir s’ils sont plutôt positifs ou négatifs, et bien sûr, le nombre de ventes réalisées.

Si un produit est populaire, c’est qu’il est surement meilleur que les autres de sa catégorie.

Erreur n°4 : ne pas utiliser de mailing-list

Effectivement, le mail reste le canal privilégié pour réussir en Affiliation. Pourquoi ? Parce que c’est le seul moyen de toucher un maximum de personnes dans sa liste avec un seul message. L’avantage de l’email, c’est que les personnes qui se sont inscrites à votre liste se sont engagées, et sont donc qualifiées. Vous êtes donc certain d’impacter les bonnes personnes !

De plus, cette audience vous appartient, contrairement aux réseaux sociaux. Ne commettez pas l’erreur de baser tout votre trafic sur les réseaux sociaux. L’email marketing, c’est l’assurance-vie de votre business !

newsletter

Enfin, même si vous avez du trafic en provenance des réseaux sociaux, vous n’avez aucun moyen de recontacter les personnes qui ne sont pas inscrites à votre mailing-list. Elles viennent une fois, peut-être qu’elles achèteront en passant par votre lien, mais après ?

Ces personnes sont perdues à tout jamais et vous ne pourrez pas établir une relation avec elles, leur faire de nouvelles offres, leur envoyer un questionnaire pour connaître leurs besoins, savoir si elles ont cliqué sur vos liens dans vos messages, etc. Bref, vous n’avez aucune visibilité sur ce trafic.

Erreur n°5 : ne pas connaître les produits que vous recommandez

C’est encore une erreur très fréquente. Dire qu’un produit est génial est un peu court pour convaincre une personne de l’acheter. Vous devez connaître un minimum les produits que vous recommandez ! Je ne vous dis pas de les acheter tous, ce n’est pas possible, mais il est préférable de les tester.

Par exemple, j’ai pu tester gratuitement pendant 2 semaines système.io, j’ai découvert que le battage autour de ce logiciel « tout-en-un » était justifié. En effet, il propose des fonctionnalités complètes pour un prix très raisonnable.

C’est à la fois un outil pour faire des tunnels de vente, un programme d’affiliation, un outil d’emailing. Il y a même une partie blog et une marketplace ! La prise en main est rapide et intuitive. Bref, c’est un logiciel parfaitement calibré pour les débutants en affiliation !

Avec système.io, on vous prend par la main de A à Z. D’ailleurs, si vous voulez essayer système.io gratuitement, vous disposez d’une période d’essai de 2 semaines. Si vous êtes curieux, vous pouvez commencer par le programme d’affiliation, entièrement gratuit, et indépendant de l’abonnement au logiciel en lui-même.

Erreur n° 6 : ne pas jouer la transparence

Aujourd’hui, 80% des produits ou services qui sont en vente peuvent être recommandés en affiliation. Les gens commencent à connaître le système. Il est inutile de vouloir cacher à votre audience que vous leur recommandez un produit en affiliation, donc qui vous fait gagner de l’argent.

Il n y a aucun mal à cela, et les gens peuvent tout à fait le comprendre. Soyez donc transparent et dites-leur franchement que le lien que vous leur proposez est un lien d’affiliation.

Erreur n°7 : décrire les caractéristiques techniques au lieu de donner votre avis

Les gens ne veulent pas lire une notice technique. Ils veulent avoir un avis objectif et personnel pour éclairer leur choix et prendre une décision.

Donc quand vous recommandez un produit en Affiliation, ils se foutent de savoir par exemple que tel logiciel va vous permettre d’envoyer 5000 emails par jour, ils peuvent avoir l’info sur la page de vente du produit. Mais ils veulent plutôt connaître les avantages et les inconvénients du produit en question, s’il est facile à prendre en main, s’il permet d’atteindre tel résultat, etc.

Donnez votre avis sincère sur le produit que vous recommandez ! Cela suppose donc de revenir à l’erreur n°5, celle de ne pas avoir testé le produit qu’on recommande et de ne pas le connaître.

Voilà, c’était 7 erreurs que vous ne devez pas commettre si vous voulez réussir en affiliation.

Je vous souhaite toute la réussite que vous méritez avec l’Affiliation ! N’hésitez pas à me poser vos questions, j’y répondrai avec grand plaisir…