Inbound Marketing - 5 astuces pour une rentrée webmarketing réussie - 23 septembre 2019

5 astuces pour une rentrée webmarketing réussie

getfluence Mise en relation avec les influenceurs

Nous sommes en septembre, et une ambiance “back to school” plane sur le web. Certes, la plupart des webmarketeurs n’achètent plus de cartables depuis longtemps ; mais la rentrée marque une étape dans n’importe quelle campagne de marketing digital. Où en étions-nous avant les vacances ? Quels sont nos résultats des derniers semestres ? Quels projets allons-nous lancer avant Noël ? Voici 5 astuces pour partir sur de bonnes bases ! 

Lancer de nouveaux projets webmarketing

La rentrée, c’est d’abord le plaisir de la nouveauté. Contenu éphémère, réalité virtuelle ou augmentée… 2019 est déjà riche en innovations webmarketing.

Mais au-delà des tendances du marketing digital, le parfait projet de rentrée se construit sur les acquis de chaque campagne. Par exemple, les meilleurs élèves du SEO anticipent déjà l’émergence de la recherche vocale sur mobile et assistants personnels. Le phénomène explose aux US, et les algorithmes se mettent au niveau en langue française. En 2020, la recherche vocale devrait représenter plus d’un tiers des recherches.

Or, les recherches vocales se différencient de celles que l’on tape sur un clavier :

  • Les phrases complètes et les questions remplacent la succession de mots-clé.
  • Le vocabulaire se diversifie, et les fautes d’orthographe disparaissent : de quoi révolutionner les cibles SEO de longue traîne.

Les sites web préférés de Siri et Alexa seront ceux qui adaptent dès maintenant leur stratégie de référencement.

Renforcer les bases de sa stratégie digitale

Les vacances sont l’occasion de prendre quelques cours de rattrapage. Chaque campagne de marketing digital a ses faiblesses : l’essentiel est de se remettre à niveau avec pragmatisme.

Ainsi, l’immense majorité des sites web sont déjà passés au Responsive Web Design – si tel n’est pas votre cas, dépêchez-vous, vous allez finir dernier de la classe. Google se veut désormais mobile first, et privilégie la version mobile des sites web pour leur indexation.

Autant dire que la transition vers le marketing mobile est un projet complexe, tourné vers une expérience utilisateur qui reste à consolider. La rentrée 2019 apporte justement des solutions à la lenteur du réseau mobile, lacune persistante de l’UX mobile :

  • Le Progressive Web App (PWA) accélère la vitesse de fonctionnement des webapp – et leur permet de fonctionner hors-ligne.
  • Grâce à un sérieux coup de pouce de Google, l’audience des pages mobiles accélérées (ou Accelerated Mobile Pages AMP) des grands média est en train de surpasser celle des pages mobile classiques. 

La rentrée 2019 pourrait donc s’accompagner de quelques cours de soutien pour bien intégrer les nouveaux impératifs du marketing mobile.

Se fixer des objectifs mesurables sur dashboard digital

Qui dit rentrée, dit carnet de notes. Contrairement au préjugé répandu, il est non seulement possible mais surtout indispensable de suivre le ROI des campagnes de marketing digital. Finies les excuses ! Il n’est pas de bon objectif qui ne se mesure, et le marketing digital ne fait pas exception à la règle. 

Les webmarketeurs inexpérimentés se contentent souvent d’indicateurs trop basiques pour être utiles. Une infographie réalisée par Reech reprend les KPIs essentiels du marketing d’influence : ROI, mais aussi taux de rétention, taux de sponsorisation, Coût Par Engagement CPE, Earned Media Value EMV…

C’est un bon début ; mais pour bien lancer la rentrée, il faut dépasser les dashboards standardisés. On oublie les vanity metrics, qui font plaisir mais n’apportent rien à la stratégie. Les KPIs n’ont du sens que s’ils démontrent une progression vers un objectif précis

  • Par exemple, une entreprise qui veut gagner en notoriété va pousser ses relations presse et lancer une campagne Twitter Ads. Elle mesurera ensuite la croissance de son audience, l’impact de ses prises de parole, et les comparera aux résultats de ses concurrents. Le dashboard lié à la campagne devrait comprendre des KPIs tels que les mentions, le reach, l’impression, et la part de voix.

Chaque macro-objectif se décline ainsi en une série de micro-indicateurs quantifiés. A vous d’analyser votre stratégie de marketing digital, de choisir comment l’optimiser, et de construire le dashboard grâce auquel vous y parviendrez.

Rencontrer ses clients via la publicité native

Vos clients aussi rentrent de vacances ! C’est le moment de les accueillir en douceur. 

Les retrouvailles de la rentrée se situent à la confluence de deux tendances lourdes du marketing digital : l’omnicanal et l’inbound marketing. Pour retenir l’attention d’audiences sur-sollicitées, une expérience utilisateur soignée ne suffit plus. Il faut proposer du contenu qui apporte une réelle valeur ajoutée aux lecteurs.

La publicité native répond parfaitement à ces besoins de proximité et de qualité. En laissant des experts reconnus par leurs clients prendre la parole sur leur actualité, les entreprises doublent une communication pertinente d’un effet “recommandation”. 

La publicité native s’ouvre désormais aux entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. getfluence entretient un large réseau d’influenceurs éditoriaux de confiance : l’idée étant de mettre les annonceurs en relation avec leur porte-parole idéal. Pour cette rentrée, getfluence propose un eBook gratuit pour reprendre les bases et se lancer sereinement dans le native advertising.

Progresser grâce à une formation webmarketing

Il n’est jamais trop tard pour retourner à l’école. Le secteur du marketing digital évolue en accéléré, sous la pression de technologies au potentiel imprévisible. La formation offre aux webmarketeurs une chance rare de rester à la pointe de leur métier. Et elle représente un investissement rentable – son impact peut être tracé jusqu’à l’augmentation des profits, comme précisé plus haut.

Il n’est même pas nécessaire aux professionnels du marketing digital de retourner sur les bancs de l’université pour améliorer leur expertise métier. Les formations leur apportent des solutions clé en main pour maîtriser les outils et les leviers du webmarketing, du référencement naturel, et du community management.

Sylvain Lembert, le fondateur de Webmarketing & Co’m, propose une excellente formation en webmarketing certifiante. Éligible au CPF et à tout autre type de financement, la prochaine session démarre le 14 octobre. Inscrivez-vous pour 5 jours d’excellence métier !

Article écrit en collaboration avec getfluence.