Email Marketing - Créez votre Autorépondeur avec Amazon SES et envoyez des Emails x100 moins chers ! - 20 mai 2019

Créez votre Autorépondeur avec Amazon SES et envoyez des Emails x100 moins chers !

David Martins Growth Hacker - Software Engineer

Dans cet article, nous allons voir ensemble et pas à pas, comment construire votre propre logiciel d’emailing ou autorépondeur, et envoyer 10.000 emails pour moins de 1€…

Malgré  sa « mort » annoncée depuis des années, l’email reste et restera un canal marketing indispensable pour développer votre entreprise.

Training&Co'm

Que ce soit en démarchant de nouveaux clients grâce à des stratégies de cold emailing ou pour fidéliser votre audience existante, une stratégie d’email marketing reste une base solide pour développer une activité.

Pour autant, envoyer un email à 10.000 contacts va coûter $75 avec mailchimp ou $69 avec GetResponse… Et en envoyer 10.000, 100.000 ou 1.000.000 peut rapidement faire grimper la facture.

Pour les besoins de votre entreprise, de vos collaborateurs, ou pour mettre en place des stratégies de mass emailing, il peut être particulièrement intéressant de construire votre propre système d’email marketing.

Bien que cela puisse paraître technique et un peu complexe, dans cet article je vais vous montrer pas à pas, à la manière d’un tutoriel, comment créer votre propre outil !

Les composants

Ces dernières années, le coût des ressources informatiques, logiciels, infrastructures et autres services, a énormément baissé, au point d’être aujourd’hui ridiculement accessible. D’autant plus depuis l’arrivée d’acteurs du Cloud comme Amazon AWS, Google Cloud ou Microsoft Azur, et de leurs plateformes IaaS, PaaS, SaaS.

Par exemple, le coût du stockage de vos données sur Amazon S3 ne dépasse pas les 0,02€ / Go, et le coût d’envoi d’emails avec Amazon SES est de 0€ pour les 62000 premiers emails, puis 0,10€ par tranche de 1000 emails.

D’ailleurs, la plupart de vos outils d’autorépondeur habituels se basent en fait sur ce type de plateformes.

La bonne nouvelle, c’est qu’aujourd’hui ces services sont devenus tellement accessibles que vous allez vous-même pouvoir construire votre autorépondeur, et envoyer 62.000 emails gratuits / mois puis 1€ par tranche de 10.000 !

Pour ça, nous allons nous baser sur un service d’envoi via d’email d’Amazon Web Services (le Cloud Amazon), appelé Amazon SES.

Pour plus d’informations sur SES et ses tarifications, je vous invite à jeter un œil à cette page : https://aws.amazon.com/fr/ses/pricing/

Mais attention : Amazon SES seul ne fournit pas d’interface graphique à la Gmail, ou de logiciel d’envoie d’emails… Et à moins de savoir maîtriser la ligne de commande ou de taper vos propres lignes de codes, SES seul ne vous mènera pas bien loin.

Pour cela, nous allons mettre en place un « Client », un script que l’on va brancher à Amazon SES, et qui va nous fournir l’interface visuelle pour taper nos messages, créer nos séquences d’autorépondeur, visualiser nos métriques… En bref, toutes les fonctionnalités d’un autorépondeur classique.

Plusieurs de ces clients existent sur le marché, les plus connus étant https://sendy.co/ et https://www.mailwizz.com/ . Et c’est sur ce dernier que nous allons nous baser dans cet article.

Démarrer avec Amazon SES

Avant toute chose, il sera indispensable de créer votre compte Amazon Web Services (AWS) à l’adresse suivante http://console.aws.amazon.com.

De cette interface, vous aurez accès à plus de 95 services Amazon, parmi lesquels l’envoie d’emails avec SES.

Une fois votre compte créé et validé (ce qui peut prendre jusqu’à 24 heures), je vous invite à chercher « Simple Email Service » (SES) dans la barre de recherche de services, puis à cliquer dessus.

Vous êtes maintenant sur l’interface SES. Deux étapes seront nécessaires pour configurer SES et envoyer des emails depuis votre outil :

  • Approuver votre identité en vérifiant votre domaine ou email ;
  • Créer et configurer un utilisateur IAM.

C’est parti !

Approuver votre identité

Pour donner le signal aux serveurs Amazon SES qu’ils peuvent bien envoyer des emails depuis votre domaine (ex : webmarketing-com.com) ou votre adresse (ex : david@ webmarketing-com.com), il sera nécessaire de vérifier le domaine ou l’adresse email en question.

Généralement, vérifier un domaine est plus intéressant, car cela implique que tous les emails envoyés depuis ce domaine seront validés (aussi bien david@webmarketing-com.com que sylvain@webmarketing-com.com). Dans le cadre d’une entreprise aux multiples collaborateurs, c’est d’ailleurs ce qu’il vous sera recommandé de faire.

Pour autant, vérifier un domaine est un peu technique : il vous faudra générer des enregistrements DKIM et les ajouter depuis le backend de votre hébergeur (OVH, 1&1…).

Alors, dans cet article, nous allons nous contenter de vérifier des adresses emails, ce qui est bien plus simple à mettre en place. Pour vérifier des domaines, je vous invite à suivre les étapes suggérées par Amazon, ou à vous orienter vers votre hébergeur / webmaster.

Astuce : Si vous prévoyez d’envoyer des emails en masse, utilisez un domaine / email différent de votre domaine habituel, pour éviter à votre adresse email principale d’être taguée comme « Spam ».

Pour ça, je vous invite simplement à cliquer sur « Email Addresses » dans la colonne de gauche, puis sur « Verify a New Email Address », et enfin à rentrer l’email à vérifier.

Une fois validé, Amazon devrait rapidement vous envoyer un email de vérification. Cliquez sur le lien, et validez votre adresse email.

Ça y est, votre email est vérifié. Vous pouvez répéter le process pour vérifier vos autres emails.

Créer et configurer un utilisateur IAM

IAM est le service d’Amazon (AWS) qui vous permet de gérer les utilisateurs, et les droits d’accès aux différents services.

Autrement dit, si vous souhaitez pouvoir envoyer des emails avec Amazon SES, vous devez créer un utilisateur avec les droits « d’Envoi d’Emails ».

Cet utilisateur sera représenté par un couple de clés, que l’on peut comparer à un couple Login / Mot de Passe. C’est cet utilisateur que l’on va venir « brancher » à votre interface graphique Sendy ou Mailwizz, pour pouvoir utiliser Amazon SES.

Suivez attentivement les étapes, tout ira bien 😉

Vous allez donc cliquer sur « Services » dans la barre du haut, et rechercher le service IAM.

Depuis l’interface IAM, nous allons créer votre premier utilisateur. Pour ça, cliquez sur « Utilisateurs » dans la barre latérale gauche, puis sur le bouton « Ajouter un utilisateur ».

Étape 1 :

Choisissez un nom d’utilisateur, puis cochez la case « Accès par programmation ».

Étape 2 :

Nous définissions ici les droits de cet utilisateur. Choisissez « Attacher directement les stratégies existantes », cherchez Amazonses, puis cochez uniquement AmazonSESFullAccess.

Étape 3 :

Vous pouvez rajouter des informations supplémentaires à votre utilisateur, comme une adresse email ou description. Dans notre cas, cette étape n’est pas nécessaire. Passez à la suivante.

Étape 4 :

Vérifiez une dernière fois les informations rentrées, puis cliquez sur « Créer un utilisateur ».

Étape 5 :

Une fois l’utilisateur créé, il va nous falloir récupérer ses informations d’identification de sécurité. Ne négligez pas cette étape, et téléchargez le fichier utilisateur au format .csv. C’est ce fichier qui va vous permettre de vous connecter !

Ça y est, Amazon SES est prêt ! Il ne vous restera plus qu’à installer votre interface web (sendy, mailwizz ou autre), et à brancher AWS grâce aux identifiants IAM tout juste téléchargés. Voyons ça ensemble !

Mettre en place votre interface Web

Nous allons maintenant mettre en place la partie « logiciel » de notre outil. Le script qui va nous permettre d’envoyer nos emails grâce à une belle interface graphique, mais aussi d’utiliser toutes les fonctionnalités d’autorépondeur, de statistiques et autres.

Dans cet article, nous avons choisi d’utiliser Mailwizz, disponible sur codecanyon pour quelques euros : https://codecanyon.net/item/mailwizz-email-marketing-application/6122150

Je vous laisse suivre le tutoriel MailWizz pour installer le logiciel sur votre serveur, et nous reprendrons une fois votre installation terminée.

C’est bon ? Mailwizz (ou autre) est installé ?

Nous allons maintenant le connecter à Amazon SES pour envoyer vos emails.

Rendez-vous dans l’espace administrateur (backend) de votre mailwizz, et cliquez sur « Servers >> Delivery servers ».

Nous allons maintenant créer notre premier serveur. Vous remarquerez qu’il existe plusieurs serveurs et modes de connexions suggérés, y compris pour Amazon qui propose une connexion via l’API SES ou directement via SMTP.

Nous allons bien sûr utiliser l’API SES, qui propose plus de flexibilités et fonctionnalités. Cliquez sur « Amazon SES Web API », et remplissez les champs demandés :

Name : Le nom que vous souhaitez donner à votre serveur, pour le reconnaître

Hostname : Le nom d’hôte de votre serveur Amazon SES. Pour le trouver, nous allons retourner sur l’interface Amazon SES et cliquer sur SMTP Settings. Il vous suffira ensuite de copier / coller le champ « server name ».

Récupérez le nom du serveur – SMTP Settings

Access Key ID : La clé « Access Key ID » se trouvant dans le fichier .csv que vous avez téléchargé il y a quelques minutes, après avoir créé votre utilisateur IAM.

Secret Access Key : La clé secrète se trouvant dans le même fichier .csv, la colonne suivante.

Enfin, remplissez les champs From email et From name en indiquant l’email et le nom que vous souhaitez voir s’afficher lorsque quelqu’un recevra vos emails.

Le reste est optionnel et peut rester identique.

Tester et Valider

Votre logiciel d’emailing maison est bientôt prêt à l’emploi. Mais avant ça, il nous reste une dernière étape.

Amazon SES est encore à l’état de « Sandbox » (bac à sable), une sorte de mode brouillon, ou vous pouvez tester l’outil sans dangers.

Nous allons donc le sortir du mode SandBox. Mais avant, je vous invite à tester une première fois votre installation en vous envoyant à vous même un email, via l’adresse que vous avez précédemment vérifiée.

(NB : En mode Sandbox, vous ne pouvez envoyer d’emails qu’aux adresses vérifiées).

Pour maîtriser votre outil d’email marketing, basé sur Mailwizz, Sendy ou autres, je vous invite à prendre quelques minutes pour faire le tour du logiciel, et lire la documentation. Vous verrez par exemple comment sortir de l’espace administrateur, et vous connecter en tant qu’utilisateur pour envoyer vos emails.

Une fois l’email envoyé et validé, il est temps de sortir du mode Sandbox, et de mettre votre outil en « production » (aka. Entièrement utilisable).

Pour cela, rendez-vous une dernière fois sur Amazon SES, et cliquez cette fois sur « Sending Statistics ». Enfin, demandez à sortir du mode Sanbox en cliquant sur le bouton bleu « Request a Sending Limit Increase ».

Ça y est, votre application est prête à être utilisée !

Pensez tout de même à vérifier votre « Spam Score » via https://www.mail-tester.com/… Ça y est, vous pouvez commencer à vous amuser !

Conclusion

Félicitations à vous si vous avez suivi ces instructions jusqu’au bout. Vous avez maintenant votre propre logiciel d’email marketing, et êtes prêts à envoyer vos campagnes d’emails avec le prix et la délivrabilité d’Amazon SES.

Pour conclure cet email, j’aimerais revenir sur un principe de cold emailing qui me tient à cœur et dont j’avais déjà parlé dans un précédent article. Celui que j’appelle la « formule du succès » en prospection.

Quantité de messages x Qualité du message = Succès

Par exemple :
1000 messages envoyés x Qualité de 1/10 = 5 clients ;
100 messages envoyés x Qualité de 10/10 = 5 clients.

En effet, envoyer des emails génériques en masse, sans effort de personnalisation, n’est bien souvent pas la bonne stratégie. Il est généralement plus intéressant d’envoyer un petit nombre d’emails extrêmement ciblés, à un groupe de personnes bien identifiées.

Avec cet article, vous avez en votre possession un outil vous permettant d’envoyer des centaines de milliers d’emails pour quelques euros seulement… À vous de voir si cette stratégie est réellement la plus adaptée à votre situation !