Web Analytics - 10 raisons d’utiliser dès maintenant Google Tag Manager - 30 septembre 2019

10 raisons d’utiliser dès maintenant Google Tag Manager

10 raisons d'utiliser dès maintenant Google Tag Manager
Constance Gatbois Consultant Marketing Digital

Avec le nombre exponentiel de plateformes marketing existantes et utilisées régulièrement, il devient difficile pour bon nombre d’entreprises d’avoir une vision complète et fiable des actions faites par leurs visiteurs / utilisateurs…

Google Tag Manager n’est plus un outil optionnel pour qui travaille dans le Marketing Digital. Souvent sous-estimé ou mal compris, il n’est pas toujours déployé correctement, et cela impacte souvent la qualité des données obtenues.

90 % des entreprises que nous accompagnons dans leurs Marketing Digital récupèrent des données biaisées dues à une mauvaise configuration de leurs outils d’analyses.

Google Tag Manager (GTM) est une solution très complète pour apporter des données fiables et précises. C’est un système de gestion de balises qui simplifie le processus de création de balises pour envoyer des données des interactions utilisateurs à Google Analytics (GA). L’utilisation de GTM vous fera gagner du temps, ajoutera de l’évolutivité à la mise en œuvre de votre site, sera facile à utiliser et vous donnera également suffisamment d’espace créatif pour créer des balises complexes et personnalisées.

Afin de vous convaincre davantage, voici une liste rapide de 10 raisons pour lesquelles vous devriez utiliser Google Tag Manager.

1. Déploiement rapide des codes de suivi

Google Tag Manager est un logiciel gratuit de Google qui vous permet d’installer différents types de code (balises) sur votre site Web. Le code de suivi Google Analytics, les codes d’événement Google Analytics, le script de conversion Google Ads et les balises de remarketing sont de bons exemples de tags. Il existe de nombreux autres types de codes pouvant être ajoutés à votre site Web à l’aide de GTM, notamment des codes personnalisés.

Certaines personnes confondent Google Tag Manager avec Google Analytics, leur demandant lequel utiliser. En fait, la réponse est qu’ils devraient utiliser les deux.

Avant GTM, les codes de suivi de GA devaient être codés en dur, généralement par un développeur Web sur chaque page. Il est très difficile d’organiser des centaines d’événements pour les maintenir / les mettre à jour. Mais Google Tag Manager résout ce problème car tous vos tags sont stockés au même endroit, dans votre compte GTM.

Imaginez Google Tag Manager comme une boîte à outils, dans laquelle vous conservez tous vos outils: une règle (Google Analytics), un marteau (Google Ads), etc.

Google Tag Manager vous permet également de tester vos balises pour vous assurer qu’ils sont déclenchés lorsque vous chargez la bonne page ou cliquez sur un bouton particulier. Un autre avantage non négligeable: vous pouvez modifier vos balises et leur fonctionnement sans modifier réellement le code source de votre site Web.

Un responsable marketing (analyste ou toute autre personne) décide de commencer à utiliser une nouvelle plate-forme marketing pour suivre le comportement des utilisateurs. Il / elle obtient un code de suivi et l’envoie à un développeur. Le développeur dit qu’il est occupé et qu’il le fera la semaine prochaine. Et si vous avez besoin de suivre des événements supplémentaires? Dans ce cas, vous devrez écrire une tâche détaillée et envoyer des e-mails avec le développeur pour pouvoir installer ces codes. Cela peut prendre plusieurs semaines.

Et si je disais que vous pouvez vous passer du développeur (dans la plupart des cas) et implémenter ces codes de suivi par vous-même? Avec Google Tag Manager, ce rêve devient réalité.

Chaque code de suivi s’appelle une balise et vous pouvez les gérer via l’interface GTM.

Google Tag Manager accélère de nombreux processus. De nouvelles balises peuvent être ajoutées rapidement et bon nombre d’entre eux ne nécessitent pas de modifications de code sur le site Web. Il s’agit d’un excellent outil pour les spécialistes du marketing car il peut vraiment accélérer le temps de lancement en testant eux-mêmes chaque changement et en le déployant lorsqu’il est prêt.

Google Analytics n’est pas le seul tag compatible avec Google Tag Manager. D’autres exemples incluent:

  • Balise de conversion Google Ads ;
  • Balise de remarketing Google Ads ;
  • Code de pixel de Facebook ;
  • Code de suivi Crazyegg ;
  • Tout autre code HTML / Javascript personnalisé ;
  • Etc.

2. Toutes les balises sont gérées en un seul endroit

A l’époque, lorsque la gestion des balises n’était qu’un terme inconnu, tous les codes de suivi étaient directement codés dans le code source du site / de l’app. Le pire, ces extraits de code JavaScript étaient dispersés dans différents fichiers. Donc, si vous aviez besoin de faire une modification mineure, le développeur devait: (1) trouver tous ces codes, (2) les mettre à jour.

Grâce à GTM, ce processus est simplifié: toutes les balises sont contrôlées au même endroit.

Interface Google Tag Manager

3. Rapidité d’exécution

L'agilité du gestionnaire de balises Google Tag Manager
le gestionnaire de balises Google Tag Manager

GTM contribuera à accélérer de nombreux processus. Les modifications et les nouvelles balises peuvent être effectuées rapidement et la plupart ne nécessitent pas de modifications de code sur le site Web. N’importe quelle personne travaillant dans le digital est capable de le paramétrer. C’est une bonne chose pour les spécialistes du marketing car cela peut vraiment accélérer le temps de lancement en testant eux-mêmes chaque changement et en le déployant dès qu’il est prêt.

Avec une planification et une coopération adéquates avec votre équipe de développement ou votre équipe informatique, les changements peuvent se produire plus rapidement et souvent sans impliquer de développeur.

Remarque : L’ensemble du processus de mise en œuvre de Google Tag Manager contribuera également à accélérer votre site! Cela est dû en partie au fait que GTM se charge de manière asynchrone, ce qui permet de charger séparément le reste de la page.

4. Outils de test

Le dépannage et la correction des erreurs de balises sont simplifiés grâce au mode Aperçu et Débogage de Google Tag Manager, qui indique les balises activées sur une page et celles qui ne le sont pas. Il inclut également des informations sur les déclencheurs qui déclenchent les balises et les données contenues dans les balises de suivi.

Mode aperçu et de débogage
Mode aperçu et de débogage

Pourquoi est-ce important ? Avec les solutions de débogage GTM, vous devez vous assurer que vos balises fonctionnent avant de les publier sur le site en direct. En outre, n’oublions pas les autres extensions de navigateur utiles telles que Tag Assistant pour Chrome.

4. Modèles de conteneurs réutilisables (recettes)

Une autre bonne raison d’utiliser Google Tag Manager est la possibilité d’exporter toutes les balises, déclencheurs et variables dans un seul fichier (pouvant être importé ultérieurement). Qu’est-ce que ça veut dire? Et bien, vous pouvez créer vos propres modèles avec les codes / paramètres de suivi couramment utilisés.

Ceci est particulièrement utile pour les agences digitales qui doivent implémenter sans cesse des événements Google Analytics standard, par exemple. Suivi de la vue, clics sur les liens sortants, etc.

En fait, cette fonctionnalité est si populaire que ma bibliothèque de Recettes gratuites GTM (templates) est l’une des sections les plus visitées sur mon site.

5. C’est gratuit

Pas grand-chose à ajouter ici, en fait. Tout comme Google Analytics, Google Tag Manager est gratuit. Bien qu’il existe une version premium dans Google Analytics 360 Suite, la version gratuite est plus que suffisante pour de nombreuses entreprises (petites et moyennes).

6. Suivi simple (en quelque sorte) d’événements

Comme je l’ai déjà mentionné, le suivi des événements implique des codes JavaScript personnalisés que vous devez ajouter à un site Web pour suivre des événements tels que des clics, des soumissions de formulaires, etc. Pour simplifier les choses, Google Tag Manager est doté d’une fonctionnalité appelée suivi automatique des événements.

Une fois que vous avez activé certains déclencheurs dans Google Tag Manager, il commence automatiquement à écouter des interactions particulières sur une page Web. Il reste encore quelques réglages à faire, mais cela est relativement facile à faire. Vous pouvez utiliser ces interactions pour déclencher des codes de suivi, par exemple.

Balise d’événement Google Analytics.

Les événements de base que vous pouvez suivre (par défaut) dans GTM sont basés sur :

  • Clics ;
  • Lien cliqué ;
  • Soumission de formulaire ;
  • Temps passé sur une page ;
  • Etc.

Grâce à la communauté grandissante d’utilisateurs et d’enthousiastes de GTM, le nombre de fonctions de suivi d’événements automatiques augmente constamment. Vous pouvez également ajouter des fonctionnalités personnalisées qui enregistrent des éléments tels que la profondeur de défilement, les préférences de Facebook, l’intention de quitter une page, de nouveaux commentaires et bien plus encore.

Pourquoi est-ce important? Cela vous permet d’avoir un aperçu des actions que les utilisateurs effectuent sur votre site Web. S’engagent-ils avec le contenu? Remplissent-ils vos formulaires? Vous pouvez ensuite utiliser ces événements pour créer des objectifs spécifiques à vos besoins professionnels dans Google Analytics.

7. Modèles d’étiquette

GTM est livré avec un certain nombre de balises intégrées importantes pour les analyses classiques et universelles, les conversions Google Ads, le remarketing, etc. Cela permet à un spécialiste du marketing ayant peu ou pas de connaissances en matière de codage de personnaliser les balises, sans implémenter de code compliqué ni demander l’aide d’un développeur.

Exemple de balise d'événement GA
Exemple de balise d’événement GA

Actuellement, plus de 80 modèles sont à votre disposition et leur nombre devrait augmenter à l’avenir.

8. Versions, espaces de travail et environnements

Chaque fois que vous publiez une modification dans un conteneur (où sont stockés vos codes de suivi), GTM crée une nouvelle version. Si, à un moment quelconque, vous devez restaurer une version précédente (ou toute autre version existante), vous pouvez le faire très facilement.

Des modifications publiées accidentellement sur un site actif, bien que certaines balises soient encore incomplètes? Pas de problème. Rendez-vous simplement sur la page Versions et publiez une version précédente. C’est un moyen facile de résoudre tous les moments Ooops…

Liste des versions GTM

Quant aux deux autres fonctionnalités (espaces de travail et environnements), elles conviennent parfaitement aux entreprises composées de nombreuses équipes pouvant modifier le site Web, aux entreprises travaillant avec des fournisseurs externes ou aux projets pouvant durer des semaines ou des mois.

Les environnements vous permettent de contrôler l’installation de votre gestionnaire de balises sur des sites Web / applications en direct / de production, ainsi que leurs homologues de développement / staging. Cette fonctionnalité de gestionnaire de balises vous permet de publier vos balises dans différents environnements, par exemple un serveur de test, afin que vous n’affectiez ni ne changiez votre version en direct lors de la publication.

Les espaces de travail permettent à plusieurs membres de l’équipe de travailler dans le même conteneur Google Tag Manager sans écraser leurs modifications respectives. Une fois leur travail terminé, les modifications des deux espaces de travail sont fusionnées en une seule essence.

9. Sécurité

Google analyse automatiquement tous les scripts de suivi ajoutés avec des balises HTML personnalisées dans les comptes GTM et les met en pause s’ils correspondent à un domaine de malware, une adresse IP ou une URL connue. De plus, vous pouvez contrôler qui a accès à vos comptes GTM et le révoquer à tout moment.

Vous pouvez également configurer des listes blanches ou noires en ajoutant des commandes à votre couche de données sur votre site Web. Ceci est contrôlé par le serveur du site Web. Ainsi, même en cas de compromission de GTM, vous aurez le dernier mot à savoir si les scripts de suivi personnalisés sont autorisés ou non à s’exécuter sur votre site.

10. Autorisations utilisateur

Google Tag Manager vous permet de donner accès au compte à plusieurs personnes, avec différents niveaux de privilèges d’affichage, d’édition et de publication. Cette fonctionnalité est pratique pour les agences souhaitant donner l’accès à plusieurs employés ou ayant besoin de partager l’accès avec des clients tout en s’assurant que seules certaines personnes ont le contrôle principal.

Vous pouvez choisir parmi les niveaux d’autorisation suivants.

  • Pas d’accès ;
  • Lecture ;
  • Modification ;
  • Approuver ;
  • Publier.

Voilà pour les 10 points clés de Google Tag Manager. Il y en a d’autres. Cependant, si vous n’optez pas pour Google Tag Manager, sachez qu’il existe d’autres solutions qui peuvent être implémentées. Ne perdez pas de vue que nous sommes dans une ère où les données sont une force qu’aucune entreprise ne peut ignorer. L’analyse des données que vous récupérez à tout niveau est indispensable pour rester compétitif.